toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un imam intégriste menace de poursuivre le nouveau gouvernement du Québec


Un imam intégriste menace de poursuivre  le nouveau gouvernement du Québec

La Coalition Avenir Québec (CAQ) vient à peine d’être élue pour former le prochain gouvernement dans la province  francophone du Canada  qu’elle est déjà l’objet de menaces de la part des lobbyistes musulmans.

Sur le site Internet du Collectif Canadien Anti-Islamophobie (CCAI), le prédicateur Adil Charkaoui, un imam intégriste marocain dit prendre « acte des résultats des élections 2018 au Québec », mais évoque l’idée de poursuivre le nouveau gouvernement de droite.

« Au nom du CCAI, je tiens à rappeler à ce nouveau gouvernement qu’il sera sous surveillance et que toute atteinte aux droits des musulmans, notamment ceux des femmes portant le voile ou n’importe quel signe religieux entraînera une mobilisation citoyenne et éventuellement des poursuites judiciaires », a déclaré M. Charkaoui.

Loading...

Il a invité le premier ministre élu, François Legault, « à gouverner dans le respect des droits et libertés de tous les Québécois(es) », dont les « musulmans qui ont été […] instrumentalisés durant cette dernière campagne électorale ».

Pour ceux qui  ne connaissent pas Adil Charkaoui,  il est le coordonnateur du Collectif canadien anti-islamophobie. Il prêche au centre culturel islamique Assahaba, rue Bélanger à Montréal. Il  utilise le nom de Cheikh Abou Abd’Allah Charkaoui sur Facebook.

Le nom de Charkaoui revient souvent dans les dossiers de sécurité nationale au Canada sur lesquels enquête la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Deux terroristes à Montréal, qui étaient prêts à partir massacrer au nom d’Allah en Syrie, Sabrine Djermane et El Mehdi Jamali, fréquentaient avant leur arrestation en avril 2015, la mosquée Assahaba où prêche Charkaoui.

Charkaoui a fait les manchettes au cours des dernières années, puisque les services canadiens de sécurité l’ont soupçonné d’être lié au réseau terroriste Al-Qaïda. Après avoir été incarcéré pendant 21 mois, il a été remis en liberté en 2005 et a dû porter un bracelet électronique.

À l’heure où celui-ci menace de poursuivre le nouveau gouvernement du Québec, ces prêcheurs pleins d’arrogance qui vomissent l’Occident, bien qu’ils ne puissent se passer de ses portables, de ses médicaments et de ses progrès en tous genres, continuent de profiter de la démocratie au Québec comme ailleurs au reste du Canada. Ces islamistes parlent de démocratie mais ils n’en croient pas un mot et ils clament le respect des femmes et les traitent en esclaves

Learn Hebrew online

Le nouveau gouvernement  veut freiner l’islamisation de l’Administration

La Coalition avenir Québec (CAQ), qui a gagné les elections provinciales du 1ᵉʳ octobre 2018 dans la province francophone du Canada, a bien l’intention de légiférer pour interdire le port des signes religieux pour les enseignants, les juges et les agents de la paix, a averti une porte-parole du nouveau gouvernement du Québec.

Le premier ministre désigné du Québec, François Legault, reste ferme quant à sa volonté d’interdire aux employés de l’État québécois en position d’autorité de porter des signes religieux. En entrevue, vendredi 5 octobre 2018, il a assuré qu’il comptait, comme promis, pour nous, c’est clair. Les personnes en position d’autorité ne devront pas porter de signe religieux.

Loading...

Selon lui, il y a consensus au Québec pour que les employés de l’État en position d’autorité ne puissent pas porter de signes religieux. Hors question pour lui de faire une exception pour les enseignantes qui porteraient le voile, par exemple.

Sans être nécessairement congédiées, elles pourront se voir offrir un poste dans un bureau, répète-t-il, restant ferme sur sa position. Au-delà de l’épineuse question des signes religieux, le premier ministre désigné rappelle que ses priorités sont les mêmes que celles évoquées en campagne électorale.

Geneviève Guilbault, députée-vedette réélue dans Louis-Hébert, circonscription électorale provinciale du Québec, et « porte-parole de la transition », a confirmé mercredi 3 octobre 2018 en point de presse que le nouveau gouvernement de la province francophone du Canada entendait aller de l’avant avec ce projet. Et que les récalcitrants se le tiennent pour dit : ils perdront leur emploi s’ils refusent de se soumettre à ces nouvelles règles.

Souhaitons que le Quebec  ouvre les yeux. Que le Québec accroisse sa ferme résistance tant à l’islamisme qu’au multiculturalisme ! Deux totalitarismes qui s’alimentent l’un l’autre. La défaite de l’un entraînera celle de l’autre.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Un imam intégriste menace de poursuivre le nouveau gouvernement du Québec

    1. alauda

      Très saine mesure envisagée par Francois Legault :
      « Les personnes qui sont en autorité ne pourront pas porter de signes religieux».

      La dictature théocratique de la piraterie sous hidjab et bonnet qui s’infiltre partout, ça suffit. En France, on ne mélange pas l’autorité civile publique avec l’autorité religieuse d’ordre privé. C’est très bien comme cela. Le choix de l’option confessionnelle reste possible, mais exclusivement dans le privé.

      Nos sociétés occidentales ont fait le choix de la plus grande ouverture possible en mettant de côté les querelles théologiques.

      A partir du moment où des personnes, investies d’une autorité civile quelconque, portent à la fois une casquette civile et un signe ostentatoire d’appartenance à leur secte religieuse de référence, on commence à entrer dans une zone de turbulence schismatique.

      Tous les pays occidentaux qui ont accepté par exemple que des policières portent un hidjab avec leur casquette pendant leur service ont manqué à leur devoir de responsabilité au regard de tous les usagers qui ne professent pas la religion du hidjab.

    2. Pinhas

      La volonté et le but ultime des islamistes est de tout dominer et ce par tous les moyens..
      Il faut se débarrasser de ces parasites le plus vite possible car sans cela c’est nous qui disparaîtront sans avoir combattu .
      Le monde doit se réveiller et se dresser comme un seul homme face à ce démon .

    3. esther

      L’islam met le bordel partout où il s’installe, point barre, voulant imposer cette religion et la culture qui lui est associée, partout et à tous : NON, NON ET NON. Je suis une laïque et j’ai toujours estimé que la religion doit se pratiquer uniquement dans la sphère privée : domicile et lieux de cultes pour l’essentiel, donc pas de voile dans l’espace public et encore moins portée par des agents de l’Etat, et les fidèles de l’Islam qui sont mécontents de cette situation n’ont qu’à aller vivre dans un pays musulman où ce genre de pratiques est toléré.

    4. Marikanik Lachance

      C’est un parasite qui vit de notre sueur et de notre sang, il poursuit déjà le gouvernement fédéral pour 25 millions et là il veut poursuivre le provincial. C’est un indésirable qui devrait aller s’installer dans un pays où il sera plus heureux sous la sharia.

    5. c.i.a.

      Que fait encore cette merde islamique au Québec, expulser moi cette immonde individu au plus vite, Couillon n`est plus l`à pour le protéger et les vendus de gauchistes non plus!

    6. Daoust Louise

      Ces gens arrivent de nulle part et veulent contrôler le Québec. Il n y a qu une solution a ce problème pourquoi pas les retourner d ou ils viennent car il se croit Roi et Maitre et on de la misère de s occuper de leur culotte. C est mon opinion.

    7. Florence Boudreau

      Je suis entièrement en accord avec tous les commentaires précédents. Que ce récalcitrant qui ne veut pas s’intégrer au Québec pourtant très et peut-être trop accueillant fassent ses valises et soit déporté dans son pays d’origine sans plus tarder, Point à la ligne.

    8. Robert Poirier

      Il devient urgent que ce fouteur de merde d’individu soit expulsé du Québec et retourné dans son coin avec ses semblables et leurs chameaux. Le Québec n’a pas besoin de ce parasite qui n’a jamais évolué dans le temps et dans la réalité du monde moderne.Il se croit investi d’un devoir d’imposer sa culture préhistorique au reste du monde et dans le cas présent à nous les Québécois. Étant donné que nous détenons une avance de plusieurs milliers d’années sur son évolution individuelle et qu »il semble irrécupérable dans ses croyances, débarrassons nous de cet individu en l’expulsant et ça presse !!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *