toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un cimetière juif en Pologne vandalisé pour la deuxième fois en un mois


Un cimetière juif en Pologne vandalisé pour la deuxième fois en un mois

Un cimetière juif près de Cracovie en Pologne a été vandalisé pour la deuxième fois en moins d’un mois a rapporté mardi le site d’informations Jewish.pl sur sa page Facebook.

Selon cette source, au moins 30 pierres tombales ont été renversées, certaines ont été brisées, lors de ce dernier incident enregistré au cimetière de Mysłowice, une ville située à environ 60 kilomètres à l’ouest de Cracovie.

Certaines des pierres tombales renversées cette semaine avaient déjà été restaurées à la suite d’un incident antérieur au cours duquel 20 monuments avaient été brisés, selon le rapport. La police enquête sur ces deux incidents mais n’a pour l’heure identifié aucun suspect.

Dans un texte adopté par le Conseil de l’Europe en 2012, l’Assemblée parlementaire a rappelé « la contribution historique des communautés juives à la création du tissu social, culturel et économique de l’Europe », et a souligné l’importance de « préserver l’identité religieuse, historique et culturelle des communautés juives ».

Loading...

Elle a affirmé que les cimetières et les fosses communes juifs faisaient « partie du patrimoine culturel européen », et par ailleurs réitéré qu’il y avait « une responsabilité de protéger la dignité humaine au sens large en préservant les défunts dans leur sépulture d’une manière compatible avec leur religion », dans le texte adopté par la Commission permanente, agissant au nom de l’Assemblée, le 25 mai 2012.

Elle a en outre noté que « bien qu’il y ait encore souvent des traces des anciens cimetières dans les villes et villages qui ont perdu leur population juive, leur préservation et leur protection sont constamment menacées ».

Selon le texte, « les dommages subis par les lieux d’enterrement juifs en Europe ne se limitent pas aux profanations de tombes mais sont très souvent le résultat d’une gestion déficiente, d’un manque de ressources, de violations des mesures de protection, de règles d’urbanisme inadaptées ou d’abus de propriété ».

L’assemblée a dans ce cadre confié la responsabilité de l’entretien des cimetières juifs aux gouvernements nationaux.

Lundi, le Jewish Telegraphic Agency a rapporté qu’un entrepreneur polonais a dépensé des centaines de milliers de zlotys pour restaurer le cimetière juif de Wywiec, une petite ville de 32.000 habitants située en Silésie.

Le philanthrope, qui a choisi de rester anonyme, s’attend à ce que le travail soit achevé en septembre. Dix salariés ont été recrutés pour réparer la clôture et restaurer les pierres tombales, dont beaucoup avaient été renversées. Certaines pèsent plusieurs centaines de kilogrammes.

Learn Hebrew online

Le site Wyborcza.pl rapporte que le cimetière était tombé en ruine après la Seconde Guerre mondiale et était, entre autres, sous la garde de la communauté juive de Bielsko-Biała, qui ne compte que quelques dizaines de membres.

La communauté, qui conserve la responsabilité d’une douzaine de ces cimetières, n’a pas été en mesure de payer l’entretien du cimetière du XIXe siècle, envahi par les mauvaises herbes.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Un cimetière juif en Pologne vandalisé pour la deuxième fois en un mois

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *