toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Innovation au cœur de la visite du Vice-président chinois en Israël


L’Innovation au cœur de la visite du Vice-président chinois en Israël

Lundi 22 octobre dernier, le Vice-Président chinois Wang Qishan est arrivé en Israël à l’invitation du Premier Ministre Netanyahou accompagné d’une importante délégation comptant deux ministres, douze vice-ministres et plusieurs hommes d’affaires.

Contrairement à ce qu’ont voulu laisser entendre l’Orient-le Jour (le quotidien libanais) et plusieurs autres journalistes probablement mal informés il ne s’agit pas d’une visite « rare » puisque le Jérusalem Post établissait que rien que ces cinq dernières années plus de 10 visites de responsables

Chinois d’un rang égal ou supérieur à celui de Vice-premier ministre ont pu être répertoriés.

Ceci dit Wang Qishan est effectivement un très important personnage dans la hiérarchie chinoise.

Issu d’une famille de hauts responsables régionaux, ancien Gouverneur de la China Construction Bank, ancien maire de Pékin Wang Qishan a été élu en mars dernier Vice-Président de la RPC. Sa venue en Israel constitue donc un élément marquant dans le développement des relations sino-israéliennes.

Avant d’évoquer les discussions économiques de haut niveau auxquelles M Wang a pris ou prendra part, signalons un élément particulièrement significatif de sa visite Le puissant vice-président chinois Wang Qishan a visité le Mur des Lamentations juste au moment de son arrivée en Israël et a entendu le directeur de la Fondation du patrimoine du Mur Occidental, M. Mordechai (Soli) Eliav, et le rabbin du Kotel Rav Shmuel Rabinowitz sur le passé du peuple juif et la connexion profonde du peuple juif au mur occidental.

Le vice-président a ensuite laissé une note avec une prière personnelle entre les pierres du Kotel.

Cette visite a constitué une marque de l’attachement profond des responsables chinois à l’histoire millénaire d’Israel qu’ils ne manquent jamais de rapprocher de leur propre culte des ancêtres et de leur propre passé historique.

Sur le plan commerce, affaires, recherche, technologie, le programme du Vice-Président chinois a été particulièrement chargé et dense. Historiquement après une longue période d’hésitation qui a commencé lorsqu’ Israël a été l’un des premiers pays à reconnaître dès le 9 janvier 1950 la RPC proclamée en 1949, cette reconnaissance n’a pas été tout de suite réciproque. Malgré les premiers échanges agricoles et technologiques dans les années 1980,  il a fallu quarante ans à la Chine pour normaliser ses relations avec l’état juif. Ce n’est qu’en 1992 que des relations diplomatiques normales ont été établies avec des résultats remarquables qui ont suivi puisque les échanges ont été multipliés exponentiellement par 200 passant d’un peu moins de 50 millions de $ en 1992 à près de 10 milliards vingt ans après ! Ils ont atteint maintenant 13 milliards de dollars et à ces chiffres remarquables s’ajoutent des investissements de l’ordre de 25 milliards de dollars. En 2016, les deux pays ont entamé des discussions sur l’établissement d’une zone de libre-échange puis sur le développement d’un Partenariat exhaustif sur l’Innovation. Le Vice-Président Wang a d’ailleurs axé la plus importante partie de sa visite sur ce thème de l’innovation, coprésidant la 4ème Rencontre conjointe sur la Coopération en matière d’Innovation puis se rendant à la Conférence de Jérusalem sur l’Innovation puis au Centre Peres sur l’Innovation. Le Forum conjoint devrait permettre à plusieurs ministères, agence gouvernementales, universités et instituts de recherche de rendre compte de leurs travaux et on s’attend à ce que plusieurs accords de coopération soient signés dans les domaines de la Science, de la technologie, de l’agriculture, de  la santé et de l’innovation.

« Faisons progresser un partenariat à grande échelle sur l’innovation entre la Chine et Israël au profit des populations des deux pays ainsi que du monde entier » (le Vice-Président Wang Qishian devant le Centre Peres.)

Learn Hebrew online

Parmi les entrepreneurs accompagnant le Vice-Président se trouvait le célébrissime Jack Ma fondateur et PDG de la firme AliBaba un concurrent de Wallmart ou de Carrefour. Il en est à son second voyage en Israël cette année et ne tarit pas d’éloges sur le pays.

 « La plupart des pays innovent pour obtenir des succès, mais il me semble qu’Israël innove pour survivre. Vous n’avez pas de diamants mais vous avez la plus grande bourse de diamants au monde, vous ne construisez pas de voitures mais vous avez la meilleure technologie de l’automobile au monde, vous n’avez pas d’eau mais vous êtes l’un des exportateurs majeurs de fruits et légumes vers l’Europe… c’est stupéfiant !» a déclaré M Ma au Forum sur l’innovation.

L’innovation apparait donc comme l’élément qui va prendre la relève du bâtiment, de la construction civile, de l’agriculture pour booster les échanges entre le géant chinois et Israël.

Après la gestion des ports de Haifa et Ashdod, après les lignes de train et métro de Tel-Aviv et du sud, après la Tnuva c’est à l’esprit, les idées et les découvertes de se développer. Et ensuite il y aura la nouvelle route de la soie le projet majeur de Pékin pour les années à venir auquel Israël entend bien coopérer puisqu’il est membre fondateur de la banque asiatique d’investissements dans les infrastructures l’un des acteurs majeurs de ce programme.

© Fred ROTHENBERG pour Europe Israël News

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *