toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le communautarisme islamique à l’école « Des élèves refusent d’avoir cours car le mobilier rouge est interdit par le Coran » (Vidéo)


Le communautarisme islamique à l’école « Des élèves refusent d’avoir cours car le mobilier rouge est interdit par le Coran » (Vidéo)

Le communautarisme islamique à l’école: Des élèves refusent d’avoir cours car le mobilier rouge est interdit par le Coran, refusent de dessiner des représentations humaines, se bouchent les oreilles quand le professeur passe de la musique.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Le communautarisme islamique à l’école « Des élèves refusent d’avoir cours car le mobilier rouge est interdit par le Coran » (Vidéo)

    1. alauda

      Via Zohra Bitan, cadeau :
      https://twitter.com/NathFactory/status/1054409112979734531

      Démonstration du #PasdeVague par un Principal d’un collège marseillais courageux. Si les langues se délient aussi chez les chefs d’établissement, on va commencer à sortir de la langue de bois.

      Le prosélytisme chez les surveillants, j’en ai entendu parler, il y a cinq ans. Oui cela existe et pas seulement à Marseille. Une service civique était tout fière d’annoncer qu’un surveillant s’était converti ; ce qui ne lui a pas réussi d’ailleurs, puisque des élèves, qui l’avait peut-être vu à la mosquée, s’étaient moqué de son prénom à cause duquel, selon eux, il ne serait jamais à leurs yeux musulman.

    2. Cyrano

      Nous y sommes, par la volonté de collabos, la république islamique française existe. Au début c’était le doigt, puis le bras, maintenant ils insistent et tiennent les collabos par les cou…es; et couic . Tous ces sont sont des eunuques.
      Nous sommes dans de beaux draps n’est ce pas?

    3. CHAREULEU

      Quand je vois cette photo de petites filles habillées pour carnaval, je me dis pourquoi ne pas envoyer nos enfants à l’école habillées en provençale, alsacienne, bretonne, basque ou autre région française.—
      Il faut voyager de part le monde et discuter avec les locaux pour comprendre qu’on marche sur la tête en France. Pour revenir en arrière, ça va être très dur.

    4. Salmon

      @alauda ce chef d établissement de Marseille à demande à des parents d un élève juif de ne pas le mettre en scolarité dans son établissement
      Est ce normal ?
      Au lieu de réglementer la laïcité

      D après boubaker les muzz auraient la même loi que les juifs cad la loi du pays doit être respecté
      C du laxisme
      Ce n est pas les punk de notre époque la
      C politique leur foulard etc…

    5. alauda

      Le chef d’établissement fait ce qu’il peut à l’échelle de son rang hiérarchique. Or en l’espèce il est seul. Il ne peut pas mettre un adulte derrière chaque élève pas fiable. Écoutez le bip ! bip ! sur l’histoire d’avant.

      La sécurité du jeune prime. Lisez : « parant à l’urgence qui [lui] semblait la plus vitale ». Derrière urgence et vitale, j’entends que des menaces ont pu être proférées ou d’autres formes de violence. Lisez après 95% : « certains chauffés à blanc… »

      Ce qui n’est pas « normal », entre guillemets, c’est la norme implicite du #PasdeVague imposée d’en haut, depuis des lustres.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *