toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sous la pression de gauche, l’Espagne veut que l’Europe reconnaisse l’Etat de Palestine


Sous la pression de gauche, l’Espagne veut que l’Europe reconnaisse l’Etat de Palestine

Le gouvernement espagnol va appuyer une initiative demandant à l’Europe de reconnaître la Palestine en tant qu’Etat indépendant, a déclaré jeudi le ministre espagnol des Affaires étrangères.

Ce denier a indiqué que si son appel n’était pas écouté, Madrid envisagerait une reconnaissance de la Palestine à l’échelle espagnole uniquement.

Si « l’UE n’est pas en mesure de parvenir à une décision unanime, chacun fera son propre choix », a déclaré mardi le ministre des Affaires étrangères espagnol, Josep Borrell, lors d’une conférence des dirigeants de l’Union européenne en Autriche.

Il a ajouté que l’option espagnole de reconnaissance individuelle de la Palestine était « sur la table », précisant qu’il lancerait un processus de consultation « intensif » avec ses homologues afin d’établir un calendrier pour parvenir à une position commune sur le sujet.

Selon l’Autorité palestinienne, 139 pays reconnaissent la Palestine.

L’Union européenne est en désaccord au sujet d’une initiative unilatérale de ce type.

La position officielle de l’UE est le soutien à une solution à deux États, dont les détails seront décidés par le biais de négociations entre les parties.

Pressions de la gauche espagnole

En Espagne, il a été récemment rapporté que des partis de gauche exerçaient de fortes pressions sur le Premier ministre Pedro Sanchez pour qu’ils reconnaissent un État palestinien.

Selon ces informations, certains Espagnols affirment qu’une telle mesure pourrait conduire Israël à reconnaître une Catalogne indépendante. Mais en 2017, le gouvernement de Madrid a demandé à l’Etat hébreu d’officiellement annoncer qu’il ne reconnaîtrait pas la Catalogne.

Israël a refusé de soutenir l’une ou l’autre des parties, qualifiant le conflit de « problème européen interne ».

Learn Hebrew online

Début janvier, le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a appelé l’Union européenne à reconnaître un État palestinien à l’intérieur des frontières de 1967.

 





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “Sous la pression de gauche, l’Espagne veut que l’Europe reconnaisse l’Etat de Palestine

    1. esther

      Les USA et en particulier, l’Amérique de Trump et des Républicains, et Israël sont MES PAYS, MES NATIONS, MES PATRIES alors je crache sur la France, sur l’Espagne et sur l’Europe toute entière. L’UE peut reconnaître la « Palestine » : elle vaut moins qu’une crotte de rat à mes yeux.

    2. david

      Israël doit reconnaître la Catalogne, le Pays Basque espagnol, la Galice, l’Andalousie, bref toutes les provinces d’Espagne si ce pays reconnaît la « Palestine ».

    3. DAVID bensimhon

      Mais de toute les facons quescequ ils ont a Offrire ses Gens la l importation de la Haine a part can ils n ont rien a Offrire et si ils ont quelque chose d educatife c est GRACE A ISRAEL ET NON PAS GRACE A SES ANIMALS DES SOIT DISANT DIRIGANT DE MES FESSES OUI DES ARRIERE DES DEGENERES DES MALADES C EST TOUT CE QU ILS ONT A OFFRIRE RIEN D INTELLECTUEL A VOUS DE JUGEZ SES ESPAGNOLE AVANT DE S OCCUPER DE LIBERE LES AUTRES LIBERE LE PAYS BASQUE

    4. Robert Davis

      ‘Espagne est un pays sans importance et l’ue n’en a guère bcpplus. En outre ce serait totalement illégal car un état ne se reconnait pas de cette façon :c’est au Conseil de Sézcurité de décider cela et non à l’Espagne ou à l’Europe. En outre comment un pays tel que l’Espagne ferait-il pour imposer sa décision? tout ce qu’elle va gagner c’est qu’Israel et les USA vont reconnaitre …la Catalogne.

    5. eudes

      Malheureusement pour les vrais espagnols, nos amis et frères, l’Espagne pâtira de cette déclaration, même si elle n’est qu’aboiement de chiens et sans lendemain… L’ « islamogôchisme » est bien la lèpre de notre époque…

    6. Robert Davis

      Eudes : vous avez raison la gauche n’est qu’un rassemblement de ratés, de jaloux, de chiens pouilleux qui ne pensent qu’à nuire à autrui et pas seulement à Israel. Mais comme ils ne sont que des bons à rien et des ratés ils ratent tout ce qu’ils font. Pour reconnaitre un Etat il faut que le CS de l’onu le ratifie A L UNANIMITE ce qui est IMPOSSIBLE,donc ces idiots portent tort à l’Espagne…pour RIEN.

    7. Rouffart

      La Palestine n’existe pas en tant qu’état. C’est une région nommée Caanam et palestine en grec veut dire « envahisseurs »… tout un programme !!! L’Espagne ferait mieux de s’occuper de ses affaires… souvent malsaines…

    8. Serge

      L’espagne a assez de problèmes avec sa propre constitution et ses SÉPARATISTES serait bien mieux de s’occuper de ses problèmes internes
      qu’international car elle ne pèse pas lord dans les décisions a cette échelle.
      de plus avec ses problèmes financiers qui nous le savons tous ne sont pas reluisant tant la gauche socialo communiste y est incrustée dans l’ADN de ce pays comme un VIRUS comme un VIRUS. JE DIS:
      COMMENCER PAR FAIRE LE MÉNAGE CHEZ VOUS AVANT DE LE FAIRE CHEZ LES AUTRES NATIONS ET OU NATION INVENTÉE par les tenants de votre doctrine.COMMUNISTE.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *