toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Québec : les nationalistes chassent les libéraux du pouvoir et promettent de réduire l’immigration


Québec : les nationalistes chassent les libéraux du pouvoir et promettent de réduire l’immigration

Après 15 ans de gouvernement libéral, les Québécois ont choisi un tournant nationaliste mais non-indépendantiste, en plébiscitant le parti «Coalition Avenir Québec», qui promet notamment une réduction du seuil d’immigration annuel de 20%.

Première élection à date fixe de la province francophone, l’élection générale québécoise du 1er octobre 2018 marque un tournant majeur dans le paysage politique local. En effet, après 15 ans de gouvernement libéral, les électeurs ont plébiscité la Coalition avenir Québec (CAQ), un parti nationaliste non-indépendantiste qui souhaite, entre autres, une réduction de 20% du nombre d’immigrants admis au Québec chaque année.

A l’issue du scrutin, le fondateur et chef du CAQ, François Legault, est désigné Premier ministre de la province et disposera de la majorité absolue à l’Assemblée nationale du Québec, avec 74 députés sur 125 selon des résultats préliminaires. Une ascension considérable pour une formation politique qui ne comptait jusqu’alors qu’une vingtaine de sièges. Le Parti québecois, indépendantiste, n’a lui obtenu que 9 sièges.

Ancien ministre et homme d’affaires, François Legault s’est félicité des résultats de l’élection : «Aujourd’hui on a marqué l’histoire, aujourd’hui il y a beaucoup de Québécois qui ont mis de côté un débat qui nous a divisés pendant 50 ans», a-t-il déclaré au sujet de la question de l’appartenance ou non du Québec au Canada.

Camouflet pour la famille politique de Justin Trudeau

Le parti libéral du Québec de Philippe Couillard n’obtient que 32 sièges, contre 70 lors de l’élection précédente. Les centristes essuient ainsi un nouveau coup dur, quatre mois à peine après la défaite historique du Parti libéral ontarien lors de l’élection générale de la province en juin 2018.

A un an des élections législatives canadiennes, le scrutin s’annonce donc incertain pour Justin Trudeau. Celui-ci a toutefois salué la victoire de François Legault, affirmant se réjouir à l’idée de «travailler ensemble pour améliorer la vie des familles de la classe moyenne».





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Québec : les nationalistes chassent les libéraux du pouvoir et promettent de réduire l’immigration

    1. esther

      Après les Républicains de Trump aux EU, l’Autriche, après l’Autriche, l’Italie, et après l’Italie, le Québec : voilà où mène une folle immigration incontrôlée et Justin Trudeau, j’espère, va perdre aux élections fédérales de 2019 et les Conservateurs reprendre le pouvoir au Canada : je préfère cela à cette gauche de tous bords pro-immigration, des Démocrates US aux macronistes français.

    2. LeClairvoyant

      Le monde fini par comprendre, que les activistes gauchistes et apparentés, sont
      néfastes aux intérêts de la nation. Ils comptent avec l’argent de tout le monde pour créer des gaspillages inutiles, des ONGs, etc.

    3. Robert Davis

      Bonne nouvelle, je ne croyais pas les quebecquois capables de se débarrasser des « libéraux ». Bonne chance M. Legault.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *