toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Selon le milliardaire mondialiste George Soros, Trump a presque détruit le nouvel ordre mondial qu’il avait tenté de mettre en place avec Obama


Selon le milliardaire mondialiste George Soros, Trump a presque détruit le nouvel ordre mondial qu’il avait tenté de mettre en place avec Obama

George Soros se dit alarmé et frustré par la rapidité avec laquelle le président Trump démantèle le nouvel ordre mondial.

S’adressant exclusivement au Washington Post , le milliardaire mondialiste admet qu’il regrette de ne pas avoir prévu l’ascension fulgurante de Trump au pouvoir.

Craignant que Trump «veuille détruire le monde» , Soros a juré de «redoubler d’efforts» pour verser des millions de dollars afin de s’opposer à tout ce que Trump défend.

Zerohedge.com a déclaré: «Bien que l’Américano-hongrois puisse paraître triste et sombre dans son interview, il a en réalité une raison de se sentir ainsi, car Trump aurait à lui seul participé au démantèlement de l’ordre mondial libéral-mondialiste qui Soros a travaillé à construire pendant des décennies, détruisant le vieux paradigme des relations transatlantiques en une simple série de tweets et présidant au retour de la morale chrétienne, de l’éthique et des valeurs dans la société américaine, des idées qui sont absolument anathèmes pour le milliardaire athée.»

Du point de vue de Soros, Trump est en train de détruire le monde, bien que pas dans le sens apocalyptique qu’il sous-entend, mais dans l’idéologique de créer un ordre mondial totalement nouveau que celui dont le Président a hérité.

Obama, qui peut être considéré comme le substitut de Soros à la Maison Blanche, a œuvré en faveur de la construction d’un monde où les États-Unis s’inclinent devant l’autorité de l’ONU sur de nombreuses questions clés (mais pas toutes, parmi d’autres) telles que les programmes de développement durable, annonçant un nouveau multilatéralisme qui aurait rapproché les relations internationales d’un soi-disant «gouvernement mondial», même si celui-ci serait encore largement sous l’influence américaine indirecte.

Parallèlement à cela, la vision Obama-Soros était de faire en sorte que les médias attaquent tous leurs adversaires en tant que «suprématistes racistes, fascistes et blancs» pour avoir osé penser que l’avenir pourrait être différent, mais soudainement, Trump est arrivé et s’est engagé, pour défaire cette vision du monde.

Le monde que Trump veut construire est celui de l’unilatéralisme américain illimité dans «Leading from the Front», tout en prônant sans équivoque le retour à l’unipolarité, corrigeant ce qu’il croit véritablement avoir été les nombreux torts historiques d’Obama, de Soros et de tous les autres.

Tout compte fait, ce recalibrage mondial peut à juste titre être qualifié de «révolution dans les affaires du monde» en raison de la «nouvelle pensée» impliquée dans l’orientation de la politique américaine à partir de maintenant.

Sean Adl-Tabatabai – © adaptation Europe Israël News

Learn Hebrew online




Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Selon le milliardaire mondialiste George Soros, Trump a presque détruit le nouvel ordre mondial qu’il avait tenté de mettre en place avec Obama

    1. Disraeli

      Les victoires de Netanyahu et le renversement progressif de la tendance gauchiste de la Cour suprême d’Israël doivent ajouter à son ulcère d’estomac. Tant mieux…..

    2. alauda

      Le nouvel ordre mondial, façon Soros…
      Combien de guerres sur le compte d’Obama ? Pendant combien d’années de son mandat ?

      Quoi de neuf sur la guerre actuellement ?

    3. Robert Davis

      Le Président Trump ne cherche pas à ériger un « unipolarisme » comme le prétend soros qui voit cela à son propre prisme de dominateur mondial mais simplement de laisser à chaque pays le soin de décider de sa politique et refuse un ordre mondial dicté par des crapules à l’onu ou par la gauche nazie. Heuresement que Trump a détruit cette volonté hégémoniste de soros et de la gauche communiste de mettre au pas tous ceux qui ne sont pas d’accord avec eux comme la gauche le fait en France. TRUMP FOR PRESIDENT.

    4. AAZAM-ZANGANEH

      OBAMA ne pas une refrance vu son idée de développement de TERORISME mis en place des gouvernements islamique en Égypte et ARABI saoudit et corruption total de 8 Anne avec les AYATOLAH iranien . Son dernier action était deliverance de 2800 GRREN CARDS pour les familles des religieux iranien contre 400 MILLON dollar le 16 Decembre 2016 aéroport de Genève

    5. christofer

      Puisse-t-il en étouffer de rage ou débarrasser le plancher d’une crise d’apoplexie, ce vieux crapaud milliardaire de soros.

    6. Zanaroff

      Le rêve de Soros est celui de Hitler
      Et. Il n a pas réussi a le réaliser. Dominer le monde. Il se prend pour dieu. Dieu ne domine pas le monde. Il laisse a chaque individu la liberté de choisir entre le bien et le mal. Tout le contraire de la dictature.

    7. pauledesbaux

      BRAVO MONSIEUR DONALD TRUMP peut-être pourrez-vous ouvrir les yeux des europeens sur les méfaits du diable en personne : SOROS là il a reçu une bonne baffe A LA SUIVANTE S IL VOUS PLAIT MERCI MONSIEUR TRUMP

    8. Robert Davis

      Celui qu_i veut détruire le monde avec son système de contrôle du monde entier par la gauche nazie c’est soros! BRAVO à Trump pour réussir si bien à démenteler le système crapuleux de domination mondiale de soros l’ennemi des peuples et en particulier des peuples libres. « L’unilatéralisme » cela n’existe PAS c’est un terme qu’il inventé et qui correspond à son prisme de domination mondiale inversé. Celui qui rejette son système de domination mondiale n’est pas dans « l’unilatéralisme » mais dans L INDEPENDANCE car chaque pays a bien le droit de se défendre et faire la politique qu’il veut et non obéir à la gauche et au criminels de guerre du genre de soros.

    9. Yossef Peres

      Le souci depuis plus d un siècle déjà, c est que toute critique visant certains juifs comme Soros, est jugée comme « antisémite ». Alors qu il s agit de fait, de cette poignée d individus nuisible au reste de la planète.

      Le judaïsme doit crever le plafond de verre qui le maintient dans le tribalisme, dont use et abuse une classe sociale élevée de juifs envers d autres juifs prolétariens.
      Ces liens bibliques supposés entre juifs, cette appartenance traditionnelle est un moyen pour cette élite de se maintenir au pouvoir au nom des bons sentiments, de la traditions, des us et coutume, appelez-ça comme vous voudrez.

      L infiltration juive d une forme perverse du judaïsme a infiltré au travers de l histoire humaine plusieurs strates de pouvoir.
      Tôt ou tard, il faudra avoir le courage de dénoncer parmi nous, les éléments problématiques qui nuisent gravement à notre image.

      Faute de quoi, l histoire se répétera et nous subirons le même sort que nos aïeuls.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *