toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mahmoud Abbas coupe l’aide financière à la bande de Gaza


Mahmoud Abbas coupe l’aide financière à la bande de Gaza

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, aurait coupé l’aide financière à la bande de Gaza assiégée pour protester contre la décision du Qatar de contourner l’Autorité palestinienne et d’envoyer des fonds directement dans l’enclave côtière gérée par le Hamas.

Selon un reportage diffusé samedi par le radiodiffuseur public israélien Kan, de hauts responsables de la défense ont déclaré qu’Abbas était furieux contre le coordinateur spécial des Nations Unies pour la paix au Moyen-Orient, Nikolay Mladenov, qui a facilité un accord selon lequel le Qatar achèterait du carburant pour la centrale électrique de Gaza.

Chaque mois, l’Autorité palestinienne envoie environ 96 millions de dollars dans la bande de Gaza et la cessation de cette aide pourrait déclencher un nouveau conflit avec Israël et même se propager en Cisjordanie, ont déclaré des responsables de la sécurité.

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

Loading...






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Mahmoud Abbas coupe l’aide financière à la bande de Gaza

    1. Jean Pierre Attali

      VOU NE CESSEZ DE L’APPELER. , LE PRÉSIDENT DE L’AUTORITÉ PALESTINIENNE. VOUS N’ÊTES PAS SANS IGNORER QU’IL NE L’EST PLUS DEPUIS UNE DIZAINE D’ANNÉES .IL SERAIT PRÉFÉRABLE DE DIRE, LE REPRÉSENTANT. PUISQU’IL N’Y A PAS EU D’ÉLECTIONS.

    2. Christian De Lablatinière

      @ Jean Pierre Attali : vous avez raison, nous avons plus tendance à l’appeler le président « à vie », ou le dictateur… parfois on oublie de le préciser

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *