toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Kadija, 17 ans, séquestrée, violée, torturée ! Mais il parait que « c’était la volonté de Dieu »…


Kadija, 17 ans, séquestrée, violée, torturée ! Mais il parait que « c’était la volonté de Dieu »…

On lit certaines choses. Et on a subitement envie de vomir.

L’affaire a bouleversé le Maroc. Mais pas tout le Maroc. Kadija a été  enlevée, violée et torturée pendant des semaines par un groupe d’hommes de son village. Elle a réussi finalement à leur échapper.

La police a arrêté ses bourreaux qui n’avaient pas cherché à se dissimuler estimant que ce qu’ils avaient fait à la jeune fille était dans la normalité des choses. Libération, qui parfois fait bien son travail, a envoyé une de ses journalistes sur place.

Ce qu’elle a ramené de là-bas est effroyable. Elle a rencontré Kadija voilée (elle ne l’était pas avant son calvaire).

La jeune fille est brisée, abimée. Peut-être pour toujours. Elle n’a pas eu envie – et on la comprend – de raconter en détail ses souffrances. Mais Kadija a montré un tatouage que ses bourreaux lui avaient fait sur l’avant-bras. Une croix gammée ! Histoire de dire qu’elle ne vaut pas plus qu’une pute juive…

La journaliste a vu aussi des gens du village. Kadija y avait mauvaise réputation. Elle n’était pas voilée. Et la rumeur disait qu’elle avait déjà fait une fugue. Sous-entendu par les gens du village : elle n’a eu que ce qu’elle méritait.

Le pire est à venir. Interrogé par la journaliste, le père de Kadija n’a manifesté aucune émotion. « Je ne sais rien de cette affaire. Ma fille m’a juste raconté qu’on avait abusé d’elle ». Et pour que ses sentiments soient encore plus clairs il a ajouté ceci : « ses agresseurs ne sont pas mes ennemis, ce qui est arrivé était la volonté de Dieu ». Inch Allah comme on dit là-bas…

Mais quel est ce dieu assez cruel pour vouloir et permettre qu’on torture et qu’on viole une jeune fille de 17 ans ? Quelle est cette foi dévoyée qui voit dans une histoire aussi abominable la volonté de dieu ?

A quels types d’hommes appartient le père de Kadija qui ne veut pas considérer les tortionnaires de sa fille comme ses ennemis ? Et quels genres d’hommes sont les hommes de village pour lesquels Kadija est juste une salope qui n’a eu que ce qu’elle cherchait ? Allah serait-il bienveillant avec ces gens-là ? On aimerait être persuadé du contraire.

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    7 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap