toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une juge démocrate en Arizona bloque une loi contre le boycott d’Israël en Arizona


Une juge démocrate en Arizona bloque une loi contre le boycott d’Israël en Arizona

Une juge a estimé que la loi exigeant des entrepreneurs de signer une déposition stipulant qu’ils ne boycottent pas Israël contrevient au droit à la liberté de parole

Une cour fédérale américaine a bloqué une loi en Arizona exigeant des prestataires de l’Etat qu’ils ne boycotteront pas Israël, statuant que cette législation contrevient à la liberté d’opinion.

« La restriction de la capacité individuelle à participer à des appels collectifs à s’opposer à Israël nuit, sans aucun doute, à l’expression protégée des entreprises qui souhaitent s’engager dans un tel boycott », a estimé la magistrate de la cour de district Diane Humetewa dans l’ordonnance de blocage de la loi, jeudi.

La juge a également ajouté que cette loi contrevient aux droits garantis par le Premier amendement, a fait savoir le site d’information Tucson.com.

Loading...

L’action collective « ciblée par la loi implique spécifiquement les droits d’assemblée et d’association que les Américains et les habitants de l’Arizona utilisent ‘pour entraîner des changements politiques, sociaux et économiques’, » a dit Humetewa.

La loi, adoptée au mois de mars 2016, exige que toute entreprise passant un contrat avec le gouvernement d’état ou local en Arizona soumette une certification écrite spécifiant qu’elle ne boycotte pas Israël et s’engageant à ne pas participer à un tel boycott. Cette loi, dans l’Arizona, existe également dans d’autres Etats.

Au début de l’année, une cour fédérale a bloqué un texte comparable au Kansas, que les autorités avaient alors amendé en conséquence.

L’ACLU (American Civil Liberties Union) a porté plainte contre la législation de l’Arizona au nom d’un avocat et de son cabinet – dans lequel l’homme officie seul – et qui travaille aux côtés des autorités pour fournir des services aux personnes incarcérées. Jordahl a obtenu un contrat d’Etat, il y a 12 ans, pour une mission de conseiller juridique à la prison du Coconino County.

« Les boycotts sont une manière importante de lancer des appels collectifs en faveur du changement social et cette forme pacifique de protestation est protégée depuis longtemps par la constitution », a dit Jordahl.

« Peu importe notre positionnement sur la question d’Israël et de la Palestine, il devrait être clair que nous, en tant qu’individus, avons le droit de nous engager dans des boycotts pacifiques individuels ».

Learn Hebrew online

L’ACLU ne prend pas position sur les boycotts des pays étrangers, a fait savoir cette organisation dans un communiqué concernant le verdict, mais elle soutient depuis longtemps le droit à participer à des boycotts politiques et elle a exprimé son opposition à des projets de loi qui portent atteinte au Premier amendement.





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Une juge démocrate en Arizona bloque une loi contre le boycott d’Israël en Arizona

    1. esther

      C’est surtout pour ne pas contrevenir à la liberté d’expression qui se trouve dans le Premier Amendement mais ce juge reste, comme tous les Démocrates, une pourriture. Passé cet effet d’annonce, les USA, ce n’est pas un pays, C’EST UN BUSINESS comme le dit très bien Brad Pitt dans un film, « Le Stratège », je crois mais je n’en suis pas tout à fait sûre. Donc, les USA ne boycotteront jamais un pays qui leur propose de l’excellence en matière de qualité et à des prix raisonnables, ce qui est le cas d’Israël dans un certain nombre de domaines; les EU peuvent boycotter l’Iran, oui, car ce pays n’offre rien de bon, encore moins de performant.
      J’aime les EU parce que des personnes que j’aime par dessus-tout, famille et amis, y vivent et parce que, dans une moindre mesure, j’aime les grands espaces et le côté charmant des américains de tout fêter avec application : Noël, Hanoucca, Fête Nationale, Pâques, Halloween, etc.
      Mais le consumérisme et le système de santé de ce pays me chagrinent.

    2. esther

      L’Arizona est un ETAT du sud-ouest des USA, le 48ème, il entre dans l’Union en 1912 après avoir été espagnol jusqu’en 1820, puis mexicain de 1821 à 1848, année où il passe sous le giron des Etats-Unis après la guerre entre le Mexique et les Etats-Unis et cet Etat décide de devenir américain 64 ans plus tard.
      L’Arizona est appelé aussi « Grand Canyon State », Grand Canyon que j’ai visité bien que je lui préfère Sedona mais mon âme reste définitivement et de loin, une âme des forêts et des montagnes des Etats de l’Idaho et de Washington à l’Ouest du « rideau de fer » washingtonien; l’Est de l’Etat est sec.
      Après la patrie (le drapeau) et juste avant la famille, le business est une marque de TOUS les Etats des USA.

      PS : Pourquoi « rideau de fer » où se trouve la Chaîne des Cascades ? Les américains de l’Ouest de l’Etat de Washington vote Démocrate, ceux de l’Est, Républicain.
      J’aime les forêts, surtout de conifères, parce que j’aime les arbres, j’aime le verdoyant permanent de leur feuillage; les forêts, je les imagine, peuplées d’elfes imaginaires : c’est mon côté magicienne ou « sorcière ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *