toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Débat sur l’IVG et invitée en niqab : Hanouna suscite le malaise avec sa nouvelle émission


Débat sur l’IVG et invitée en niqab : Hanouna suscite le malaise avec sa nouvelle émission

Pour ou contre l’IVG ? Pour ou contre la burqa ? En traitant de sujets polémiques dans sa nouvelle émission de divertissement, Cyril Hanouna, en recherche d’audiences, a fait réagir l’ancienne ministre Laurence Rossignol et de nombreux internautes.

Jamais à court de polémiques, Cyril Hanouna n’a pas failli à sa réputation le 12 octobre. Son émission phare, Touche pas à mon poste sur C8, étant en perte de vitesse depuis la rentrée, l’animateur a lancé fin septembre un talk-show en direct intitulé Balance ton post. Cyril Hanouna a décidé de débattre du port du voile intégral en France (banni depuis qu’une loi de 2010 interdit la dissimulation du visage dans l’espace public) avant de s’interroger sur le bien-fondé de l’interruption volontaire de grossesse (IVG). Sur le premier sujet, Melissa, une jeune femme vêtue d’un niqab, était invitée pour défendre le vêtement islamique. «Pour moi, une femme qui porte un niqab ou un short, c’est pareil», a-t-elle notamment fait valoir dans l’une de ses interventions.

Présent dans le public, le sulfureux islamiste millionnaire Rachid Nekkaz, qui s’engage à payer toutes les amendes des musulmanes sanctionnées pour avoir porté le voile intégral dans des lieux publics, en France et ailleurs, n’a pas manqué de soutenir son point de vue.

Le sujet est revenu au premier plan de l’actualité en France, avec d’un côté l’arrestation du fugitif Redoine Faïd qui se cachait sous une burqa et de l’autre, les critiques du Comité des droits de l’Homme de l’ONU, aux mains des islamistes, sur la loi française concernant le voile intégral, au motif que celle-ci serait discriminatoire.

Sur Twitter, de nombreux internautes ont partagé leurs avis sur la question, une grande partie d’entre eux se disant choqués par les positions défendues par Rachid Nekkaz et Melissa. «Dire que des femmes se battent pour être libres dans des pays musulmans et cette c**** profite de la démocratie et de la liberté pour mettre un sac poubelle sur la tête», s’est par exemple insurgé un utilisateur de Twitter.

Certains se sont aussi offusqués du fait que le débat lui-même puisse se tenir : «Madame est hors la loi c’est tout, c’est déjà scandaleux qu’elle soit autorisée à venir sur le plateau», a fait valoir un internaute. D’autres ont rappelé que la loi existante ne concernait aucunement les religions et n’avait qu’une vocation sécuritaire.

Laurence Rossignol et Anne Sinclair s’indignent du débat sur l’IVG

Dans la même émission, les internautes, tout comme le public et les invités, étaient appelés à se prononcer sur la question suivante : pour ou contre l’IVG en France ?

Ce questionnement sur l’avortement, légal en France depuis 1976, a eu du mal à passer, tant chez l’ancienne ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol, que chez de nombreux téléspectateurs de l’émission. «Je suggère aussi : pour ou contre les aiguilles à tricoter ? Pour ou contre l’eau de javel dans l’utérus ? Et puis allez… pourquoi se priver… pour ou contre la prison pour les femmes qui avortent ?», s’est ainsi indigné la sénatrice, qui souhaite supprimer la clause de conscience spécifique à l’IVG.

Des internautes ont ironisé sur de possibles sujets de débats d’une future émission : «Pour ou contre le vote des femmes ?» ou encore «Pour ou contre le travail des enfants ?». Ironie partagée par Anne Sinclair : «Pauvre Simone Veil ! Et pourquoi pas : pour ou contre le suffrage universel, pour ou contre la peine de mort, pour ou contre la République ????».

Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, qui regardait l’émission car sa collègue Brune Poirson (secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire) était invitée en plateau, a elle confié à 20 Minutes avoir rappelé par texto à Cyril Hanouna «que l’entrave à l’interruption volontaire de grossesse [était] un délit, puni par la loi». Des messages lus en direct à l’antenne par le présentateur.

Cyril Hanouna avait déjà proposé un sondage polémique le 5 octobre, le compte Twitter de Balance ton post proposant ainsi de répondre à cette question : «Jacqueline Sauvage est-elle coupable ou victime ?». La nouvelle émission de la star de C8 a fédéré ce 13 octobre près d’un demi-million de personnes.

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Débat sur l’IVG et invitée en niqab : Hanouna suscite le malaise avec sa nouvelle émission

    1. alauda

      Rappelez le nom du patron de la chaîne qui finance cette provoc. communautariste…
      Mais rappelons que son holding impérial ne compte que 50 000 salariés et que nous sommes des millions à en avoir par dessus la tête de l’agit-prop pro-femmes bâchées.

      Hanouna se vante de ses cinq cent mille téléspectateurs. Qu’il continue ses conneries et il va plonger.

    2. alauda

      @LeClairvoyant,

      Évidemment, voir sans être vu(e), c’est tellement facile !
      On nous rabâche les oreilles avec l’égalité, elle est où l’égalité face à quelqu’un qui se planque ?

    3. alauda

      Hanouna écrit le français comme un illettré : « Et le débat d hier était évidemment sur les propos du pape qui comparaît l IVG a un tueur à gage. Cela a permis à l équipe de #BTP de dénoncer ces propos et de rappeler et défendre les des droits des femmes . L’IVG est un droit en France ! »

      Confondre les verbes « comparaître » et « comparer », chapeau l’artiste ! Ou lapsus révélateur. Pour faire comparaître le pape à son tribunal du BTP, il sait faire.

      « Tueur à gage », l’expression, c’est sûr, est percutante. Il fait le buzz, le pape, comme Hanouna : la preuve, ça marche.

      « L’IVG est un droit en France », mais masquer son visage ne l’est pas.

      Hypocrite, au sens étymologique, signifie celui qui porte un masque. Le masque apparaissant sur une chaîne privée, on ne peut même pas saisir le CSA. Quel Tartuffe que ce racoleur de bas-étage avec ses « mes chéris », « mes amours » !

    4. Robert Davis

      Pour ce qui est des femmes bâchées je pense que c’est un faux débat, on est à côté de la question :le problème n’est pas le vêtement encore qu’il a son importance du point de vue de la sécurité mais là aussi c’est toujours à cause du grand nombre d’arabes : s’il n’y en avait qu’une poignée elles pourraient se bâcher mais avec 10 millions d’arabes en France dont 50% de femmes comment les contrôler quand elles font du terrorisme ç-à-d la guerre? le problème c’est le NOMBRE d’arabes pas vraiment leurs vêtements. D’ailleurs les socialistes qui les protègent le savent bien eux qui vous sautent à la gorge sitôt qu’on leur parle de leur nombre!

    5. alauda

      Dans ma jeunesse, des médecins refusaient de prescrire un contraceptif.
      L’avortement était déjà un droit, mais la publicité pour la contraception ne l’était pas. Il n’y avait pas d’aide pour élever des enfants hors mariage.

      Aujourd’hui, les bâchées font beaucoup d’enfants. Les autres bossent.

      En France, la GPA est illégale, or on se tartine sur BFM un autre olibrius qui raconte comment choisir sur catalogue un enfant dont la génitrice « n’a rien d’une mère » (sic !).

      Si je compare ce qu’il m’a été donné au changement de civilisation qui se profile, je ne regrette rien. Célibat endurci. Sans descendance. Fin du game. No future.

    6. alauda

      J’ai d’autres idées polémiques à suggérer à l’émission Bidouille Ta Putasserie : « Pour ou contre la lapidation des femmes adultères » (on a déjà vu passer à la TV cette problématique au temps du débat sur la burqa, avec Ramdame en tête d’affiche)
      « Pour ou contre l’excision des filles » pourrait avoir aussi un franc succès… C’est très tendance comme sujet.

    7. Salmon

      Pauvre de nous le pseudo débat
      Faudrait remettre les parole de Simone Veil vidéo
      Elle dit que l ivg ne doit pas être fait dans n importe circonstance
      C à dire que la femme ne doit pas confondre l ivg avec la pillule mais que c était nécessaire pour la femme

      Maintenant parler avec une bourka vous verrez parler avec son mec la bourka n existe pas
      Pffffgffffffffggggggrrrrrrrrrr

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *