toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des fermiers israéliens devant la Cour internationale de Justice pour poursuivre les dirigeants du Hamas pour « crime de guerre »


Des fermiers israéliens devant la Cour internationale de Justice pour poursuivre les dirigeants du Hamas pour « crime de guerre »

Plusieurs fermiers israéliens ont décidé de se réunir lundi dans la ville de La Haye, aux Pays-Bas, pour saisir la Cour internationale de Justice et poursuivre les dirigeants du Hamas pour « crime de guerre » suite aux ravages causés par l’envoi de cerfs-volants incendiaires vers le sud d’Israël depuis la bande de Gaza.

Construits de manière artisanale et envoyés vers les champs de l’Etat hébreu de manière récurrente depuis le mois d’avril, ces objets enflammés ont détruit plusieurs milliers de kilomètres carrés de parcelles, ont rappelé les agriculteurs israéliens dans un communiqué.

Les cerfs-volants et ballons incendiaires ont causé plusieurs centaines d’incendies, dont certains de grande ampleur demandant l’intervention de dizaines d’équipes de pompiers et de plusieurs avions bombardiers remplis d’eau.

MENAHEM KAHANA (AFP)Des soldats israéliens aident à éteindre le feu dans une forêt près du Kibboutz of Kissoufim, près de la frontière avec la bande de Gaza, après le lancement de cerfs-volants incendiaires depuis l’enclave palestinienne, le 5 juin 2018

Outres les pertes financières – estimées à plusieurs dizaines de millions de shekels – ces attaques ont totalement perturbé l’écosystème dans le sud d’Israël: selon les spécialistes, plusieurs décennies seront nécessaires pour que l’état de la faune et de la flore soit rétabli.

« Le Hamas a transporté des civils jusqu’à la barrière de sécurité [séparant Israël de la bande de Gaza] pour les inciter à brûler des dizaines de kilomètres carrés de parcelles », a indiqué le comité de fermiers israéliens à l’initiative de la plainte de la Cour internationale de Justice.

JACK GUEZ (AFP)Des manifestants palestiniens ont jetés des dizaines de cerfs-volants comme celui-ci, équipés d’engins explosifs, en direction de la frontière entre la bande de Gaza et Israël, le 8 juin 2018
JACK GUEZ (AFP)

La pétition demandant à ce que le mouvement terroriste palestinien soit poursuivi pour « crime de guerre » suite à ces « mises à feu délibérées » a réuni les signatures de 50.000 personnes du monde entier selon les agriculteurs à l’initiative de la plainte.

Ces derniers seront présents dimanche à la Haye avec des tracteurs ainsi qu’une exposition photographique montrant l’ampleur des dégâts causés dans les champs des communautés du sud d’Israël.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Des fermiers israéliens devant la Cour internationale de Justice pour poursuivre les dirigeants du Hamas pour « crime de guerre »

    1. esther

      La « Palestine » a voulu intégrer cette CPI uniquement pour porter plainte contre Israël mais l’avantage, c’est que les israëliens peuvent maintenant déposer plainte contre les criminels palestiniens.
      BRAVO A CES AGRICULTEURS ISRAELIENS qui ont perdu l’équivalent de plusieurs stades de football en terres à cause de ces incendies criminels : la pétition n’a pas circulé partout car j’aurai signé.

    2. LeClairvoyant

      Où sont les écologistes quand les cerfs volants palestiniens, brûlent les récoltes et les forêts en Israël ?
      Les militants du Hamas ont provoqué beaucoup d’incendies en Israël et après quand ils sont contrés par l’armé israélienne se disent des victimes.

    3. roni

      ils ont raison de porter plainte j ai vu les degats j habite dans le sud.
      des champs a perte de vue sont brules sans compter les reserves naturelles et la faune decimee dans certains endroits…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    32 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap