toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Viol collectif filmé d’une jeune fille de 19 ans près de Toulouse : la victime identifiée, quatre hommes recherchés


Viol collectif filmé d’une jeune fille de 19 ans près de Toulouse : la victime identifiée, quatre hommes recherchés

L’émotion est forte après l’annonce par la police du blocage d’une vidéo mettant en scène le viol d’une jeune fille, commis sur le parking d’une boîte de nuit de Balma. Une enquête a été ouverte. La victime a été identifiée.

Lundi soir, par un tweet, la police nationale informe qu’une enquête est ouverte après la diffusion sur des réseaux sociaux, notamment Snapchat, de vidéos montrant « des actes sexuels non consentis ». Les autorités appellent à cesser de partager ou de diffuser ces vidéos.

Un acte commis dimanche soir à Toulouse ?

Le parquet de Toulouse ne souhaitait pas mardi matin communiquer sur ce sujet pour ne pas entraver l’enquête confiée à la section de recherche de la gendarmerie de Toulouse Saint-Michel et aux gendarmes de Balma, en banlieue toulousaine.

Selon nos confrères de France Bleu Occitanie, le viol aurait été commis dimanche soir « peut-être aux abords d’une boîte de nuit toulousaine ». D’autres sources parlent de la proximité de deux établissements de nuit, situés à Balma et avenue des Etats-Unis à Toulouse.

Publiées sur Snapchat et relayées sur Twitter

Ces vidéos auraient été mises en ligne sur le réseau Snapchat et relayées ensuite par un internaute sur Twitter. L’homme en question explique dans une vidéo avoir voulu dénoncer les agissements de ceux que l’on voit sur la vidéo incriminée : 4 jeunes hommes violant une jeune fille, visiblement très alcoolisée. Ce que la police a prudemment nommé « des actes sexuels non-consentis ».

4 hommes dénoncés sur les réseaux sociaux

A la suite de ces diverses publications, l’affaire a suscité de très nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. A l’exception d’une curiosité, que l’on qualifiera simplement de très malsaine, pour certains, citons par exemple ces photos qui circulent sur les réseaux sociaux où l’on voit 4 jeunes hommes désignés par les internautes comme les auteurs de ce viol.

Rappelons qu’à ce stade, l’enquête ne fait que commencer et que les gendarmes doivent déjà, dans un premier temps, confirmer que la vidéo a bien été prise à Toulouse, qu’elle est récente et évidemment d’identifier la victime et les auteurs.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Viol collectif filmé d’une jeune fille de 19 ans près de Toulouse : la victime identifiée, quatre hommes recherchés

    1. DAVID bensimhon

      tout ce recit de ce viol est veridic rien a etait inventer juste il faut rester alerter et croire tout ce qui arrive d abord grace a la politique de la gaucheet grace a la gauche tout arrive et rien ne se fait ni pour proteger sa popilation au contraire ils ne cherche qu a la mettre en danger pour pour proteger son election prochain le peuple n es que segondaire pour eux

    2. LeClairvoyant

      Toutes ces « bandes » doivent être supprimées, et un couvre-feu, à 21h en hiver et 23h en été. Et toutes les personnes voilées, ou cagoulées; PV de 500 euros et 3 jours de tôle.

    3. Franck DEBANNNER

      La manière dont c’est présenté, la personne la plus menacé dans cette histoire, semble être celle qui a posté la vidéo pour dénoncer le crime…

      A la moindre sanction contre elle, nous devons lyncher le juge ! ! ! !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *