toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Rohani à l’ONU « Israël représente la plus grave menace à la paix mondiale »


Rohani à l’ONU « Israël représente la plus grave menace à la paix mondiale »

« Israël qui possède un arsenal nucléaire représente la plus grave menace à la stabilité régionale et à la paix mondiale », a déclaré le président iranien Hassan Rohani lors de la 73ème édition de l’Assemblée générale de l’ONU à New-York.

« Les crimes contre les Palestiniens n’auraient pas été possibles sans l’aide des Etats-Unis », a affirmé le président iranien.

Nous continuerons à condamner tous les actes de terrorisme », a-t-il poursuivi.

S’exprimant en réaction au discours de Trump prononcé plus tôt à l’ONU, qu’il a notamment qualifié d »absurde », Rohani a accusé les Etats-Unis de vouloir « renverser » le régime iranien, ajoutant que son pays a « respecté tout ses engagements, ce que les Etats unis n’ont pas fait en se retirant de l’accord de 2015. »

« Ils n’ont jamais respecté leurs obligations et semblent déterminés à rendre inefficaces toutes les instances gouvernementales », a-t-il ajouté.

Revenant sur le retrait en mai des Etats-Unis de l’accord négocié en 2015 sur le nucléaire iranien, Rohani a qualifié de « terrorisme économique » le rétablissement des sanctions américaines qui étranglent l’économie iranienne.

« Ces sanctions unilatérales illicites représentent en elles-mêmes une forme de terrorisme économique et une violation du droit au développement », a-t-il déclaré.

Dans ce contexte, le dirigeant iranien a rejeté toute idée de négociation bilatérale avec Washington.

« Comment pouvons-nous entamer des pourparlers avec une administration qui se conduit aussi mal? », a-t-il lancé.

Il a estimé en revanche que les négociations américano-iraniennes pouvaient reprendre dès maintenant à l’ONU.

« Pour qu’un dialogue ait lieu, il n’est pas nécessaire que l’on prenne des photos (…) Le dialogue peut être repris dans cette assemblée depuis le même point et par la même personne qui a dénoncé l’accord », a-t-il ajouté.

A propos de la crise en Syrie, il considère que seul un « dialogue intra-syrien » parviendra à réduire les tensions et à éviter l’escalade de la violence.

« Nous continuerons à prendre la défense des Palestiniens » (Erdogan)

i24 newsRecep Tayyip Erdoğan
i24 news

Plus tôt ce mardi, le président turc Recep Tayyip Erdoğan a accusé le Conseil de sécurité de l’ONU de « rester les bras croisés » face au « massacre » des Palestiniens.

« Les massacres en Bosnie, au Rwanda, en Somalie, récemment au Myanmar et en Palestine au moment même où nous parlons ont tous eu lieu sous les yeux du Conseil de sécurité des Nations Unies », a-t-il déclaré à l’Assemblée générale.

Bien qu’il ne nomme pas les États-Unis, Erdogan a dénoncé les récentes coupures d’aide aux Palestiniens par l’administration Trump.

« Ceux qui restent silencieux contre l’oppression des Palestiniens et qui réduisent l’aide humanitaire ne font qu’accroître le courage des oppresseurs », a soutenu Erdogan.

« Même si le monde entier tourne le dos, nous continuerons à être du côté des Palestiniens opprimés et protégerons le statut historique et légal de Jérusalem », a-t-il ajouté.

i24 newsAbdallah II
i24 news

Le roi de Jordanie, Abdallah II a pour sa part appellé à une action collective pour résoudre les conflits à travers le Moyen-Orient, en soulignant que « la négation d’un État palestinien » est la « crise clé » dans la région.

Abdallah a affirmé que chaque résolution de l’ONU sur le conflit israélo-palestinien « reconnaît les droits égaux du peuple palestinien à un avenir de paix, de dignité et d’espoir ».

« C’est le cœur d’un règlement à deux États. La seule voie vers une paix durable et globale », a-t-il souligné.

Dans une critique de l’approche de l’administration Trump face au conflit, Abdallah affirme que les États-Unis « sont engagés depuis longtemps en faveur de la paix et jouent un rôle de premier plan dans nos progrès ».

Se tournant vers Jérusalem, où la Jordanie est dépositaire des lieux saints chrétiens et musulmans dans la Vieille ville, Abdallah dénonce « les dangers pour son héritage et son identité multiconfessionnels ».

« Comment pouvons-nous accepter un statu quo en ce qui concerne la poursuite des crises et le fanatisme », a-t-il interrogé.

Il a également affirmé que l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens devait être « entièrement financée ».





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Rohani à l’ONU « Israël représente la plus grave menace à la paix mondiale »

    1. esther

      Très bien toutes ces sales troches de dictateurs musulmans savent tous que Tsahal peut les écraser en Six Jours; non en cinq, c’est en 1967 qu’Israël les a écrasés en Six Jours.
      Ces ordures islamistes parlent de paix quand ils n’arrêtent pas de se faire la guerre entre eux : l’Arabie Saoudite sunnite contre le Yémen chiite donc l’Iran contre l’Arabie Saoudite (sur les bombes, il est écrit Made in Saudi Arabia ou Made in Iran et sur les cadavres de civils, Made in Yemen), la Syrie contre tous ses voisins sunnites, c’est-à-dire le Liban, la Jordanie, l’Irak et tiens, pour parler du Liban, cela fait 70 ans que chiites et sunnites libanais sont en guerre civile. Et le Bachar tant adoré par le dictateur Rohani, il a quant à lui, décidé d’exterminer tout son peuple. La plus grande plaie du monde, ce sont les pays musulmans et leurs aficionados terroristes en Occident .

    2. Salmon

      Le Roi de Jorangement est amnésique les arabos muzzs palos »veulent ont déjà leur état
      La Jordanie

      Tous les terroristes veulent la destruction d Israël

      ET endogan le nazi qui devrait s occuper de son pays

      L Iran qui parle de terrorisme commercial

      Son peuple est en train de renverser ces nazis de mollahs et il parle de la palestine !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap