toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Victimisation à but lucratif : comment Hapsatou Sy a prémédité son clash avec Eric Zemmour


Victimisation à but lucratif : comment Hapsatou Sy a prémédité son clash avec Eric Zemmour

Info VA. Hapsatou Sy, la chroniqueuse de l’émission les Terriens du Dimanche, a prémédité son clash avec Éric Zemmour avec la complicité de sa maquilleuse. Révélation sur une véritable entreprise de victimisation à but lucratif.

La victimisation, parfois, est un métier, une véritable entreprise de communication à but lucratif.  Depuis quelques jours, Hapsatou Sy, l’une des chroniqueuses de l’émission les Terriens du dimanche, court de plateau en plateau, la larme à l’œil, pour dénoncer la violence d’Éric Zemmour à son encontre. Hier, elle était l’invitée de Laurence Ferrari sur Cnews pour redire que, jamais au grand jamais, elle n’avait subi de sa vie « une telle violence raciste », avant de prendre place en fin de soirée sur BFM TV, pour demander qu’Éric Zemmour soit désormais interdit de télévision. Quand elle n’est pas sur les plateaux de télévision, d’autres prennent le relai pour la défendre, la plaindre, s’offusquer. Elle n’avait pas attendu cette affaire pour faire la une des magazines. Déjà, en mars 2018, son visage s’affichait en couverture de Management avec ce titre prémonitoire : « Faire parler de soi ». « Les meilleures techniques pour réussir sa com », ajoutait le magazine. Une nouvelle Rosa Parks est née, héroïne télévisuelle de l’anti-zemmourisme.

L’affaire débute dimanche 16 septembre. Éric Zemmour, qui assure la promotion de Destin français, son nouvel ouvrage paru chez Albin Michel, est sur le plateau de Salut les terriens. L’émission a été enregistrée deux jours plus tôt, (Thierry Ardisson a systématiquement recours au montage de ses émissions), avant d’être diffusée le dimanche. A l’antenne, les téléspectateurs découvrent un Éric Zemmour, qui, fidèle à ses habitudes, fait feu de tout bois et répond avec zèle à ses contradicteurs du jour. Natacha Polony se paie un clash avec son ancien collègue du Figaro. Hapsatou Sy n’est pas la dernière autour de la table  à vouloir tenir tête au polémiste. Pendant leurs échanges qui virent à la passe d’armes, Éric Zemmour affirme à la chroniqueuse de C8 que sa mère « a eu tort de l’appeler par ce prénom » et que plutôt qu’Hapsatou, elle aurait mieux fait de l’appeler Corinne. « Ça vous irait très bien », ajoute le journaliste.

Enregistrement pirate

L’émission est à peine achevée dimanche soir qu’Hapsatou Sy signe un premier tweet : « ce soir @lesterriens, le moment le plus douloureux que j’ai eu à vivre en tv face à un #zemmour hargneux, insultant et agressif envers moi. Toujours très affectée d’ailleurs… », suivi d’un deuxième où elle affirme réfléchir à déposer plainte contre Éric Zemmour et quitter l’émission avant d’affirmer dans un dernier tweet dimanche soir qu’elle possède tous les éléments en sa possession pour étayer ses dires et faire condamner Éric Zemmour. La machine est lancée. Elle ne s’arrêtera pas.

Lundi 17 septembre, après que les producteurs de l’émission ont diffusé dans la matinée, un premier communiqué pour expliquer les raisons qui les avaient conduits, sur instruction du service juridique de C8, à ne pas diffuser l’intégralité des échanges entre Éric Zemmour et la chroniqueuse de la chaîne, Hapsatou Sy prend la liberté de diffuser sur son compte Instagram des extraits de leurs clashs. On peut notamment y voir l’essayiste déclarer que le prénom Hapsatou est une « insulte à la France ». La vidéo est de piètre qualité. Il ne s’agit en aucune manière des rushs de l’émission, qu’un membre de la production aurait délibérément transmis à l’animatrice, mais d’un enregistrement pirate effectué depuis une loge réservée aux chroniqueurs de l’émission.

Hapsatou Sy qui s’est entourée d’un staff composé d’une coiffeuse, d’une maquilleuse et d’une assistante, ne se déplace jamais sans elles pour enregistrer Salut les terriens. Selon nos informations, les images que l’animatrice a diffusées sur son compte Instagram ont été filmées par la maquilleuse personnelle d’Hapsatou Sy depuis l’écran de la loge réservée à la chroniqueuse de Salut les Terriens. Ce qui signe sa préméditation. La maquilleuse aurait filmé l’intégralité de l’émission, et disposait donc, dès le jour de l’enregistrement de toutes les pièces à convictions qui lui permettaient d’affirmer dans un tweet dimanche 16 septembre : « il ne gagnera pas cette fois. J’ai tous les éléments en ma possession. Il ne s’en sortira pas indemne. Et pour mes parents et mon identité insultés ce soir, j’irais jusqu’au bout qques soient les conséquences. A bon entendeur ». 

« On s’est habitué à son terrorisme lacrymal »

Elle filmait ensuite, selon les informations que nous avons pu recueillir, la réunion de débriefing de l’émission qui s’est tenue en présence de Thierry Ardisson et de l’ensemble des chroniqueurs de Salut les terriens au cours duquel le producteur demandait à sa chroniqueuse de revenir à la raison et de baisser le ton. Mais de l’aveu d’un participant, lorsque la réunion s’est achevée, tous les participants se sont quittés persuadés que l’incident sur le plateau était clos. A force, « on s’est habitué à son terrorisme lacrymal », lâche l’un d’eux.

Source 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 33 thoughts on “Victimisation à but lucratif : comment Hapsatou Sy a prémédité son clash avec Eric Zemmour

    1. Alan

      Il n’aurait pas dû lui reprocher son prénom c’est ridicule et ça sert à rien, il fait le jeu de tout ces islamos gauchistes, qui n’attendent que ça pour le rendre non crédible…

    2. alauda

      Je demande à ce que les médias prennent leur responsabilité et fassent en sorte que les chroniqueurs et chroniqueuses soient des gens de métier et non des pièces rapportées.

      Quand on écoute l’interprétation de la fusée zemmourienne, lancée du tac-au-tac, par la « chroniqueuse » en mal d’exposition médiatique, on nage en plein délire.
      « Il m’a excommuniée de la République » (CNews)
      Phrase idiote à triple titre :
      1. Zemmour a dit « France » et non « République ». La République est le dernier régime en place en France. Les deux mots ne sont pas équivalents.
      2. Le mot excommunication relève du droit canon. Il signifie « « mettre hors de la communauté » au sens religieux du terme chez les catholiques et d’autres églises chrétiennes.
      3. La République n’est pas une religion.

      Pour info seuls 8,1% des pigistes gagnent plus de 4000 € brut mensuels.
      SurC8, une année de pige, selon un des cadres c’est 60 000€ net soit 5 000€ net/mois.

    3. danielle

      Alan vous avez raison personne n’est responsable de son prénom ….mais elle elle a trop provoqué ..Cependant je connais des Africains apostats de l’islam portant toujours leurs prénoms d’origine et qui tous les jours prient pour que Dieu bénisse la France

    4. danielle

      de plus il y a 30 ans environ j’ai connu une famille de harkis qui regrettaint d’avoir donné des prénoms français à leurs 4 enfants car ils se faisaient traités de sale bougnoule car ils étaient bronzés

    5. esther

      Pour se donner le rôle de martyre, cette idiote d’Hapsatou Sy a su y faire à coup sûr et la plupart des français décérébrés ont marché dans son jeu. Pour vous dire, même infirmières, internes en médecine et aides-soignantes dont aucun d’origine africaine, maghrébine ou asiatique, dans un hôpital d’une petite ville pépère du Sud-Ouest de la France, la défendent becs et ongles tout en n’oubliant pas de traiter Zemmour de juif d’un pays de juifs commettant des crimes (comprendre Israël alors que Zemmour ne prend jamais le parti d’Israël), confondant allègrement sa nationalité et sa judaïté, son pays, la France, avec le seul pays des juifs qui est Israël.
      Comment je peux affirmer cela ? Deux de mes anciennes collègues, l’une à un an de la retraite (il lui tarde) et l’autre à deux ans, m’ont appelé hier pour me dire tout ce que je viens d’écrire : dans la nuit de jeudi, au moment de la pause repas dans leurs services respectifs, elles ont pu bénéficier contre leur gré de toutes les aberrations suivantes : Zemmour, il est juif et dans son pays (Israël), ils commettent des crimes; qu’il aille en Allemagne, et il verra ce qu’on lui fera surtout en ce moment. Elles ont eu beau dire (1 sur une tablée de 6, l’autre sur une tablée de 7) que Zemmour était français mais, non, un juif ne saurait être qu’israëlien, qu’il ne fallait pas confondre un juif avec tous les juifs et religion avec nationalité, rien n’y a fait : elles étaient seules contre tous. Quand je dis que la France est remplie d’antisémites qui n’habitent pas tous dans des cités et qui ne sont pas tous d’origine étrangère, j’ai raison et s’il y avait un nouveau Pétain ou un Staline français, 85 % seraient des collabos antisémites, je n’exagère pas.
      C’est pour cette raison que j’adore détester la France, que je ne la considère plus comme mon pays et que je n’ai même plus honte de le penser et que s’il fallait aider un pays tiers aux dépens de la France, je le ferai avec bonheur puisque ce pays n’est plus le mien : trop d’antisémitisme feutré des Lucien Lacombe « bien » français mais tout aussi dangereux que l’antisémitisme assassin des Mohammed, des Mehdi et Amédy. Et l’Etat français, depuis des décennies, regarde ailleurs et met un couvercle sur la cocotte puis, quand il y a un crime antisémite, les politicards viennent tous en grappes surjouant la compassion alors qu’ils laissent l’antisémitisme s’épanouir des cités jusqu’en rase campagne. Mer.e à la France.

    6. Salmon

      C’est immonde premediter un clash surtout pour faire passer Zemour pour un raciste

      Si c’est le cas
      Bye bye

      Je prends sa place pour 1 an

      😎

    7. esther

      Dans ma carrière de 40 ans en tant qu’infirmière à l’hôpital, j’ai entendu dix fois plus de propos antisémites que de propos racistes alors que les juifs ne représentent que 0.7 % de la population française : je ne disais jamais que j’étais juive. A chaque pet du côté de Gaza, à chaque affaire de détournement d’argent ou de moeurs impliquant un juif comme dans l’affaire DSK, à chaque fake news car c’en était une nommée Mohamed Al-Dura, les propos anti-juifs fusaient, favorisés, il est vrai, par la propagande journalistique.
      Par contre, quand Merah a abattu trois petits enfants juifs, le père de deux d’entre eux et trois militaires, le personnel ânonnait comme les médias qui leur bourraient bien le bourrichon : ce n’est pas ça l’Islam.

    8. esther

      Cela me soulage de tout déballer : je n’osais pas le faire, même anonymement, avant la retraite. Pendant que vous êtes en fonction, vous ne pouvez pas non plus signaler au cadre de santé ces propos antisémites car vous aurez tout le service contre vous à part deux exceptions. Je ne disais donc pas que j’étais juive car j’aurai été considérée comme coupable de tous les « crimes » d’Israël; au cours de ma carrière, seuls quelques très rares filles que je connaissais depuis des années et dont j’avais perçu de la sympathie pour les juifs ont su que j’étais juive. Les juifs, même sans kippa, même sans Magen David se cachent encore dans la France d’aujourd’hui; j’avais besoin de nourrir ma fille et de finir de payer ma petite maison, la pension de son père bohème et aventurier étant loin d’être suffisante, alors, je me taisais.

    9. Robert Davis

      On connait depuis longtemps ce terrorisme lacrymal des noirs à but lucratif et comme cette sotte n’a aucun intérêt il ne faudrait même pas en parler.

    10. alauda

      J’ai toujours depuis plusieurs décennies, affichées dans mon bureau, deux lithographies signées d’un camarade peul du Sénégal. Il ne s’est jamais plaint de son prénom français « Robert », même s’il ne l’ajoutait pas à son nom d’artiste. La plupart des Africains subsahariens de ma génération que j’ai croisés portaient un prénom français. Et comme tout le monde, ils en avaient sans doute un ou deux de rechange.

      A en faire des tonnes sur son prénom « insulté » comme elle dit, prénom qui ne me rien – comme « Marie » à sa mère, du reste – elle va finir par se rendre auriculairement indésirable, nonobstant sa beauté physique. Le grand avantage de la radio sur le cirque audio-visuel, c’est que ne voyant pas les gens, on n’est pas diverti par leur physique et que l’on peut se concentrer exclusivement sur ce qu’ils disent.

      Il faut rappeler que Mme Hapsatout Sy s’en prenait déjà à Zemmour dans C à vous, le 20/02/2015 : « Je n’en peux plus de voir Eric Zemmour à la télévision […] c’est normal qu’on le sorte et qu’on arrête ». Même si le lendemain, elle était légèrement revenue sur ses propos en reconnaissant son droit à l’expression, elle n’en a pas moins assumé ses propos.

      Sa préméditation pour l’évincer des médias est de très longue date… Elle essaie de coincer Zemmour sur une phrase qui aurait du rester hors diffusion. Son buzz est inacceptable.

      De plus, Marie est mon second prénom. Je n’ai donc pas goûté sa petite phrase caustique sur les prénoms qui ne disent « rien à sa mère », d’autant que sans avoir mis les pieds au Sénégal, je sais que ce pays a un sanctuaire marial qui donne lieu à un pèlerinage annuel. Sur Wikipédia, on peut lire que « les musulmans, qui à Popenguine sont plus nombreux que les catholiques, y participent et aident à son organisation. »

      A mes yeux, cette personne a perdu toute crédibilité. Autrement dit : belle figure à zapper.

    11. alauda

      A en faire des tonnes sur son prénom « insulté » comme elle dit, prénom qui ne me rien – comme « Marie » à sa mère, du reste – elle va finir par se rendre auriculairement indésirable, nonobstant sa beauté physique. Le grand avantage de la radio sur le cirque audio-visuel, c’est que ne voyant pas les gens, on n’est pas diverti par leur physique et que l’on peut se concentrer exclusivement sur ce qu’ils disent.

      Il faut rappeler que Mme Hapsatout Sy s’en prenait déjà à Zemmour dans C à vous, le 20/02/2015 : « Je n’en peux plus de voir Eric Zemmour à la télévision […] c’est normal qu’on le sorte et qu’on arrête ». Même si le lendemain, elle était légèrement revenue sur ses propos en reconnaissant son droit à l’expression, elle n’en a pas moins assumé ses propos.

      Sa préméditation pour l’évincer des médias est de très longue date… Elle essaie de coincer Zemmour sur une phrase qui aurait du rester hors diffusion. Son buzz est inacceptable.

      De plus, Marie est mon second prénom. Je n’ai donc pas goûté sa petite phrase caustique sur les prénoms qui ne disent « rien à sa mère », d’autant que sans avoir mis les pieds au Sénégal, je sais que ce pays a un sanctuaire marial qui donne lieu à un pèlerinage annuel. Sur Wikipédia, on peut lire que « les musulmans, qui à Popenguine sont plus nombreux que les catholiques, y participent et aident à son organisation. »

      A mes oreilles, cette personne a perdu toute crédibilité. Autrement dit : belle figure à zapper.

    12. Robert Davis

      Evidemment l’important dans cette histoire stupide et sans intérêt n’est pas la coiffeuse de bas étage qui veut se rendre intéressante mais l’antisémitisme en France. Contrairement à certains je ne crois pas qu’il a de l’avenir car la motivation des antisémites était de tuer des juifs et/ou de les expulser.Or actuellement ils ne peuvent plus les tuer car pour cela il faut un contexte international qui s’y prête et surtout le syndrome du locataire pauvre qui n’a pas les moyens de quitter son logement.Or tout cela a DISPARU aujourd’hui et les pays traditionnellement antisémites comme la France sont en chute libre dans tous les domaines en particulier politique et économiques. C e sont donc eux qui ont besoin des Juifs et non les Juifs de la France. On peut leur dire « allez au diable » autant qu’on le veut. C’est là d’ailleurs l’erreur de Zeymour qui ne leur dit pas. S’il cessait de défendre la France, il serait mieux vu. On peut taper sur les arabes mais sans trop défendre la France.

    13. alauda

      Un coup ça passe, après ça ne passe plus. Tant pis pour le doublon recoupé.

      Plutôt que son petit point de vue sur Zemmour qui ne m’intéresse pas, j’aurais préféré que cette personne s’exprime sur l’esclavage encore non aboli au pays de sa mère, un esclavage qui concernerait encore 1% de la population.

      Et puis, que fait-elle pour soutenir le mouvement «Touche pas à mon corps» lancé par l’association « Les Sénégalaises » afin d’éliminer la pratique de l’excision ?

      C’est trop facile de venir pleurnicher sur une insulte coupée à l’antenne, quand il existe encore en Afrique des pratiques autrement plus inacceptables qu’un clash qui aurait du rester entre pairs.

    14. Robert Davis

      Aujourd’hui la gauche se croit indéboulonnable et se permet tout y compris l’antisémitisme mais pas seulement car elle est contre la France aussi. Heuresement on voit bien que la droite et même l’extrême droite hélas bien qu’elle ne soit pas aussi imposante que veut le faire croire la gauche, avancent vers le pouvoir même en France. Si Marine est tellement attaquée par les juges à la solde du pouvoir c’est bien que celui-ci a peur d’elle car elle va gagner plus vite qu’on ne le croit. Ce jour-là aussi bien la gauche que la droite vont se bousculer pour avoir les faveurs des Juifs. C’est ça la politique, une roue qui tourne.

    15. alauda

      Je vais acheter le livre de Zemmour : je pense que son chapitre sur la Pompadour va certainement me faire sourire.

      Elle manque au couplet de Gavroche, effectivement.

    16. Robert Davis

      Je précise la différence entre (vraie) droite comme Marine et extrême droite :la première est patriote et veut seulement être maître chez elle.La seconde veut massacrer tout ce qui bouge et en particulier…les juifs! Il n’y a pas plus de 4-5% d’extrême droite à droite, il est faux de mettre tous les patriotes dans cette catégorie. Quant à l’umps elle n’est PAS la droite et la preuve en est qu’elle n’a jamais voulu s’allier au FN. Elle avait raison tant que jean marie était là car lui est bien d’extrême droite mais ce n’est plus le cas puisque ce vieux déchet a été mis à la déchéterie qui est sa place.

    17. Salmon

      Franchement c un prénom Hapsatou?

      60 000€ /an
      Faut payer les impots
      Elle avait oublié

      La chaîne lui a signer 6 épisodes

      Et elle demande à sa maquilleuse de filmer
      Si ce n’est est pas un traquenard ?

    18. alauda

      Oui, cela s’appelle des images volées.

      Et elles nous prend pour des jobard(e)s, avec sa pétition « #JeSuisLaRepublique ». Ses chevilles enflent, elle se prend la grosse tête.

    19. alauda

      Un internaute a fait remonter le propos tenu par un haut fonctionnaire en 2010 : « Martin Hirsch : “L’intégration, c’est quand des catholiques appelleront leur enfant Mohamed” (Une déclaration sur Canal + tenu le 1er juillet 2010, dailymotion, vidéo xe8038)

      Dans la phrase d’avant, il affirmait que le propos de Zemmour « le faisait reculer de 1500 ans », c’est-à-dire en 510.

      L’évolution selon Hirsch consistait donc à ne reculer que de 1388 ans. Sinistre remarque.

      510, c’est la fin du règne de Clovis. Sa seconde épouse, Clotilde, première femme politique française, reine des Francs, consolidera le premier noyau de souveraineté.

    20. alauda

      La seule journaliste qui ait repéré le mépris de Mme Hapsatou Sy envers le prénom le plus signifiant de l’histoire de France, c’est Louise Langlois sur Riposte Laïque.

      L’article fort bien écrit par ailleurs s’intitule :
      « LA CHRONIQUEUSE HAPSATOU SY MEPRISE LE PRENOM MARIE ».

      Il se trouve que c’est mon second prénom, comme je le dis dans mon commentaire 15.

      Elle peut nous parler de son amour pour la France, la coiffeuse. Elle n’a rien compris.

    21. rachel

      personne n a fait attention a la petite phrase perfide de la chroniqueuse mounia, qui dit a zemmour parce qu il tousse, vous voulez une pastille vichy, c est normal ca ! c est passe completement inapercu, moi j ai ete choquee !

    22. Robert Davis

      A propos de la remarque de ce crétin de hirsch : ce n’est pas si faux que ça et la raison pour laquelle je dis que l’intégration est pire que son contraire. Ce qu’il faut à l’islam c’est la désintégration et quand j’entends tous ces crétins de français soutenir les arabes contre Israel je pense que la même fin serait peut-être une bonne option pour d’autres…

    23. Robert Davis

      Je parle des mus mais il est vrai que la question des noirs anti blancs comme cette stupide hap…je ne sais quoi n’est pas la même. Je ne crois pas qu’elle souhaite la mort des gens, peut-être même pas des blancs elle c’est le multiculturalisme qui la branche. Elle veut épouser un blanc qui ne veut pas d’elle…et bien sûr de l’argent…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *