toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le prêcheur islamiste Tariq Ramadan reconnait des relations sexuelles «consenties» avec deux femmes qui l’accusent de viol


Le prêcheur islamiste Tariq Ramadan reconnait des relations sexuelles «consenties» avec deux femmes qui l’accusent de viol

Présenté devant le juge d’instruction à sa demande, l’islamiste Tariq Ramadan a reconnu avoir eu des relations sexuelles «consenties» avec les deux plaignantes qui l’accusent de viols. Des aveux inédits depuis sa mise en examen et son incarcération le 2 février.

Tariq Ramadan, mis en examen et incarcéré pour le viol de deux femmes, Henda Ayari et Paule-Emma Aline, dite «Christelle», avec lesquelles il niait jusqu’ici tout rapport physique, a finalement reconnu le 22 octobre devant les juges d’instruction avoir eu avec elles des relations sexuelles «consenties», selon son avocat Emmanuel Marsigny.

La récente révélation de SMS échangés avec la deuxième plaignante, «Christelle», démontre une relation suivie et explicite. En prévision de leur rendez-vous, le seul où ils se sont rencontrés, Tariq Ramadan y détaillait par avance ses fantasmes sexuels violents et dominateurs, qui concordent avec la description initiale des faits par Christelle : gifles, coups de poing, cheveux tirés, humiliations. «J’ai senti ta gêne… désolé pour ma « violence »», reconnaissait-il le lendemain dans un sms. «Tu n’as pas aimé… je suis désolé», a-t-il écrit par la suite dans l’un de ses 255 messages. Dans l’un d’eux non daté, Christelle écrit «tu m’as manqué dès que j’ai passé la porte» et dans un autre «si je passais un mauvais moment je serais partie».

Lors de leur confrontation devant la justice le 18 septembre, Tariq Ramadan n’avait concédé qu’un «jeu de séduction» et réaffirmé n’avoir bu qu’un verre avec cette «mythomane» au bar de l’hôtel. La semaine suivante, sa version était contredite par la remise d’une expertise dévoilant 399 SMS échangés entre le 31 août et le 15 décembre 2009, témoignant d’une relation suivie et explicite.

Des SMS interprétés différemment par la défense et la partie civile

Chacune des parties interprète désormais ces messages à son avantage : témoignage d’une relation consentie pour la défense, preuve des mensonges et des manipulations de Tariq Ramadan pour les parties civiles.

Les messages échangés entre l’intellectuel musulman et ces deux femmes, «démontrent que les parties civiles ont menti et que les relations sexuelles ont été parfaitement souhaitées, consenties et même par la suite de nouveau recherchées», selon la défense de l’islamiste. Pour l’avocat de Christelle, Eric Morain, ces échanges démontrent en revanche «l’emprise» exercée par Tariq Ramadan sur plusieurs femmes et en particulier sur sa cliente, une convertie de fraîche date qui croyait se marier bientôt avec cette figure populaire de l’islam francophone.

Quant à Henda Ayari, la première accusatrice de Tariq Ramadan dont la plainte a déclenché l’affaire le 20 octobre 2017, l’islamiste avait réaffirmé devant les juges cet été n’avoir eu aucune relation physique avec elle. Dans son pays, la Suisse, Tariq Ramadan est également visé par une instruction pour viol, ouverte mi-septembre à Genève après qu’une femme a déposé plainte en avril dernier.

Depuis le début du scandale, l’islamiste et ses soutiens dénoncent une «collusion» entre les plaignantes, ses adversaires politiques et, désormais, ses anciennes maîtresses.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Le prêcheur islamiste Tariq Ramadan reconnait des relations sexuelles «consenties» avec deux femmes qui l’accusent de viol

    1. Boissonneault

      bien oui c’est sûr que les Femmes étaient d’accord d’être violer , battu , humilié et maintenant menacer par tout les idoles de ramadan …… non mais il ce prend pour qui cet ignoble individu de dire qu’elles avaient consenties

    2. shaoul

      mais il a tout a fait raison, ces relations étaient consenties … par LUI (l’avis d’une femme n’ayant aucune valeur)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *