toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Téhéran a transféré des missiles balistiques en Irak capables d’atteindre Tel Aviv


Téhéran a transféré des missiles balistiques en Irak capables d’atteindre Tel Aviv

L’Iran a transféré des missiles balistiques à des groupes chiites irakiens, capables d’atteindre la ville de Tel Aviv en Israël, a rapporté vendredi l’agence de presse Reuters, citant des responsables occidentaux, irakiens et iraniens.

Selon les sources, l’objectif de Téhéran est de protéger les intérêts iraniens basés au Moyen-Orient et d’assurer sa défense en cas d’attaque.

« Le but est d’avoir un plan de secours si l’Iran est attaqué », a déclaré un haut responsable iranien auprès de l’agence britannique. « Le nombre de missiles n’est pas élevé, seulement quelques dizaines, mais il peut être augmenté si nécessaire », a-t-il averti.

Les missiles, de modèle Zelzal, Fateh-110, et Zolfaqar pourraient atteindre des cibles situées dans un rayon de 200 à 700 kilomètres, et ainsi menacer Tel Aviv ou la capitale saoudienne, Riyad s’ils étaient stationnés dans le sud ou dans la région ouest de l’Irak.

Or les Forces Al-Qods, forces spéciales des Gardiens de la Révolution islamique (GRI), ont des bases militaires dans ces deux zones, et leur commandant, le général Qasem Soleimani, supervise le programme, selon les sources.

« Nous avons des bases militaires dans de nombreux pays. Si l’Amérique nous attaque, nos alliés nous défendront face aux Américains et à leurs partenaires dans la région », a déclaré à l’agence un haut responsable des GRI.

Les zones sont contrôlées par les milices chiites, notamment les Kataeb Hezbollah, l’une des plus proches de la République islamique. Les sources ont indiqué que les Irakiens avaient été formés en Iran en tant qu’opérateurs de système de missiles balistiques.

Une source occidentale a confirmé que Téhéran avait transféré ces derniers mois des missiles à des groupes en Irak, mais elle ne pouvait pas garantir que ces missiles avaient une capacité de lancement depuis leur position actuelle.

« Prolifération balistique »

Au début du mois, des responsables américains ont signalé sur la chaîne Fox News qu’un « missile Fateh-110 » avait été testé par l’Iran au cours de récents exercices navals dans le détroit d’Ormuz.

« Il est assez clair qu’ils essayaient d’utiliser cet exercice pour nous envoyer un message », avait déclaré à la presse le général Joseph Votel, commandant des forces américaines au Moyen-Orient.

Learn Hebrew online

Le programme balistique de l’Iran est une question épineuse pour les grandes puissances, particulièrement pour les Etats-Unis, mais Téhéran estime qu’il est crucial pour ses capacités défensives dans une région instable.

Le président américain Donald Trump, qui a retiré de manière unilatérale en mai son pays de l’accord nucléaire signé en 2015 par les grandes puissances et Téhéran, a appelé à un nouvel accord qui limiterait les capacités balistiques de l’Iran et ses interventions régionales.

De leur côté, les signataires européens de l’accord nucléaire ont jusqu’à présent repoussé les pressions américaines, mais ils sont devenus de plus en plus impatients quant au programme de missiles balistiques iranien.

« Il y a une sorte de prolifération balistique de la part de l’Iran qui d’ailleurs sert aussi des milices qui lui sont proches », a observé jeudi le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, à son arrivée pour une réunion des ministres européens des Affaires étrangères à Vienne.

Le ministre a également souhaité prévenir « la tentation hégémonique » manifestée par l’Iran au Moyen-Orient où Téhéran fournit notamment un soutien politique, financier et militaire de premier plan au régime syrien.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Téhéran a transféré des missiles balistiques en Irak capables d’atteindre Tel Aviv

    1. esther

      Qu’ils essaient : Iran et Irak se prendront 500 Hiroshima sur la gueule, à commencer par Téhéran et Bagdad, et leurs villes et leurs pays disparaîtront de la surface du globe

    2. c.i.a.

      De petites frappes, préventives d`Israel à l`horizon.
      il est vrai que c`est toujours à recommencer avec ces barbares chiites ou Sunnits, les deux sont du pareils aux mêmes pour moi!

    3. Vov

      Les pays du golfe n’attendent que ça, qu’Israël riposte contre l’Iran !

      Et l’Iran n’est pas dupe, les mollahs savent que c’est leur unique porte de sortie et qu’avant de prendre leurs jets privés en directions de leurs somptueuses villas situées autour des lacs suisses en tenues de victimes, ils n’hésiteront pas de déclencher un chaos, maintenant est-ce que les militaires iraniens seront dans la dance, ce n’est pas du tout certain, car ils savent qu’ils seront les premiers sacrifiés dans ce simulacre meurtrier !

      Les relations entre les mollahs et les militaires iraniens n’ont jamais été aussi tendues et il n’est pas impossible d’assister à un coup d’état militaire en Iran !!

    4. Cyrano

      Dis moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es —
      Dire que ces fous sont soutenus par les occidentaux, ils vont finir par s’embrasser sur la bouche entre eux et nous nous retrouverons slip en une seconde … Y A T IL UN PILOTE DANS L’AVION ?

    5. Robert Davis

      Détruire ces missiles en irak sera un jeu d’enfant pour Israel et n’aura aucune incidence pas plus que les f’rappes précédentes. A un certain moment les ayatollahs aussi stupides soient-ils comprendront qu’ils gaspillent leur argent à ce petit jeu et pas seulement leur argent mais leur pouvoir aussi car le peuple iranien en a marre d’eux.

    6. Cyrano

      Les européens sont des collabos d’iraniens, ils savent qu’ils font tout pour emmerder TRUMP mais toute cette agitation pour tenter d’exister prouve que l’europe est tombée bien bas. QUELLE HONTE tout ça pour des fanatiques enturbannés.

    7. Robert Davis

      Lorsque Israel décidera d’attaquer les bases iraniennes d’irak comme il le fait des bases iraniennes en syrie, cela sera probablement la fin des ayatollahs. Sinon ce ne sera que partie remise.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *