toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Henda Ayari “Depuis que j’ai porté plainte contre Tariq Ramadan, on m’insulte de sale sioniste et de sale juive »


Henda Ayari “Depuis que j’ai porté plainte contre Tariq Ramadan, on m’insulte de sale sioniste et de sale juive »

La militante féministe et laïque Henda Ayari a secoué la toile le week-end dernier avec ses tweets engagés et assumés, en avouant « avoir été antisémite et antisioniste ».

Aujourd’hui, l’ex-salafiste de 41 ans n’hésite pas à évoquer ses vieux démons.

Longtemps victime de manipulation, Henda Ayari a soif de vérité.

Elle souhaite éveiller les consciences sur les problèmes qui lui « tiennent à coeur » et faire entendre sa voix au sein de la société française.

« Depuis que j’ai porté plainte contre Tariq Ramadan, on m’insulte de sale sioniste et de sale juive à chaque fois que je parle de certains sujets », a confié la militante à i24NEWS.

« Briser un tabou »

 « C’est surtout le reportage sur Gaza récemment diffusé dans l’émission « Envoyé spécial » qui m’a vraiment choquée. C’est pour ça que j’ai écrit ces tweets. J’étais surprise que dans cette émission, on prenait partie pour un camp et pas l’autre, qu’on ne laissait pas s’expliquer l’autre camp sur ce qui se passe réellement », a-t-elle justifié à i24NEWS.

« J’ai voulu en parler à travers ces tweets pour briser un tabou parce que ça choque quand une personne musulmane comme moi dénonce les autocritiques au sein de sa communauté », a-t-elle affirmé.

L’antisémitisme : un sujet qui la préoccupe

« Je suis victime d’attaque antisémite alors que je ne suis même pas juive et ça m’a beaucoup choqué », a déploré la militante.

Présente à la marche pour la mémoire de Mireille Knoll en mars 2018, Henda Ayari considère qu’on ne parle pas assez de l’antisémitisme qui sévit en France.

La récente diffusion du film « 24 jours » sur l’affaire Ilan Halimi, torturé et assassiné pour le simple fait d’être juif, l’a profondèment bouleversée.

« Je vois des gens qui sont victimes d’attaques chez eux, de graffitis, de croix gammées. C’est un sujet qui me touche beaucoup car je trouve qu’il y a une haine incroyable de la part des personnes musulmanes. Je l’ai moi-même vécu, j’ai moi-même été insultée par ma propre famille de sale juive. C’est quelque chose de normal dans les pays arabes », a-t-elle souligné.

« J’ai vu des images de terroristes qui envoient des ballons avec des coeurs à l’attention des enfants israéliens pour les tuer, c’est très grave. Ces gens là ont fait la fête lorsqu’une maman israélienne a été assassinée c’est quand même choquant. »

Tariq Ramadan : un outil de manipulation dans les banlieues françaises

Ancienne adepte des conférences de Tariq Ramadan, Mme Ayari dénonce les méthodes employées par le prédicateur suisse.

« Je suivais beaucoup Ramadan avant d’avoir été victime de viol. Je m’intéressais beaucoup à ce qu’il disait et il a beaucoup islamisé les banlieues en France et les jeunes, » a reconnu l’auteure de « J’ai choisi d’être libre ».

Le conflit israélo-palestinien figure au coeur de ses conférences.

« Tariq Ramadan parlait sans arrêt du conflit en victimisant les Palestiniens. Beaucoup de jeunes comme moi ont été touchés par ses propos. Quand on voit à la télé des images d’enfants ensanglantés, de femmes qui pleurent leurs enfants, des personnes âgées qui disent que la terre des Palestiniens est volée. Forcèment, ça nous touche parcequ’on est sensible, nous-mêmes musulmans et qu’on ne comprend pas, » a-t-elle soutenu.

« Moi j’y ai cru à tout ça. J’ai connu tous ces gens que ce soient les salafistes ou Tariq, les Frères musulmans. Ils manipulent les jeunes musulmans et aujourd’hui ce que je veux, c’est dénoncer tout ça, » a-t-elle insisté.

« Tariq Ramadan est un outil de manipulation, c’est quelqu’un qui a de l’emprise sur énormément de gens, et ces gens-là aujourd’hui sont ceux qui m’insultent parcequ’ils sont complètement aveuglés. »

« Tariq Ramadan a lui-même dit sur sa page Facebook qu’une partie des ventes de mon livre était versée à une association sioniste (NDLR Il s’agit d’Europe Israël). Je reçois beaucoup d’attaques depuis un an de Musulmans qui défendent Tariq Ramadan et qui pensent que je suis payée par les Juifs. Ils ont même dit que j’étais une agente du Mossad, Ils ont tout dit sur moi, » a-t-elle exprimé.

Mme Ayari décrit le public de Tariq Ramadan comme des jeunes qui ne sont pas cultivés, qui ne s’intéressent pas à l’histoire et qui suivent bêtement ce qu’ils entendent sur les réseaux sociaux.

« Ces gens là utilisent le conflit israélo-palestinien pour cracher sur les personnes juives, pour les attaquer afin de justifier l’antisémitisme, » a-t-elle affirmé.

L'auteure et présidente de l'association Libératrices Henda Ayari dans "Conversations avec Anna Cabana" le 14.06.2018 

L’auteure et présidente de l’association Libératrices Henda Ayari dans « Conversations avec Anna Cabana » le 14.06.2018

« Les organisations terroristes sont très fortes pour la propagande, comme le Hamas, les Frères musulmans dont Ramadan est le porte-parole en Europe », considère l’auteure de « plus jamais voilée, plus jamais violée. »

« J’avais mis sur Twitter que son grand père était un grand admirateur d’Hitler et que Ramadan est un grand admirateur de son grand-père. Aujourd’hui je veux expliquer avec des mots simples des choses qui sont tres compliquées pour pouvoir éveiller les consciences et pour que cessent toutes ces attaques antisémites qui sont vraiment insupportables. », a-t-elle réitéré.

Selon Henda Ayari, le gouvernement français ne fait pas assez pour combattre le fléau de l’antisémitisme, pour ne pas toucher la sensibilité des Musulmans « qui sont beaucoup plus nombreux que les Juifs » et par crainte d' »un embrasement des banlieues ».

La militante exhorte le gouvernement à éveiller les consciences en effectuant un « travail de communication » sur les phénomènes qu’elle dénonce.

« Il faut expliquer ce qui se passe réellement et dénoncer toutes ces manipulations complotistes qui prennent en otage des gens qui n’ont rien compris et qui peuvent être dangeureux », a-t-elle expliqué.

Interrogé sur la situation de son procès avec Tariq Ramadan, Mme Ayari affirme ne pas pouvoir en dire plus pour l’instant mais que des informations seront prochainement publiées et qu’elles « ne vont pas arranger M. Ramadan ».

Michaël Assous est journaliste et rédacteur-web pour i24NEWS en français







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Henda Ayari “Depuis que j’ai porté plainte contre Tariq Ramadan, on m’insulte de sale sioniste et de sale juive »

    1. Boissonneault

      Salmon , moi je suis fière d’être sioniste et ma tête + mon coeur est Juif …
      mais la réalité est que cette femme a attaquer l’idole médiatique bref le porte parole des muzz dans la francophonie …. oui elle est une victime , oui elle est pas la seul et oui des menaces et des insultes serait sont lot quotidien …. moi ce qui me surprend est qu’elle soit encore vivante … car le meurtre est pour eux une normalité

    2. Pinhas

      Maintenant , elle sait ……

      Elle sait ce que de nouveau nous souffrons , elle sait que ces ( cousins ) muzz sont des ordures , des racistes et des antisémites .

      Madame , nous sommes Juifs mais pas sales , ha non , bien au contraire .

      Par contre , j’ai encore vu un muzz en djellaba se gratter le derrière avec entrain .
      Je précise que sa djellaba était marron sinon …..

    3. Serge

      Je crois que le tribunal suisse va être tout en douceur pour cette ordure
      C’EST POLITIQUE cette affaire-là et quand on parle de la suisse cela signifie ARGENT.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *