toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le président philippin Duterte entame sa visite officielle en Israël


Le président philippin Duterte entame sa visite officielle en Israël

Le président philippin Rodrigo Duterte entame dimanche soir une visite historique en Israël qui illustre sa volonté de réduire sa dépendance militaire vis-à-vis de son allié traditionnel américain.

Cette visite de quatre jours est la première d’un chef d’Etat philippin depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays il y a 60 ans, alors même que Manille avait auparavant accueilli un millier de juifs fuyant l’Holocauste.

La venue de M. Duterte sera suivie avec attention en Israël, en raison notamment de la personnalité très forte et du franc parler du dirigeant populiste qui avait fait scandale en se comparant à Adolf Hitler.

L’ex-avocat de 73 ans participera dès son arrivée dimanche soir à une rencontre avec les membres de l’important contingent de Philippins travaillant en Israël.

Accompagné d’une importante délégation, il s’entretiendra lundi avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou et le président Rivlin avant de partir mercredi pour la Jordanie.

« Cette visite revêt une grande importance pour nous, elle symbolise les relations fortes et chaleureuses entre nos deux peuples », déclare dans un communiqué le ministère israélien des Affaires étrangères.

Domestiques philippins

En cause notamment, les critiques dont Washington s’était fendu à l’égard de la sanglante « guerre contre la drogue » lancée par le président philippin qui avait annoncé en réponse l’annulation d’une commande de 27.000 fusils d’assaut passée auprès des Etats-Unis.

Il a aussi ordonné cette année l’annulation d’un contrat d’achat de 16 hélicoptères canadiens Bell, en raison là aussi de critiques du gouvernement canadien sur la situation des droits de l’homme.

Le bouillant Duterte a clairement réorienté sa diplomatie vers Pékin et Moscou, même si les choses se sont apaisées après l’arrivée de Donald Trump à la Maison blanche.

Learn Hebrew online

La visite « est pour le président Duterte (une occasion) de visiter un autre marché pour (…) les armes de nos forces armées ainsi que de la police », a déclaré à l’AFP Henelito Sevilla, un expert des relations internationales.

NOEL CELIS (AFP/File)Philippine President Rodrigo Duterte says he has signed a law to create a new political entity known as the Bangsamoro in the country’s Muslim south
NOEL CELIS (AFP/File)

Israël est un des premiers marchands d’armes au monde et 60% de ses exportations en matière de défense sont à destination de la région Asie-Pacifique, selon des chiffres du ministère israélien de la Défense.

Manille est devenu en 2017 un important client d’Israël, achetant notamment pour 21 millions de dollars de systèmes radar et d’équipements antichars.

La visite de M. Duterte pourrait être l’occasion de contrats bien plus importants, au moment où Manille prévoit un programme de plusieurs milliards de dollars de modernisation de ses forces armées.

Mais il sera également question lors des entretiens bilatéraux de l’importante population de Philippins travaillant comme domestiques en Israël.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *