toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un dirigeant palestinien: « Mahmoud Abbas a découvert que Trump ne fait pas que menacer, il exécute »


Un dirigeant palestinien:  « Mahmoud Abbas a découvert que Trump ne fait pas que menacer, il exécute »

Un dirigeant de l’Autorité palestinienne déclare au journal Israel Hayom : « Mahmoud Abbas a commis toutes les erreurs possibles face à Trump. »

Ce dirigeant a déclaré craindre de nouvelles sanctions ajoutant « L’argent européen ne remplace pas l’assistance américaine »

Les mesures prises par Trump contre l’autorité palestinienne ont suscité une grande colère au sommet de l’OLP mais on découvre aujourd’hui qu’elle a été accompagnée d’une très forte critique contre le président de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

L’administration Trump fait pression pour que l’Autorité Palestinienne revienne à la table des négociations, et s’attend à un refus persistant qui lui permettra de dire au monde arabe sunnite qu’il n’y a rien à faire avec “ces gens-là”.

Si, très improbable hypothèse, l’Autorité Palestinienne revenait à la table des négociations, l’administration Trump lui offrirait de se soumettre totalement ou de se démettre. Autrement dit, de renoncer totalement au terrorisme et aux incitations à la haine, d’accepter de régir des zones autonomes à la stricte condition qu’il y ait renoncement total au terrorisme.

Pour l’heure, les dirigeants “palestiniens” semblent ne pas comprendre ce qui leur arrive et vivre dans un monde parallèle qui, bientôt, n’existera plus que dans leur tête. Ils prétendent toujours que Jérusalem sera leur capitale, qu’ils veulent le retour de cinq millions de “réfugiés”, et qu’ils n’abandonneront pas la “lutte armée”. Ils clament qu’ils ont toujours des appuis ; ils feignent de ne pas voir que le régime iranien va très mal, et que la Turquie ne se porte pas très bien.

« Mahmoud Abbas a commis toutes les erreurs possibles face à Trump. Il est temps de redéfinir une autre attitude »

Les palestiniens ont été stupéfaits par la fermeture de leur représentation à Washington. Ils n’imaginaient pas que Trump irait jusque là. Les instructions que Mahmoud Abbas a donné à son représentant à Washington de ne pas rencontrer le représentant américain Greenblat , semblent avoir été à l’origine de cette décision.

« Que doit-il encore se passer pour qu’on intériorise enfin à Ramallah que Trump ne fait pas que promettre et menacer, il exécute aussi ses menaces. » 

Le dirigeant palestinien a ajouté qu’il était déçu par la réaction des pays arabes.

Trump a déplacé l’ambassade à Jérusalem, il a annulé la contribution américaine à l’UNRWA et à d’autres organisations. Le monde arabe avait prédit une guerre mondiale si on touchait à Jérusalem ou aux réfugiés et en fait il ne s’est rien passé alors que les palestiniens payent maintenant le prix fort.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Un dirigeant palestinien: « Mahmoud Abbas a découvert que Trump ne fait pas que menacer, il exécute »

    1. Pinhas

      Trump n’aime ni les maîtres chanteurs ni les dictateurs .
      Trump voit clair dans le jeu truqué de cette vermine d’abbhas et ne lui concédera Rien.
      Que ce chien gâleux aille quémander sa gamelle auprès de Bruxelles …..

    2. esther

      Donald Trump, au moins, ne copine pas avec les dirigeants antisémites musulmans, pas comme les dirigeants européens. Malgré des paroles antisémites inhumaines et assassines tenues cette année même par l’ordure Abu Mazen, l’ancien nom d’Abbas quand il commettait et commanditait des attentats terroristes antisémites, les chefs d’Etats européens n’arrêtent pas de le recevoir comme un immense chef d’Etat ami et de lui baiser les mains et les pieds.
      Je ne crois pas que Trump est raciste (il est cash sur l’immigration illégale, ce qui équivaut à être raciste pour les idiots d’européens et de gauchistes américains), mais, ce dont je suis sûre, ce que les politicards d’Europe sont antisémites vu leur attitude plus qu’amicale et plus que complice avec Mahmoud Abbas.et avec les dirigeants musulmans anti-juifs.

    3. alauda

      Trump raisonne en homme d’affaire.

      Depuis de décennies, l’AP est tenue à bout de bras par des dirigeants qui se fichent des généreux donateurs. La fête est finie. Retour sur la bonne vieille méthode du retour sur investissement.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *