toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un ancien officier supérieur de l’aviation israélienne : « Dès que le système S-300 en Syrie décidera d’attaquer, nous le détruirons »


Un ancien officier supérieur de l’aviation israélienne : « Dès que le système S-300 en Syrie décidera d’attaquer, nous le détruirons »

L’ancien chef du corps du renseignement de l’armée de l’air israélienne, le général Ram Shmueli, a déclaré jeudi à la station de radio israélienne 103 FM que le système anti-aérien avancé S-300 avait été transféré à l’armée syrienne par la Russie et que l’armée pourrait continuer à attaquer des cibles en Syrie et à détruire les batteries du système de missile s’ils essayaient d’attaquer ses avions de combat.

« Du point de vue de l’armée de l’air, la manière de mener à bien les missions et d’atteindre les cibles iraniennes ne changera pas au niveau militaire », a déclaré Shmueli. « L’Armée de l’Air est capable de mener à bien ses missions avec le nouveau système présent.« 

«Toute ma vie, de nouveaux missiles sont entrés en scène et nous avons trouvé une solution», a déclaré Shmueli, dont la carrière comprenait notamment le commandement de l’escadron 101, le «premier» escadron de l’IAF, qui pilotait un avion F-16C.

«Au moment où la batterie voudra nous attaquer, nous la détruirons», a-t-il expliqué, ajoutant: «Je suppose que les Russes ne voudront pas créer de frictions excessives, mais nous ne devons pas confondre. Nous avons un ennemi – et ce n’est pas la Russie. Nous resterons déterminés et l’armée de l’air continuera à mener à bien ses missions et à éliminer toutes les expéditions d’armes à l’arrivée.»

«Il est important de rappeler qu’Israël n’est pas une superpuissance, mais repose plutôt sur les épaules des États-Unis. Il est clair pour moi que le pas de la Russie [déployer la S-300] en Syrie est un message direct aux États-Unis», affirme Shmueli. «Le jeu est plus important ici et le champ d’action de l’armée israélienne n’est pas sur le point de changer. Il est impossible que nous recevions un ordre de détruire des cibles sans les détruire. Une fois que nous aurons une mission, nous la mettrons en œuvre, c’est la raison pour laquelle nous avons une force aérienne. Vous n’avez pas à vous inquiéter car c’est un jeu stratégique.»

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Un ancien officier supérieur de l’aviation israélienne : « Dès que le système S-300 en Syrie décidera d’attaquer, nous le détruirons »

    1. esther

      Ram Schuemli ne saurait mieux dire et aussi clairement : Tsahal détruira ce système S-300 au moindre frémissement, au moindre bruissement et au moindre battement d’ailes. L’armée syrienne appuyée par l’armée russe n’aura même pas le temps de s’en rendre compte comme cette fille qui disait à la mort de son père mort très brutalement : « Il n’a même pas su qu’il était mort. » Là, c’est pareil pour ces armées mais par contre, Israël se rendra compte qu’elle a démoli ce système …à la seconde même.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap