toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Antisémite, hostile à Trump : qui est Robert Bower, l’assaillant de Pittsburgh ? «Les juifs sont les enfants de Satan»


Antisémite, hostile à Trump : qui est Robert Bower, l’assaillant de Pittsburgh ? «Les juifs sont les enfants de Satan»

Agé de 46 ans, Robert Bower a ouvert le feu dans une synagogue américaine de Pittsburgh en pleine célébration du chabbat, provoquant la mort de 11 personnes et en blessant six autres. Il estimait que les Etats-Unis étaient «infestés de juifs».

Le 27 octobre, Robert Bower s’est rendu aux autorités après avoir tiré sur des juifs alors qu’ils célébraient le shabbat dans une synagogue de Pittsburgh. Agé de 46 ans et résident de la ville, l’homme était inconnu des forces de l’ordre.

C’est à l’intérieur de la synagogue « Tree of Life » que cet homme de 46 ans a abattu onze personnes et en a blessé six autres dont quatre policiers avant d’être interpellé. Le suspect « est dans un état stable avec de multiples blessures par armes à feu », a précisé le directeur de la sécurité publique de PittsburghWendell Hissrich, au cours d’un point presse tenu dans cette ville de l’Est des États-Unis.

« À ce stade, nous pensons que Bowers n’était pas connu des forces de l’ordre avant aujourd’hui », a indiqué l’agent du FBI en charge de l’enquête, Bob Jones. Les autorités ont indiqué penser que le résident de cette ville de Pennsylvanie était équipé d’un fusil d’assaut et d’au moins trois pistolets lorsqu’il a ouvert le feu sur les fidèles en ce samedi matin, jour de chabbat.

Selon la chaîne CNN, qui cite un responsable, l’homme avait une licence pour détenir légalement des armes à feu et s’en était procuré au moins six depuis 1996. Le suspect a posté de virulents commentaires antisémites sur les réseaux sociaux selon SITE, un groupe d’experts qui surveille les organisations extrémistes.

Lire aussi : Etats-Unis : 11 morts et six blessés lors de la fusillade dans la synagogue de Pittsburgh

Antisémite, anti-migrants et anti-Trump

Transporté à l’hôpital, Robert Bower serait entré dans le lieu de culte en criant : «Tous les juifs doivent mourir.» Avant de passer à l’acte, il avait multiplié les commentaires antisémites et hostiles envers les migrants, qu’il avait l’habitude de qualifier d’«envahisseurs». «Les juifs sont les enfants de Satan», pouvait-on par exemple lire en haut de sa page sur le réseau social Gab, selon des captures d’écran réalisées par le groupe SITE, qui surveille les mouvements extrémistes.

Par ailleurs, comme le révèle CNN, Robert Bower s’en prenait parfois directement au président américain, Donald Trump, dans certaines de ses publications antisémites, en malmenant par exemple son slogan de campagne «Make America Great Again» dont l’acronyme anglais est «MAGA». Il n’y aura pas de «MAGA» tant que les Etats-Unis seront «infestés» par les juifs, aurait ainsi affirmé Robert Bower, en utilisant un vocabulaire grossier et insultant. Usant du même champ lexical dans un autre commentaire, l’homme aurait par ailleurs affirmé que Donald Trump était «entouré» de juifs.

Ça vous plaît de faire entrer des envahisseurs hostiles pour qu’ils s’installent parmi nous ?

Il semblait également viser une ONG juive d’aide aux réfugiés à travers le monde, la Hebrew Immigrant Aid Society (HIAS). «Alors HIAS, ça vous plaît de faire entrer des envahisseurs hostiles pour qu’ils s’installent parmi nous ?», avait-il lancé dans un post. Et, peu avant de passer à l’acte : «HIAS aime amener des envahisseurs qui tuent notre peuple. Je ne peux pas rester à ne rien faire en regardant mon peuple se faire massacrer. Je me fous de ce que vous penserez, j’y vais.»

Robert Bower publiait ses propos sur le réseau social Gab, une plateforme alternative aux réseaux sociaux traditionnels (Facebook, Twitter ou encore Reddit). Le jour même de la fusillade, le site Gab a rapidement été sommé par son hébergeur de trouver une solution pour respecter ses conditions d’utilisation, sous peine d’être suspendu.

Learn Hebrew online

Le réseau social n’a ainsi pas tardé à publier un communiqué expliquant qu’il condamnait «tous les actes de terrorisme et de violences».

Passionné par les armes à feu

Alors que plusieurs armes de poing et un fusil d’assaut ont été retrouvés sur les lieux de l’attaque, une source proche de l’enquête citée par les médias américains a confirmé que Robert Bower était détenteur d’une licence lui permettant d’avoir en sa possession des armes à feu. Selon CNN, l’assaillant s’était, par le passé, vanté d’une partie de son arsenal, présentant «[sa] famille de glock» avant d’en faire un descriptif technique.

La tuerie de Pittsburgh a suscité de nombreuses réactions de la part de la communauté internationale.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Antisémite, hostile à Trump : qui est Robert Bower, l’assaillant de Pittsburgh ? «Les juifs sont les enfants de Satan»

    1. Bruno Marchal

      AntiTrump? Il pense juste que Trump n’est pas assez antisémite et xénophobe. Trump a montré une fois de plus qu’il est antisémite, comme à Charlottesville. Présenter Boyer comme Anti-Trump n’est pas correct. Il est plus proche de Trump que de n’importe quel autre président. C’est juste que Trump ne va pas assez loin à ces yeux.

    2. Salmon

      N importe quoi Bruno Marcha Trump n est pas ntisemite c’est tout le contraire sa folle est converti et mariée à un juif

    3. Maria

      Bruno, apparemment vous venez d’arriver d’une autre planète. Donc sachez que Trump est un philosémite assumé et revendiqué. On peut lui reprocher un tas de choses mais sa position claire a eu le mérite de faire des émules sur la scène internationale.

    4. Robert Davis

      Ce nazi bwers est évidemment un fou furieux à la manière de Hitler mais la gauche juive américaine facilite les meurtres en refusant de se défendre, Trump a raison. En outre elle soutient les arabes contre Israel, encourage les migrants etc. Ces juifs de gauche sont une plaie.

    5. Robert Davis

      marchal : vous etes un âne gauchiste, incapable même d’épeler correctement un nom. L’antisémite provocateur c’est vous.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *