toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Etats Unis : De fausses bombes aux allures d’imposture qui tombent bien en période électorale…


Etats Unis : De fausses bombes aux allures d’imposture qui tombent bien en période électorale…

Le mois d’octobre, lors des campagnes électorales américaines, est celui des surprises de dernière minute et parfois des coups tordus. Le comportement des Démocrates depuis deux ans peut conduire à s’attendre à des coups très tordus.

La “caravane” lancée à l’assaut de la frontière Sud des Etats-Unis est en soi un coup très tordu censé montrer la “monstruosité” de Donald Trump (qui a commencé à envoyer l’armée protéger la frontière), et mobiliser en masse l’électorat Démocrate.

Nul ne peut savoir si les “bombes” envoyées à diverses personnalités Démocrates sont un autre coup très tordu, mais cela y ressemble.

Ces “bombes” sont décrites comme des “bombes artisanales”. Elles ne sont même pas des bombes artisanales. Des agents de sécurité spécialisés dans les explosifs (et maintenant des officiels de la police fédérale) disent qu’elles sont assemblées n’importe comment, et que même un amateur débutant qui suivrait un mode de fabrication rudimentaire disponible sur internet s’y prendrait mieux s’il voulait fabriquer une bombe à même de fonctionner.

Des bombes censées atteindre leur destinataire sont placées sous enveloppe ou dans un paquet, sans dépasser de l’enveloppe ou du paquet et sans être visibles, sous peine d’être détectées et interceptées immédiatement. Les bombes en question ont une partie visible qui sort de l’enveloppe et se voit immédiatement. Elles ont été interceptées immédiatement.

En supplément, aucune des personnalités visées ne reçoit directement son courrier : celui-ci passe par des intermédiaires ou, pour les anciens présidents, par des agents du Secret Service, et chacun le sait aux Etats-Unis. Il ne s’agissait donc pas d’atteindre qui que ce soit.

Il s’agissait de provoquer un scandale et un émoi dont il était évident que les grands médias (de gauche) s’empareraient aussitôt, d’autant plus que l’un d’eux, CNN, était visé, et les grands médias (de gauche) se sont emparés du scandale et de l’émoi.

Si un Républicain ou un Conservateur, même très abruti, a envoyé ces “bombes” pour susciter un scandale et un émoi dont il était évident que les grands médias (de gauche) allaient s’emparer, il atteint un degré d’abrutissement bien davantage qu’abyssal, et entend jouer contre son camp. Je n’exclus pas totalement cette possibilité. Mais je la situe tout près de l’exclusion.

Je ne penche pas non plus pour un gauchiste haineux : les gauchistes haineux ne sont en général pas assez intelligents pour jouer au billard à trois bandes.

Je penche pour un coup très tordu, car cela y ressemble, oui. L’enquête avance vite et on devrait savoir rapidement qui est coupable.

Learn Hebrew online

Les grands médias (de gauche), CNN en tête, incriminent déjà la “violence verbale” de Trump et disent à longueur d’antenne qu’à force d’entendre parler Trump, des gens sous l’influence de Trump envisagent de passer à l’acte (pour être surs que leur message pas du tout subtil passe, ils ajoutent que tous ceux qui ont reçu des “bombes” ont été “ciblés” par Trump). Les dirigeants du parti Démocrate, en synchronie parfaite avec les grands médias (de gauche), disent la même chose.

Accuser un adversaire politique des turpitudes et des crimes dont on est soi-même coupable est un subterfuge d’agitateur totalitaire. Les agitateurs totalitaires prolifèrent aux Etats-Unis en ce moment.

Donald Trump n’a jamais appelé à la violence contre ses opposants, et il ne pratique aucune “violence verbale”. Il ironise lorsqu’il a affaire à des gens frelatés, tels Hillary Clinton ou Elisabeth Warren. Il peut être cinglant avec ses adversaires. Il critique les grands médias (de gauche), à juste titre. Les grands médias (de gauche) américains n’informent plus et sont devenus des organes de propagande, de désinformation, et d’incitation à la haine.

Les appels à la violence sont tous venus de la gauche américaine. Strictement tous.

Aucun n’est venu des Républicains. Strictement aucun.

Et la violence a suivi les appels à la violence de la gauche.

Des agressions de Républicains ont eu lieu dans des restaurants, des aéroports, des cafés, des rues. Le Congrès a été envahi par des hordes sauvages de gauchistes excités. Et les politiciens de gauche qui ont appelé à la violence n’ont rien dit pour que cela cesse, bien au contraire.

Un climat délétère a été créé. Par la gauche.

Un membre éminent du Congrès, un Républicain, Steve Scalise a failli mourir sous les balles tirées par un admirateur de Bernie Sanders. De la ricine a été envoyée récemment, sous enveloppe (bien fermée cette fois), à John Kelly et à la sénatrice Républicaine Susan Collins, accompagnée de multiples menaces de mort : la ricine est un poison violent, et là, ce n’était pas ce qu’on appelle aux Etats Unis des false flags. Il y avait bel et bien de la ricine dans les enveloppes.

Aucun Démocrate n’a subi ce qu’a subi Steve Scalise ou, même ce qu’ont subi John Kelly et Susan Collins. Le seul tort de John Kelly est de travailler pour Trump à la Maison Blanche. Le seul tort de Susan Collins est d’avoir voté en faveur de la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour Suprême. Aucun Républicain, aucun Conservateur n’a agressé un membre de la gauche américaine.

Il serait largement temps que soit mis fin aux dégâts provoqués par la gauche américaine.

La gauche américaine glisse vers le fascisme. Je dois le répéter. Il y a deux ans que cela dure ! Deux ans ! Cela suffit !

Le jour même où les “bombes” ont été découvertes, le journal d’extrême gauche New York Times publiait une fiction racontant l’assassinat de Donald Trump par des agents du Secret Service “excédés” par la “collusion” entre Trump et la Russie (faut-il redire qu’il n’y a aucune “collusion entre Trump et la Russie, mais que les Démocrates ont utilisé les services russes pour salir Trump dans les derniers mois de la campagne électorale de 2016 ?). Ce n’était pas un appel au meurtre, mais cela y ressemblait. De nombreux commentaires de félicitations sur le thème “si cela pouvait être vrai” ont été publiés sur les réseaux sociaux.

Les élections du 6 novembre sont cruciales.

Les Démocrates perdent du terrain. On peut vivement souhaiter qu’ils en perdent bien davantage.

© Guy Millière pour Dreuz.info.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Etats Unis : De fausses bombes aux allures d’imposture qui tombent bien en période électorale…

    1. Boissonneault

      ce fou au stéroide de 54 ans vivait dans son camion , son camion était afficher avec plein de photo anti-démocrate ( très et trop visible ) , pour avoir trouver les adresses de tout les 13 receveurs de bombe …. j’ai la certitude qu’il est trop idiot pour qu’il a fait lui-même ses recherches d’adresse mais le comble de l’idiotie sont 1) les bombes 2) l’emballage des bombes …. même 1 enfant de 10 ans aurait fait mieux

    2. Salmon

      Ce sont les médias de gauche
      Le 4eme pouvoir
      Exemple Jean Bernard cadier à affirmé que le terroriste de la Synagogue de Pittsburgh aurait été fait par un pro Trump alors que la vérité c’est l inverse
      Il s est excusé pour ce Fake
      Le problème c que l info fausse est déjà diffusée
      Voilà le 4eme pouvoir

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *