toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La seule province francophone du Canada veut freiner l’islamisation de l’Administration


La seule province francophone du Canada veut freiner l’islamisation de l’Administration

La Coalition avenir Québec (CAQ),  qui a gagné les elections provinciales du 1ᵉʳ octobre 2018 dans la province francophone du Canada, a bien l’intention de légiférer pour interdire le port de signe religieux pour les enseignants, les juges et les agents de la paix, a averti une porte-parole du nouveau gouvernement du Québec.

Geneviève Guilbault, députée-vedette réélue dans Louis-Hébert,  circonscription électorale provinciale du Québec, et « porte-parole de la transition », a confirmé mercredi 3 octobre 2018 en point de presse que le nouveau gouvernement de la  province francophone du Canada entendait aller de l’avant avec ce projet.  Et que les récalcitrants se le tiennent pour dit : ils perdront leur emploi s’ils refusent de se soumettre à ces nouvelles règles.

« Il y aura une période de transition où on va expliquer aux personnes les tenants et aboutissants de cette loi que nous aurons adoptée. Les personnes auront la possibilité de se relocaliser, d’occuper un autre emploi si elles souhaitent maintenir le port du signe religieux », a affirmé Mme Guilbault.

« Si elles font le choix de ne plus occuper leur emploi, ce sera leur choix. » – Geneviève Guilbault, qui a reconnu que « ce sera impossible » pour ces personnes de rester en poste et de garder leurs signes religieux

Mardi, lors de sa première prise de parole comme premier ministre désigné après les élections, le futur premier ministre du Québec, François Legault, avait défendu l’idée d’interdire aux employés de la fonction publique ou parapublique en situation d’autorité le port de signes religieux comme le hijab.

« Je crois que la vaste majorité des Québécois aimerait voir un cadre juridique instauré pour interdire » ces pratiques, avait-il affirmé. Mercredi, il n’a pas évoqué le sujet.

La formation politique avait promis de mettre en place les recommandations du rapport de Bouchard-Taylor de 2007  sur les pratiques d’accommodement reliées aux différences culturelles et d’élargir sa zone d’application aux enseignants.  -similaire à la Commission Stasi en France- .

Le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, soutient le port du voile islamique 

A Ottawa, la capitale fédérale du Canada, le Premier ministre Justin Trudeau avait pourtant affirmé que le gouvernement  que dirigera François Legault dans la province francophone du Québec devrait y penser à deux fois avant d’avoir recours à la disposition de dérogation pour dicter, selon lui, la tenue vestimentaire d’une femme.

Learn Hebrew online

« Je ne suis pas de l’opinion que l’État devrait dire à une femme ce qu’elle devrait porter ni ce qu’elle ne devrait pas porter. La Charte des droits et libertés est là pour protéger nos droits et nos libertés, évidemment. » a dit Justin Trudeau.

Le gouvernement de Justin Trudeau qui est proche des Freres Musulmans  peut utiliser un pouvoir de désaveu du gouvernement fédéral rarement utilisé pour empêcher un gouvernement provincial d’imposer sa volonté en ayant recours à une disposition de dérogation.

La Coalition avenir Québec (CAQ), qui a gagné les elections provinciales du 1ᵉʳ octobre 2018 dans la province francophone du Canada tient sa première réunion au caucus, alors que Trudeau avertit le nouveau gouvernement du Québec.

Lors de sa première conférence de presse en tant que premier ministre désigné mardi, M. Legault a déclaré qu’il utiliserait la clause nonobstant de la Charte des droits et libertés pour contourner des dispositions protégeant la pratique et l’expression religieuses afin de garantir que toutes les personnes ayant des « fonctions coercitives » telles que les enseignants, la police et les juges sont habillés de manière neutre sur le plan religieux.

La Coalition avenir Québec (CAQ) veut que l’intégration des communautés musulmanes soit entière, pacifique et pleinement égalitaire.  Il faut demander aux musulmans d’accepter  la neutralité de l’Administration. Non seulement  le voile est un acte politique mais encore il est une action de conquête.

Le voile qui fait polémique aujourd’hui est basé  seulement sur un ou deux versets coraniques – interprétables et interprétés.  Ce qui est critiquable c’est que certains musulmans  se servent désormais de cet objet pour affirmer leur religion – alors même qu’au même moment au Moyen-Orient des femmes soumises à la même loi religieuse se débattent pour en être dégagées.

La politique québécoise a été bouleversée cette semaine, lorsque François Legault et sa coalition Avenir Québec ont renversé les libéraux au pouvoir.  Legault a gagné sur une plate-forme de réduction de la taille du gouvernement, la reforme de la santé et de l’éducation, mais également de limitation du nombre d’immigrants au Québec.

Selon la presse locale ces élections montrent que les électeurs sont ouverts à quelque chose de nouveau.

François Legault s’est engagé à réduire de 52 000 à 40 000 le nombre d’immigrants admis annuellement au Québec. Cela implique une baisse de 20 % dans les trois catégories d’immigrants, soit économique, réfugiés et regroupement familial.

Le chef de la CAQ- coalition Avenir Québec- a également fait couler beaucoup d’encre avec son projet de test des valeurs et de connaissance du français auquel seraient soumis les nouveaux arrivants après avoir passé trois ans au Québec et qui pourrait mener à leur expulsion s’ils y échouent.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “La seule province francophone du Canada veut freiner l’islamisation de l’Administration

    1. Malcolm Ode

      Si les uniformes sont uniformes, c’est PARCE QUE CE QU’ILS REPRÉSENTENT DOIT ÊTRE UNIFORME : justice, santé, polices, gendarmerie…

      Imaginez qu’un flic coiffé d’un keffieh interpèle un citoyen coiffé d’une kippa… ou d’un keffieh… ou d’un turban…

      Imaginez, en sachant que l’islam ne l’oblige pas, le prosélytisme que représente le port du voile ISLAMIQUE par une institutrice dans une classe de petites filles, comment elle gère les notes de ses élèves chrétiennes, juives et mécréantes…

      La farce plate a assez durée.

    2. c.i.a.

      Le gros bon sens Mr que vous exprimez , les gauchistes ils ne connaissent PAS!,ca leur est étranger, mais curieusement ILS ADORENT les étrangers musulmans et le déni d`eux-mêmes!

      La neutralité de l`états leur est également étranger, c`est ca qui nous fais, êtres témoins d` ABERRATIONS! comme « le deuil nationale « de Couillon et les larmes de Mario Dumont, lors du « drame«  de la mosquée de Québec!
      La dignité du Québec va revenir avec LA CAQ! ,ils enragent déjà ces imbéciles de la gauche, PARFAIT!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *