toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël: la Cour suprême suspend l’expulsion de l’étudiante pro-BDS retenue à Ben Gourion


Israël: la Cour suprême suspend l’expulsion de l’étudiante pro-BDS retenue à Ben Gourion

La Cour suprême a gelé jusqu’à mercredi l’expulsion de Lara Alqasem, une étudiante américaine interdite d’entrer en Israël pour son soutien au mouvement anti-israélien BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions).

La Cour suprême a ordonné dans un communiqué la suspension de son refoulement, en affirmant qu’elle se réunirait mercredi prochain pour décider si la jeune femme avait le droit de faire appel.

Son avocat, Yotam Ben Hillel, a dit espérer que la procédure serait engagée rapidement.

Par ailleurs, le ministre israélien de la Sécurité publique Gilad Erdan a blâmé dimanche la gauche israélienne et l’Université hébraïque de Jérusalem pour avoir encouragé le venue de Lara Alqasem en Israël.

Loading...

« La gauche a lancé une campagne internationale contre son propre pays, en tentant de faire venir quelqu’un qui dirige l’une des sections de l’organisation de boycott la plus antisémite qu’il soit en Amérique« , a déclaré Gilad Erdan dans une interview à la radio Kan.

Israeli Public Security Minister Gilad Erdan

Israeli Public Security Minister Gilad Erdan

« Cela a altéré l’image d’Israël« , a-t-il encore affirmé. « L’Université a agi d’une manière horrible en utilisant l’argent des contribuables pour financer les études de quelqu’un qui est contre Israël« , a conclu le ministre.

Vendredi, le tribunal de district de Tel Aviv avait déjà rejeté l’appel de l’étudiante.

« Tout Etat qui se respecte défend ses intérêts et ceux de ses citoyens, et a le droit de combattre les actions de boycott contre ses ventes à l’étranger et sa culture, ainsi que les atteintes à son image« , avait annoncé le tribunal.

Israël bloque depuis près de deux semaines l’entrée sur son territoire de l’étudiante qui est accusée de soutenir le mouvement de boycott de l’Etat hébreu, ce qu’elle nie. Selon la presse israélienne, elle arrivait pour étudier pendant un an à l’Université hébraïque de Jérusalem en vue d’un master en droits de l’Homme, et disposait d’un visa à cette fin.

Depuis mars dernier, la loi israélienne interdit l’entrée en Terre sainte à tout individu qui appelle au boycott d’Israël ou qui représente une organisation qui soutient de telles actions. Des autorisations exceptionnelle peuvent toutefois être délivrées par le ministère de l’Intérieur.

Learn Hebrew online






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Israël: la Cour suprême suspend l’expulsion de l’étudiante pro-BDS retenue à Ben Gourion

    1. Hervé

      Avec un gouvernement de C. Molles, les juges gauchistes ont la partie belle.
      À mon avis et des millions d’individus partagent mon point de vue, Israël n’est pas une démocratie (une démocratie défend en premier lieu ses citoyens), mais un pays dont les dirigeants ont peur de froisser, les F.D.P. d’eurabia et surtout de ne pas se fâcher avec le petit Macron. pourtant je ne pense pas que Netanyahou soit son amant. Des doutes peuvent subvenir.

    2. esther

      Trois choses à faire d’urgence :
      1- Supprimer cette gauchiste de Cour Suprême qui travaille contre Israël et les israëliens : il y en assez d’institutions anti-démocratiques qui ont juste le vernis de la démocratie.
      2 – Laisser cette pro-BDS dans l’aéroport Ben Gourion dans 20 m carré, le temps que dure son visa puis l’expulser après, pour visa expiré. Si c’est un visa touristique, c’est en général trois mois.
      3 -La balancer en hélicoptère au dessus de Gaza et à la première infraction dans ce territoire, la mettre en prison en Israël. Si elle ne commet pas d’infractions, l’y laisser et si elle veut rentrer chez elle, mais je pense que, comme la traînée qu’elle est, elle se maquera avec un ou plusieurs palos rapidement, la contraindre à sortir de Gaza par la frontière égyptienne.

    3. Robert Davis

      Cette pure saleté qu’est la cour suprême d’Israel composée de juges gauchistes qui bloquent la nomination de juges de droite et…revendent leur charge toujours à des hommes de gauche. Cette racaille là rejeterait le refus d’accueillir Hitler lui-même!

    4. Robert Davis

      Israel a grand grand besoin d’un Homme d’Etat pas d’un diplomate tel que Netanyahu. Non seulement la diplomatie a toujours créé plus de problèmes qu’elle n’en a résolu même au temps de sa gloire mais depuis le congrès de vienne, la DIPLOMATIE N A MEME PLUS DE RAISON D ETRE si ce n’est pour donner des réceptions inutiles! Un diplomate est totalement contre productif à l’heure actuelle, il n’impressionne personne et personne ne le prend vraiment au sérieux si ce n’est les mondains de la politique…

    5. Robert Davis

      Je précise :un Homme d’Etat prépare ses entretiens par exemple dans le cas d’Israel comme le ferait bismark en foutant dehors les arabes. Ensuite lors de l’entretien l’ennemi aurait les mains liées par le fait accompli qu’il accdepterait toutes les conditions d’Israel. Que fait Netanyahu? sa secrétaire prend des rdv comme le ferait un…médecin et au rdv on…prend le thé!!! Résultat:0,00000

    6. Paul

      La Cour Suprême nuit à la défense d’Israel, à la sécurité des citoyens israéliens, elle soutient les ennemis de l’état d’Israel.

    7. Ratfucker

      Le Misrad Hapnim chipote et refuse d’accorder un visa A1 à la conjointe d’un citoyen israélien résident, mais les éminents juristes s’échinent à l’accorder à une bureaucrate arabe américaine venue ouvertement participer à des actions antisémites.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *