toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sondage : La propagande anti-israélienne ne fonctionne plus sur les européens


Sondage : La propagande anti-israélienne ne fonctionne plus sur les européens

Le soutien à Israël dans les pays de l’UE est passé de 38% à 43%, tandis que le sentiment anti-Israélien est tombé de 30% à 29%, constate le ministère des Affaires étrangères. La préoccupation de l’Europe face à d’autres problèmes et la montée en puissance des réseaux sociaux jouent un rôle important dans le changement, dit ce responsable.

Les enquêtes menées par le ministère des Affaires étrangères dans les principaux pays européens montrent une nette augmentation du soutien à Israël, a appris Israël Hayom.

Les sondages ont révélé une tendance croissante au soutien à Israël en Allemagne, en Espagne, en Italie et au Royaume-Uni, qui ont été, pendant de nombreuses années, une plaque tournante de l’hostilité envers Israël.

Les enquêtes ont été menées en 2017 et le ministère des Affaires étrangères a passé ces derniers mois à les analyser.

Il a précisé que la tendance positive dégagée par les sondages concorde avec les conclusions d’autres sondages plus récents.

Pour les enquêtes, des échantillons de 1 000 personnes, dans la plupart des pays européens, ont été interrogés en deux étapes, au début de 2017 et à la fin de l’année. Le ministère a déclaré que les enquêtes avaient été menées par des instituts de sondage spécialisés dans chaque pays et que les sondés n’étaient pas informés du fait que les sondages étaient destiné au gouvernement israélien.

Les sondages évitaient des questions politiques telles que le conflit israélo-palestinien ou la menace iranienne, en demandant : “Définiriez-vous votre attitude à l’égard de l’État d’Israël comme éprouvant de la sympathie ou de l’antipathie (à l’égard de ce pays)?”

En Allemagne, actuellement le pays le plus puissant de l’Union européenne, la sympathie pour Israël a augmenté de 2% au cours de l’année pour atteindre 41%. Dans le même temps, l’antipathie envers Israël est tombée de 35% à 31%.

Le Royaume-Uni a connu un changement spectaculaire au cours de l’année : alors qu’au début de l’année, 32% des Britanniques éprouvaient de la sympathie pour Israël et 39% éprouvaient de l’antipathie, plus tard dans l’année, le soutien à Israël s’est élevé à 40%, tandis le rejet est tombé à 33%.

En Espagne, 40% soutiennent Israël, contre 32% qui ne le font pas. Au Portugal, 48% éprouvent de la sympathie pour Israël et 30% n’en éprouvent pas.

En Roumanie, le soutien à Israël est passé de 49% à 56% au cours de l’année, tandis que le nombre de ceux qui n’éprouvent pas de sympathie est resté stable à 17%.

Dans l’ensemble, l’Union européenne a enregistré une augmentation de 5% de sa sympathie envers Israël et une baisse de 1% de son antipathie envers Israël au cours de l’année, le nombre d’Européens favorables à Israël passant de 38% à 43% et des Européens peu compatissants envers Israël, passant de 30% à 29%.

Un responsable du ministère des Affaires étrangères a déclaré que le revirement de l’opinion européenne à l’égard d’Israël était le résultat d’une combinaison de facteurs qui préoccupent l’UE et marginalisent les affaires étrangères, y compris le conflit israélo-palestinien, tels  : que la crise des réfugiés en Europe, les tensions avec le gouvernement, l’administration Trump aux États-Unis et les inquiétudes suscitées par le Brexit, le Royaume-Uni étant en attente de sa sortie du bloc des 28 membres.

“Dans le passé, l’UE associait automatiquement le “Moyen-Orient” à Israël. Aujourd’hui, quand vous parlez du” Moyen-Orient “, l’Européen moyen pense à la Syrie et aux réfugiés”, a déclaré le responsable.

Un autre facteur est le déclin des médias grand public et la montée des réseaux sociaux, où Israël peut présenter des faits non filtrés qui ne peuvent être ignorés ou déformés par des médias politiquement orientés.

Une troisième raison est que l’UE “a fini par se rendre compte qu’Israël est un atout”, a déclaré le responsable.

“Nous voyons la même chose sur tout le continent : le public européen en est venu à considérer Israël comme un atout, comme un producteur de technologies de pointe, une agriculture intelligente, la cyberindustrie et des prouesses en matière de renseignement.

“Israël a grandement bénéficié de plusieurs changements globaux. Depuis plus de dix ans, le ministère des Affaires étrangères fait un effort systématique pour démontrer les avantages d’Israël, ce qui fait également partie de la politique du Premier ministre consistant à s’ouvrir à d’autres arènes diplomatiques : Afrique, Asie et Amérique latine.

“Maintenant, après de nombreuses années, nous pouvons voir que cet effort porte ses fruits, non seulement en termes d’opinion publique mais également par les liens économiques et politiques que nous développons”, a-t-il déclaré.

israelhayom.com

Adaptation : Marc Brzustowski – Jforum

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Sondage : La propagande anti-israélienne ne fonctionne plus sur les européens

    1. Moka

      La France est seul pays d Europe au 21 s où l on meurt le plus d être juif vu le taux élevé d arabo muzz et islamo gauchos complices.

    2. Robert Davis

      Navré mais vous commencez à m’em. vous avez eu ce que vous vouliez sur paypal. Si vous continuez je ne reviens plus.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *