toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Viktor Orban désigne Emmanuel Macron comme son principal adversaire en Europe « à la tête des forces politiques soutenant l’immigration »


Viktor Orban désigne Emmanuel Macron comme son principal adversaire en Europe « à la tête des forces politiques soutenant l’immigration »

Lors d’une rencontre avec le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini, le Premier ministre hongrois n’a pas tari d’éloges pour celui-ci, qu’il a assimilé à son «héros». Il a en revanche taclé le président français Emmanuel Macron.

En visite le 28 août à Milan pour y rencontrer le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini, le Premier ministre hongrois conservateur Viktor Orban a salué les prises de position de son hôte. «C’est mon héros et aussi mon compagnon de route», a-t-il ainsi affirmé lors de leur conférence de presse. Alors que les deux hommes partagent une même vision sur l’immigration, Viktor Orban a rappelé la nécessité de «défendre les frontières».

Ciblé par l’Union européenne et la justice italienne pour sa gestion du dossier Diciotti qui a vu 150 migrants rester pendant plusieurs jours au large de l’Italie, Matteo Salvini a donc reçu un soutien appuyé du leader hongrois. Evoquant l’Afrique, Viktor Orban a, expliqué que l’objectif était d’aider là où il y avait des problèmes et non «d’apporter les problèmes chez [soi]». «La mission de monsieur Salvini est de s’assurer que ces migrants peuvent également être arrêtés en mer», a ajouté le chef du gouvernement hongrois.

En revanche, Viktor Orban a été beaucoup moins tendre envers Emmanuel Macron qu’il a désigné comme son principal adversaire en Europe.

Il a ainsi affirmé : «Il y a actuellement deux camps en Europe et l’un est dirigé par Macron […] à la tête des forces politiques soutenant l’immigration […] De l’autre côté, il y a nous qui voulons arrêter l’immigration illégale.»

Le président français a répliqué dès le lendemain, depuis Copenhague où il se trouve en visite officielle, à la déclaration de Viktor Orban. «Je ne céderai rien aux nationalistes et à ceux qui prônent ce discours de haine. S’ils ont voulu voir en ma personne leur opposant principal, ils ont raison», a-t-il déclaré aux journalistes.

Une manifestation, organisée par des partis de gauche s’est déroulée non loin du lieu de la réunion entre les deux hommes. Elle a réuni près de 3 000 personnes.

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Viktor Orban désigne Emmanuel Macron comme son principal adversaire en Europe « à la tête des forces politiques soutenant l’immigration »

    1. david

      Cette petite fiotte, ce pauvre minet, ce nabot, ce microbe de micron ne mérite pas autant de considération de la part de la Hongrie et de l’Italie, deux grandes nations par rapport à la France qui est devenue depuis trois décennies une poubelle immense pour toute la crapulerie mondiale le plus souvent d’origine immigrée : les territoires perdus de la République prolifèrent comme les cafards depuis les années 80 où c’est la racaille, les drogués, les islamistes qui font la loi et où les policiers ne peuvent plus entrer.
      Micron, à la Cour Royale il y a trois siècles , aurait été ce qu’il a toujours été : un mignon au service, même pas du Roi mais des marquis et des ducs, et non pas pour les duels car il faut être courageux pour cela mais pour le lit.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *