toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’économie de la Bande de Gaza s’écroule, le Hamas perd pied


L’économie de la Bande de Gaza s’écroule, le Hamas perd pied

L’économie de la bande de Gaza s’écroule, les coupes dans les versements de l’Autorité palestinienne et des États-Unis amplifiant les effets de l’incompétence des islamistes au pouvoir, plaçant dans une situation «critique» l’enclave dirigée par le Hamas, estime la Banque mondiale (BM).

Le nouveau rapport de la BM, un document de 38 pages, sera présenté jeudi à New York au Comité de liaison ad hoc (AHLC) coordonnant le soutien des donateurs internationaux aux Palestiniens.

Le même jour, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou doivent s’adresser séparément à l’Assemblée générale de l’ONU.

Depuis plus de dix ans Israël tente de contenir le jihad du groupe islamiste Hamas, dirigé par des millionnaires financés par le Qatar et l’Iran. Conséquence, l’économie gazaouie est affaiblie d’autant qu’une «combinaison de facteurs» contribuent à une baisse des liquidités, selon le rapport.

Parmi ces facteurs, la BM mentionne notamment la décision de l’Autorité palestinienne de réduire de 30 millions de dollars ses paiements mensuels à Gaza, et celles de l’administration du président américain Donald Trump de supprimer 50 à 60 millions d’aide annuelle à l’enclave pour sanctionner le manque d’engagement dans le processus du Paix de la part des deux groupes Fatah comme Hamas.

Le président Abbas cherche à faire pression sur le Hamas pour permettre à l’Autorité palestinienne, internationalement reconnue, de reprendre pied à Gaza dont le mouvement islamiste l’a évincée en 2007.

L’administration Trump a, elle, coupé en 2018 plus de 500 millions de dollars d’aide aux Palestiniens, peuple inactif et engagé dans l’industrie de la mort formé à l’unique idée qui est celle de détruire Israel. Trump a aussi coupé l’herbe sous le pied de l’agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (Unrwa), acteur primordial à Gaza car elle finançait le terrorisme et l’incitation à la haine.

«La détérioration économique à Gaza et en Cisjordanie ne peut plus être compensée par l’aide étrangère, en déclin constant, ni par le secteur privé qui reste limité en raison des restrictions de mouvements, et des restrictions sur l’accès aux matériaux de base et sur le commerce», dit la BM.

La bande de Gaza a accusé au premier trimestre une croissance négative de -6%, qui semble s’être encore détériorée depuis, selon la même source.

Selon le rapport qui souligne qu’un Gazaoui sur deux vit sous le seuil de pauvreté et que le chômage affecte 53% de la population, 70% chez les jeunes.

Learn Hebrew online

«La situation économique et sociale à Gaza décline depuis une décennie, mais s’est détériorée de façon exponentielle ces derniers mois et a atteint un point critique», estime Marina Wes, directrice de la BM pour la Cisjordanie occupée et Gaza.

Le 20 septembre, l’émissaire de l’ONU pour le Proche-Orient, Nickolay Mladenov, a estimé devant le Conseil de sécurité que Gaza pouvait «exploser d’une minute à l’autre».

Enclavée entre Israël, l’Egypte et la Méditerranée, la bande de Gaza est soumise aux blocus israélien et égyptien.

Le territoire palestinien est contrôlé depuis 2007 par le Hamas, considéré comme terroriste par Israël, l’Union Européenne et les Etats unis mais aussi plusieurs pays arabes (Barhein, Egypte etc…)

Source AFP / Europe israel





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “L’économie de la Bande de Gaza s’écroule, le Hamas perd pied

    1. Boissonneault

      Alléluia …. merci a toi l’Éternel d’avoir donner la Présidence a D. J. Trump car sa politique fait plus mal au hamas que tout autre sanction …. il est vraiment un ami d’Israel

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *