toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’auteur des Harry Potter, J.K Rowling, sort un nouveau roman dans lequel le Méchant est un antisioniste et antisémite


L’auteur des Harry Potter, J.K Rowling, sort un nouveau roman dans lequel le Méchant est un antisioniste et antisémite

Depuis des mois , l’ auteur JK Rowling met en garde le pays sur les dangers de l’ antisémitisme en Angleterre, notamment sur Twitter où elle critique ceux qui minimisent l’importance du phénomène de la critique d’Israël et de la haine Juifs.

Dans son dernier livre, elle intègre un personnage dont l’antisionisme obsessionnel se transforme en antisémitisme.

«Lethal White», le quatrième opus de la série mystérieuse Cormoran Strike de Rowling, écrite sous le pseudonyme de Robert Galbraith, met en scène deux militants politiques de gauche qui croient que les «sionistes» sont mauvais et tiennent les gouvernements occidentaux.

La haine de Jimmy Knight envers Israël le même (tout naturellement) à haïr les Juifs.

« Je ne lui ferais pas confiance si cela avait un rapport avec les juifs », explique l’ex-épouse de Knight à un détective. «Il ne les aime pas. Israël est la racine de tous les maux, selon Jimmy. », dit-elle des Juifs.

L’utilisation par Rowling d’un antisémite d’extrême gauche dans son oeuvre, arrive à un moment où l’antisémitisme bat des records en Grande-Bretagne, pays où elle habite depuis toujours. Le parti travailliste britannique et son chef, Jeremy Corbyn, sont accusés d’incitation à la haine des juifs et d’accointance avec des groupuscules terroristes comme le hezbollah ou le hamas. Récemment, Corbyn défendait une peinture murale faite à Londres, représentant des banquiers juifs.

Un sondage de septembre 2018 a révélé que près de 40% des Juifs britanniques envisageraient sérieusement d’émigrer si Corbyn devenait Premier ministre, comme le montrent les sondages.

Ce n’est pas la première fois que l’auteur de la série Harry Potter commente les dangers de l’antisémitisme.

« La plupart des Juifs britanniques de  mon époque sont actuellement confrontés à ce genre de conneries, alors peut-être que certains d’entre nous, non-juifs, devrions commencer à supporter le fardeau à leurs cotés », a-t-elle écrit en avril , en réponse à un journaliste. «Les antisémites se pensent intelligent, alors dites-nous: est-ce que les juifs athées ont été dispensés de porter l’étoile jaune? »

Rowling, qui n’est pas juive, a également partagé avec ses 14,4 millions d’adeptes sur Twitter des exemples de messages qu’elle avait reçus qui niaient l’antisémitisme.

Learn Hebrew online

L’argument comique selon lequel « les Arabes ne peuvent pas être antisémite parce que les Arabes sont des Sémites aussi », a été balayé par Rowling en tweetant une photo du dictionnaire définissant l’ antisémitisme: « l’ hostilité ou les préjugés envers les Juifs » Elle a également commenté  défendant intelligemment le peuple juif : “Vosu coupez les cheveux en quatre. Vous vous lancez dans des débats étymologiques. Vous brouillez les pistes et l’esprit de vos concitoyens en critiquant les actions du gouvernement d’un autre pays. Quand on vous demande de faire face à ce racisme doublé de bigoterie (musulmane) vous vous  tortillez, détournez et tentez de justifier?

Quand une mère juive a tweeté à Rowling que son fils avait fait face à des agresseurs antisémites à l’école, Rowling a tweeté «Tellement triste» et a écrit «Sachez que vous n’êtes pas seul et que beaucoup d’entre nous sont avec vous».

En 2015, Rowling a refusé de signer les lettres ouvertes appelant à un boycott culturel et universitaire d’Israël, signé par plus de 1 000 auteurs et figures britanniques. Au lieu de cela, elle a rejoint 150 autres écrivains et artistes pour rédiger une lettre alternative s’opposant à jeter l’opprobre sur Israël .

« Les Israéliens auront raison de demander pourquoi les boycotts culturels ne sont pas également proposés contre la Corée du Nord », a déclaré sa lettre du 23 octobre 2015. Au lieu de boycotter, la lettre disait: «L’engagement culturel crée des ponts, nourrit la liberté et un mouvement positif pour le changement».

Rowling a critiqué le gouvernement du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu mais est catégorique sur le fait qu’Israël, son peuple et ses partisans ne devraient pas être soumis à un double standard par leurs opposants.





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.

Articles reliés


Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “L’auteur des Harry Potter, J.K Rowling, sort un nouveau roman dans lequel le Méchant est un antisioniste et antisémite

    1. Robert Davis

      Rowling est une femme intelligente et ce qu’elle dit est BIEN VU: je signale à Esther que Rowling est la personne la plus riche de GB, elle n’a pas besoin de faire de la pub pour vendre quoi que ce soit. ELLE EST SINCERE. L’antisémitisme est presque synonyme de bouc émissaire, ceux qui le pratiquent sont des ratés dans la vie (Hitler en était un qui a cru que l’antisémitisme le sortirait de là mais sa stupidité et sa lâcheté l’y ont ramené et il a fini brûlé dans une caisse après avoir détruit l’allemagne et tous les cons qui ont voté pour lui).La gauche agit comme les ratés voulant à tout prix démontrer que ses dogmes ne sont pas des âneries et elle finira comme Hitler qui lui aussi se croyait…intelligent comme tous les imbéciles

    2. michel boissonneault

      mon opinion est confus concernant cette Dame car au début de la présidence Trump … elle l’avait accusé d’être méchant et arrogant envers un enfant handicapé .. le vidéo populaire montrait juste un bout comme le Président tendait la main uniquement a des adultes mais la réalité montrait que l’événement était que Trump avait commencer les salutations avec l’enfant avant de s’occuper des adultes

    3. esther

      L’autre esther avec un e minuscule pense comme Robert Davis : JK Rowling était déjà milliardaire après Harry Potter. Ma fille (et moi) a lu et regardé les films : c’est son adolescence.
      Il y a des marathon Harry Potter au cinéma en France au mois d’Octobre pour ceux qui aiment.

    4. rachel

      qu y a t il de bien repoussant a ne pas aimer la politique israelienne, en Israel, on peut s exprimer librement, les femmes ont leur place dans tous les domaines, le peuple compose de juifs, musulmans, chretien n est pas opprime, Israel est une start up a elle toute seule et pour finir, les juifs ne sont pas colons, circulez y a rien a voir ou aller plus tot vers la coree du nord, ou amerique latine, maintenant cette femme et ecrivaine est tres courageuse d afficher ses opinions et faudrait plus s inquieter de la politique anglaise actuelle.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *