toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une chrétienne condamnée à mort pour avoir insulté le prophète Mahomet «Elle est prête à mourir pour le Christ. Elle ne se convertira jamais à l’islam.»


Une chrétienne condamnée à mort pour avoir insulté le prophète Mahomet «Elle est prête à mourir pour le Christ. Elle ne se convertira jamais à l’islam.»

Une chrétienne, actuellement condamnée à la peine de mort pour avoir insulté le prophète Mahomet au Pakistan, a plaidé auprès d’un tribunal pour lui permettre de vivre. 

Asia Bibi a été condamnée à mort en 2010 en vertu des lois anti-blasphème strictes du Pakistan. Elle a été condamnée à la pendaison à la suite d’une querelle qu’elle avait eue en 2009 avec une femme musulmane.

Son mari, Ashiq Masih, a déclaré au Catholic News Service qu’elle allait connaître le résultat de son appel devant la Cour suprême du Pakistan à la fin du mois.

Selon Cruxnow.com , si Bibi est libérée, sa famille et elle-même vont immédiatement chercher refuge dans l’un des pays qui leur ont offert l’exil, car il est trop dangereux pour elles de rester au Pakistan.

Ashiq, un constructeur de Sheikhupura au Pakistan, était en Angleterre avec sa fille cadette, Bibi, Eisham Ashiq, en tant qu’invités d’Aide à l’Église en détresse, une organisation caritative catholique aidant les chrétiens persécutés.

Lors de leur visite à la prison de Multan, le 1er octobre, elle était en bonne santé.

Lors de l’entrevue à l’église St Columba, Ashiq a déclaré que Bibi priait constamment et qu’elle croyait profondément qu’elle gagnerait sa liberté.

«Elle est psychologiquement, physiquement et spirituellement forte», a déclaré Ashiq. «Ayant une foi très forte, elle est prête à mourir pour le Christ. Elle ne se convertira jamais à l’islam.»

«Elle souhaitait également transmettre un message à la communauté internationale: ils devaient se souvenir d’elle dans leurs prières. Ces prières ouvriront la porte de la prison et elle sera libérée très bientôt », a-t-il déclaré.

«Elle passe sa vie à prier avec une foi très forte et lit la Bible tous les jours. Elle a le sentiment que, lorsqu’elle prie, Jésus l’encourage et la soutient », a-t-il poursuivi, ajoutant qu’elle avait également reçu la communion en prison le 1er octobre.

En juin 2009, Bibi, qui travaillait dans l’agriculture, a été accusée de blasphème contre l’islam après que des femmes musulmanes se soient opposées à ce qu’elle boive dans une source d’approvisionnement en eau ordinaire parce qu’elle est chrétienne.

Eisham a déclaré à CNS que, alors qu’elle était âgée de 9 ans, elle avait vu sa mère être sévèrement battue par une foule musulmane à la suite de l’accusation.

« Je crois en Dieu et je crois qu’elle sera libérée, mais elle ne peut pas vivre au Pakistan une fois qu’elle a été libérée – aussi simple que cela », a-t-elle déclaré.

Bibi a été condamné à mort pour violation de l’article 295C du Code pénal pakistanais, qui fait de l’insulte à Mahomet une infraction capitale.

Jusqu’à présent, personne n’a été exécuté en vertu de la loi, mais les chrétiens faussement accusés sont souvent lynchés ou passent de nombreuses années en prison.

Le dernier appel de Bibi sera entendu par un tribunal spécial composé de trois juges. L’audience représente sa dernière chance d’éviter une peine de mort pour blasphème. Si le tribunal maintient l’ordre d’exécution, la seule option qui s’offre à ses avocats sera un appel direct au président Imran Khan pour obtenir sa clémence.

Son cas a divisé le Pakistan, alors que des millions de militants islamistes auraient accepté de la tuer pour obtenir une récompense de 500 000 roupies offerte par un religieux musulman pour son meurtre. certains musulmans modérés ont réclamé sa libération.

Ashiq a déclaré: «Le pape nous a encouragés et nous a dit: » Ne laissez pas votre esprit être dérangé « et a dit: » Transmettez mes encouragements à Asia Bibi et bénissez-la également.  » Il a dit qu’il priait pour elle et qu’il croyait qu’elle serait libérée très bientôt.

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Une chrétienne condamnée à mort pour avoir insulté le prophète Mahomet «Elle est prête à mourir pour le Christ. Elle ne se convertira jamais à l’islam.»

    1. esther

      Je prie pour cette femme, enfin, j’essaie parce que je ne sais pas trop prier : trop de souffrances, enfant, ont âbimé ma foi. Une insulte contre le pédocriminel Mahomet et c’est la peine de mort !!! En France, les dirigeants leur offrent la salle de concert du Bataclan quand des rappeurs musulmans insultent le Christ. Heureusement, il y a eu le peuple pour empêcher cette infamie. Hip, hip, hourra.
      Qu’il est épouvantable d’être chrétien ou d’une quelconque autre religion dans un pays à majorité musulmane. Les musulmans qui vivent en France et en Europe devraient avoir honte de se plaindre de la soi-disant islamophobie quand des crimes d’Etat christianophobes se commettent dans les pays où règne l’Islam.

    2. Pinhas

      La France devient musulm âne.

      Hi han , hi han .

      Quand retrouvera t’elle sa fierté, son honneur ,son identité?

    3. Pinhas

      Cette jeune femme préfère mourir que de soumettre aux nazis.
      En France on préfère fermer les yeux en attendant le choc …
      Que cette femme soit bénie .

    4. m

      elle a droit de ne pas croire en mahomet , qui peut croire? mahomet qui est monter au paradis aves son cheval; pauvre cheval ,il a du soufrir
      les juifs croivent en dieux en moise ,parceque il y a des preuves
      ses islamistes sont fous ,il faut terminer aves cette racaille
      ils sont capable de contaminer le monde avec des imbeciles com macron et du premier imbecile du canada,trudeau

    5. alauda

      Condamnée à mort pour un verre d’eau, la chrétienne Asia Bibi tient tête depuis huit ans à la loi la plus injuste, la plus morbide, la plus sale, la plus répugnante de l’islam.

      Le prétexte du blasphème a bon dos pour régner par la terreur et le glaive.

      Il se dit que le jugement est rendu, mais encore tenu secret.

    6. LeClairvoyant

      Parler mal d’un tel prophète aussi terrible, car il a commit des crimes lui et ses soldats, dans les 78 campagnes et batailles pour massacrer toutes les tribus d’Arabie, piller, violer et rendre esclaves hommes femmes et enfants.

    7. Jacques B.

      Le délit de blasphème est un prétexte pour les musulmans pour se débarrasser de ceux qui leur font de l’ombre ; plus précisément, de ceux qui par leur vie montrent la médiocrité de l’islam (au point de vue moral, ou intellectuel notamment) ; et aussi, un prétexte pour s’accaparer leurs biens après les avoir éliminés.
      Ce sont les basses passions de la jalousie, de la haine et de la convoitise qui s’expriment au travers de ce « délit de blasphème ».

    8. Robert Davis

      Il est grand temps que le Président Trump coupe ses subsides au pakistan qui est bel et bien un pays ENNEMI.

    9. Françoise

      Je souhaite sincèrement que cette jeune femme mère de famille puisse quitter le pakistan pour une terre d’accueil plus clémente, pourquoi pas les USA où l’Europe où elle et sa famille serait en sécurité, elle n’a plus aucun avenir dans son pays où les islamistes totalement dégénérés n’attendent qu’une chose, qu’elle sorte en public pour l’assassiner.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    37 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap