toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pakistan: la chrétienne Asia Bibi, condamnée à mort pour blasphème, finalement acquittée


Pakistan: la chrétienne Asia Bibi, condamnée à mort pour blasphème, finalement acquittée

Cette mère de cinq enfants avait été condamnée à mort en 2010 pour blasphème, à la suite d’une dispute au sujet d’un verre d’eau. Son cas a eu un retentissement international. Elle a été acquittée en appel, mercredi.

Après huit ans d’attente, Asia Abibi échappe finalement à la peine capitale. Cette Pakistanaise chrétienne avait été condamnée à mort pour blasphème en 2010, après une simple dispute au sujet d’un verre d’eau. La Cour suprême du Pakistan l’a finalement acquittée en appel, mercredi. «Elle a été acquittée de toutes les accusations», a déclaré le juge lors de l’énoncé du verdict. Il a précisé qu’Asia Bibi allait être «immédiatement libérée». Elle était jusqu’alors incarcérée dans une prison à Multan, dans le centre du pays.

Cette mère de cinq enfants, aujourd’hui quadragénaire, avait été condamnée après une querelle avec des voisines musulmanes, survenue en juin 2009, alors qu’elle gardait du bétail. Ces femmes avaient refusé de boire de l’eau dans un verre qu’Asia Bibi venait d’utiliser, jugeant le liquide impur, ce qui avait donné lieu à un échange tendu. La jeune femme avait ensuite été accusée d’avoir «insulté» le prophète Mahomet. Elle avait été condamnée à mort en novembre 2010. Quelques semaines plus tard, un ministre pakistanais avait plaidé pour sa libération auprès du président pakistanais. Une grâce présidentielle avait toutefois été interdite, la procédure d’appel étant déjà lancée.

Lors de l’examen de son recours, début octobre, les juges de la Cour suprême avaient semblé s’interroger sur le bien-fondé de l’accusation. «Je ne vois aucune remarque désobligeante envers le Coran dans le rapport d’enquête», avait observé le juge Saqib Nisar, tandis qu’un second juge, Asif Saeed Khan Khosa, relevait plusieurs points de non-respect des procédures.

Des pressions exercées sur les juges

Le blasphème est un sujet extrêmement sensible au Pakistan, pays très conservateur où l’islam est religion d’État. La peine de mort est l’une des sanctions prévues par la loi pour des personnes reconnues coupables d’offense à l’islam, accusation qui regroupe notamment les insultes à l’islam, à son prophète où au Coran. Ce verdict pourrait, en conséquence, susciter la fureur des milieux religieux fondamentalistes. Mercredi, la capitale Islamabad avait été placée sous haute sécurité, avec des barrages sur les routes notamment à proximité des quartiers où vivent les magistrats et la communauté diplomatique, a constaté l’AFP.

Les pressions et menaces sont ainsi à prendre en compte pour expliquer les revirements de cette affaire. Des islamistes radicaux avaient ainsi menacé publiquement les trois magistrats s’ils prononçaient l’acquittement, mercredi. Des responsables du groupe religieux extrémiste devenu parti politique, Tehreek-e-Labaik Pakistan (TLP), étaient à l’origine de ces menaces. Les partisans de ce parti, qui fait de la punition du blasphème sa raison d’être, ont manifesté mi-octobre pour demander que la condamnation à mort soit confirmée.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Pakistan: la chrétienne Asia Bibi, condamnée à mort pour blasphème, finalement acquittée

    1. Edmond Richter

      Et la Cour Européenne des Droits de l’Homme veut réintroduire le blasphème en Europe. Lettre envoyée aux juges de la CEDH: Madame,

      Condamner Élisabeth Sabaditsch-Wolff, c’est restaurer le délit de blasphème qui a pourtant été aboli dans toute l’Europe, c’est accepter que les musulmans imposent à tous leurs règles, leurs obligations et interdits, c’est encourager les musulmans à devenir de plus en plus violents afin d’imposer le délit de blasphème à propos de l’islam dans toute l’Europe. 

      De plus oser dire que les déclarations de Mme Wolff reposaient en partie sur des faits inexacts et que ce jugement de valeur est dépourvu de base factuelle, alors que ces faits sont dans les Hadiths relatant la vie de Mahomet, est inacceptable et relève de la diffamation: Sahih Bukhari 7:62:65: « D’après Aïcha, le Prophète l’épousa alors qu’elle avait six ans; le mariage fut consommé quand elle avait neuf ans ».

      Cette condamnation survient au moment où Asia Bibi va être libérée après avoir été condamnée à mort pour blasphème et passé 8 ans en prison, en confinement solitaire!
      Et vous voulez réintroduire le blasphème en Europe??? » 

      Je vous demande instamment de renvoyer ce jugement devant la Haute Chambre et d’annuler cette condamnation des tribunaux Autrichiens

      Salutations

      Edmond Richter

      P.S.: Je vous envoie l’arrêté de votre jugement où j’ai souligné en gras les termes litigieux, inadéquats ou tout simplement faux

      P.P.S.: J’ai alerté M. Yvan Rioufol du Figaro, Maître Goldnadel et Maître Gilbert Collard

    2. esther

      JE SUIS RAVIE, RAVIE ET RAVIE.

      PS : Elle pourra quitter le Pakistan avec sa famille : là, ce sont des réfugiés pas comme tous ceux que la politicaille de gauche et la racaille journalistique nous vendent abusivement comme tels par millions en Europe (africains, maghrébins, irakiens, afghans, etc..) ou aux EU ( latino-américains).

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    46 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap