toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Interview inédite de Gérard Collomb sur l’immigration : « D’ici à cinq ans, la situation pourrait devenir irréversible, je pense qu’il reste peu de temps avant le pire »


Interview inédite de Gérard Collomb sur l’immigration : « D’ici à cinq ans, la situation pourrait devenir irréversible, je pense qu’il reste peu de temps avant le pire »

Valeurs Actuelles publie dans son édition papier d’aujourd’hui 31 octobre, le texte inédit d’une interview avec Gerard Collomb, quand il était ministre de l’Intérieur, où il déclare que «d’ici à cinq ans, la situation pourrait devenir irréversible»parce que «les gens ne veulent pas vivre ensemble».

Voici l’extrait publié sur son compte Twitter (1) par le journaliste et directeur adjoint de la rédaction Tugdual Denis :

Gerard Collomb : C’est très inquiétant. Ce que je lis tous les matins dans les notes de police reflète une situation très pessimiste. Les rapports entre les gens sont très durs, les gens ne veulent pas vivre ensemble…

Valeurs Actuelles : Quelle est la part de responsabilité de l’immigration ?

Enorme. C’est pour ça qu’avec Emmanuel Macron nous avons voulu faire changer la loi…

Votre loi ne s’attaque qu’à l’immigration illégale. La légale permet de faire entrer plus de 200 000 personnes sur le territoire chaque année…

C’est vrai. On fait étape par étape. Mais ça reste un problème…

Vous pensez qu’on n’a plus besoin d’immigration en France ?

Oui, absolument.

Vous parliez du vivre-ensemble, tout à l’heure. Que se passe-t-il ?

« Je ne veux pas faire peur, mais je pense qu’il reste peu de temps avant le pire »

Des communautés en France s’affrontent de plus en plus et ça devient très violent…

Que craignez-vous ? Une partition ? Une sécession ?

Oui, je pense à cela, c’est ce qui me préoccupe.

Combien de temps reste-t-il avant qu’il ne soit trop tard ?

Je ne veux pas faire peur, mais je pense qu’il reste peu de temps.

Combien ?

C’est difficile à estimer, mais je dirais que, d’ici à cinq ans, la situation pourrait devenir irréversible. Oui, on a cinq, six ans, pour éviter le pire. Après…

« C’est difficile à estimer, mais je dirais que, d’ici à cinq ans, la situation pourrait devenir irréversible »

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Interview inédite de Gérard Collomb sur l’immigration : « D’ici à cinq ans, la situation pourrait devenir irréversible, je pense qu’il reste peu de temps avant le pire »

    1. martinette

      Le PIRE est déjà la en France Monsieur Colomb!!!!!!!!!!!!
      Vous réveiller maintenant ne servira a rien.
      Un seul événement dramatique peut sauver la France: LA GUERRE CIVILE.
      Regardant ce qui s’est passe en 39-45 cette dernière solution reste utopique.
      Alors vous me direz, il n’y a plus rien a faire?
      Oui, il ne reste qu’ a quitter le navire le plus rapidement possible avant qu’il ne sombre complétement, et surtout ne pas regarder en arrière….

    2. Hervé

      C’est évidemment trop tard. De plus, en cas de guerre civile, les patriotes Français, sont en petit nombre munis de fusils de chasse, alors que les banlieues, aussi bien à marseille, à paris, à lyon, à grenoble, à lille et la liste n’est pas complète, les « jeunes » possèdent des fusils d’assauts. L’armée? 15 à 20% de soldats sont musulmans. La police ou la gendarmerie? Idem. Donc c’est foutu, fuyons.

    3. joseph

      il serait temps de faire rentrer une parti de notre armé et de mettre de l’ordre dans notre pays en expulsant quelques dizaines de milliers de personnes qui tirent les ficelles et nous pompent notre argent sous forme d’alloc et autres aides

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    618 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap