toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Migration de masse : « dans trente ans … l’Europe comptera entre 150 et 200 millions d’Africains, contre 9 millions aujourd’hui »


Migration de masse : « dans trente ans … l’Europe comptera entre 150 et 200 millions d’Africains, contre 9 millions aujourd’hui »

Aujourd’hui, 510 millions d’Européens font face à 1,3 milliard d’Africains. Si lesdits Africains prennent exemple sur les Mexicains partis à l’assaut des États-Unis par exemple, « dans trente ans … l’Europe comptera entre 150 et 200 millions d’Afro-Européens, contre 9 millions aujourd’hui ». Smith nomme ce scénario « l’Eurafrique ».

Le déjà controversé système de quotas pour les migrants a échoué. La Cour européenne des droits de l’homme a condamné la Hongrie pour la mise en détention des migrants. Les gouvernements européens ne peuvent ni empêcher, ni expulser, ni arrêter et encore moins rapatrier les migrants. Que suggèrent donc les autorités de Bruxelles ? Amener tout le monde en Europe ?

Selon une tribune signée entre autres par l’ancien président français Nicholas Sarkozy et l’ancien Premier ministre français Manuel Valls, les Français juifs sont victimes d’une forme de nettoyage ethnique.


« Loin de conduire à la fusion, la crise migratoire mène l’Europe à la fission », a récemment écrit Niall Ferguson, professeur d’histoire à Stanford. « Il est de plus en plus évident que la question migratoire sera considérée par les futurs historiens comme le dissolvant mortel de l’UE ». Semaine après semaine, la prédiction de M. Ferguson prend corps.

Non seulement l’ Europe se fissure au fur et à mesure que progresse le courant anti-immigration, mais la crise migratoire a poussé le gouvernement italien, et d’autres gouvernements dont l’Autriche, à considérer l’Europe sans frontières de Schengen, le plus symbolique des projets européens de l’après Seconde Guerre mondiale, comme une zone « à risque ».

L’immigration pousse aujourd’hui à la redéfinition du contrat intra-européen.

La République tchèque, la Hongrie, la Pologne et la Slovaquie, appelées « Groupe de Visegrad », ont récemment appelé à la défense des frontières extérieures de l’UE. « Nous devons avoir une Europe capable de nous défendre » a déclaré le chancelier autrichien Sebastian Kurz, après avoir été invité à rejoindre l’ensemble Visegrad.

À l’occasion d’un sommet qui a eu lieu le 21 juin, le chancelier autrichien Sebastian Kurz (deuxième à partir de la gauche) a été invité à rejoindre les dirigeants des quatre pays du « Groupe de Visegrad » (République tchèque, Hongrie, Pologne et Slovaquie). Les migrations de masse et la protection des frontières étaient en tête de l’ordre du jour. (Source de l’image : Bureau du Chancelier fédéral autrichien)

Après que 700 000 migrants aient pris d’assaut les côtes italiennes au cours des cinq dernières années, le nouveau gouvernement populiste italien a adopté une politique intransigeante en matière d’immigration. Le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, a fermé les ports italiens aux navires de migrants. En Allemagne, l’affrontement entre la chancelière allemande et son ministre de l’Intérieur, Horst Seehofer sur la question migratoire, pourrait conduire à « la fin de l’ère Merkel ».

« Le nouveau gouvernement populiste italien a porté le fer dans le statu quo européen. Pas sur l’euro, comme le prévoyaient la plupart des observateurs, mais sur la question migratoire, un dossier ou l’establishment européen est particulièrement vulnérable,» a commenté Walter Russell Mead dans le Wall Street Journal.

La vague migratoire a eu un impact quasi sismique sur le consensus politique européen. Au point que le New York Times estime que la question des migrants est devenu le dossier politique le « plus toxique » du moment. Le refus des élites politiques de l’UE de considérer les problèmes générés par une immigration de masse incontrôlée est en effet au cœur de la crise.

Les flux migratoires de masse des dernières années ont déstabilisé l’Europe en profondeur, notamment au plan sécuritaire. Selon un nouveau rapport de la Heritage Foundation :

« Depuis 2014, près de 1 000 personnes ont été blessées ou tuées dans des attentats terroristes en rapport avec la question migratoire. Au cours des quatre dernières années, 16% des attentats – ou projets d’attentats – islamistes en Europe ont été le fait de demandeurs d’asile ou de réfugiés. L’Etat islamique a été en lien direct avec la quasi-totalité de ces attentats ; l’Allemagne a été leur cible la plus fréquente et les Syriens, plus que toute autre nationalité, sont impliqués dans ces attentats. Près des trois quarts des terroristes sont passés à l’acte dans les deux ans qui ont suivi leur arrivée en Europe.

« Depuis janvier 2014, 44 réfugiés ou demandeurs d’asile ont été impliqués dans 32 attentats terroristes islamistes, qui ont fait 814 blessés et 182 morts en Europe ».

L’immigration pose également un grave défi à la coexistence ethnique et religieuse en Europe. Une tribune signée entre autres par l’ancien président français Nicolas Sarkozy et l’ancien Premier ministre français Manuel Valls, affirme que les Français juifs sont aujourd’hui victimes de nettoyage ethnique. « Dix pour cent des citoyens juifs de la région parisienne ont récemment été contraints de déménager en raison de l’insécurité qui règne dans certaines banlieues », indique la tribune. « C’est un nettoyage ethnique discret ».

Stephen Smith, expert de l’Afrique et auteur loué par le président français Emmanuel Macron, a fort bien exposé le danger que court l’Europe si elle refuse de contrôler les frontières. Dans La ruée vers l’Europe : la jeune Afrique en route pour le vieux continent, Smith note que 510 millions d’Européens font aujourd’hui face à 1,3 milliard d’Africains. Mais « dans trente-cinq ans, 450 millions d’Européens devront affronter quelque 2,5 milliards d’Africains, soit cinq fois plus » prédit Smith. Si les Africains suivent l’exemple des Mexicains aux Etats-Unis par exemple, « dans trente ans l’Europe comptera entre 150 et 200 millions d’afro-européens, contre 9 millions aujourd’hui, » affirme Smith. Smith a baptisé ce scénario « l’Eurafrique ». La plus grande vague migratoire de l’Europe depuis la Seconde Guerre mondiale pose un problème urgent à une Europe où les populations autochtones continuent de vieillir et de se réduire.

Le controversé système de quotas institué par l’UE pour les migrants a déjà échoué. Mais les gouvernements européens ne peuvent pas non plus expulser les migrants. En 2012, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a mis le gouvernement italien à l’amende – plusieurs milliers d’euros – pour avoir ramené en Libye deux douzaines d’immigrants. Partis de Libye, les migrants avaient été interceptés en Méditerranée alors qu’ils tentaient d’atteindre l’île italienne de Lampedusa. Trois ans plus tard, la Cour européenne a jugé l’expulsion injustifiée et a condamné le gouvernement italien. La Cour européenne des droits de l’homme a également condamné l’Espagne pour l’expulsion de 75 à 80 migrants de l’enclave de Melilla. La CEDH a ensuite condamné la Hongrie pour la mise en détention des migrants. L’Europe ne peut ni s’opposer, ni expulser, ni arrêter et encore moins rapatrier les migrants. Que suggèrent donc les autorités à Bruxelles ? Ouvrir grand les frontières ?

Andrew Michta, doyen du Collège d’études internationales sur la sécurité au sein du Centre européen d’études George C. Marshall sur la sécurité, a récemment écrit que, cette migration de masse plaçait les démocraties européennes face à un risque de « décomposition ». Ce n’est pas la « fission » de l’Union européenne qui est en jeu, mais la fission de la civilisation occidentale.

Giulio Meotti, éditeur culturel pour Il Foglio, est un journaliste et auteur italien.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Migration de masse : « dans trente ans … l’Europe comptera entre 150 et 200 millions d’Africains, contre 9 millions aujourd’hui »

    1. Cyrano

      Tout cela n’est que bla, bla, bla. Tous des beaux parleurs grassement payés par un budget pharaonique européen, bref des gens payer à rien branler et les actes attendent sous le paillasson. Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées;—
      Ou étaient les parents de toutes ces bonnes consciences en 40 quand les juifs se faisaient exterminer. A regarder de près la grande majorité de ces arrivants sont dans la merde mais ne sont pas voués à l’extermination.—
      Ou étaient tous les cocos et les-france insoumise, zarma — en 62 quand les pieds-noirs sont arrivés en métropole sans rien. Ont-ils porté un sandwich ou un verre d’eau à leurs frères Français rapatriés ? Non ils étaient plus préoccupés par leurs frères fellagas ou porteurs de valises . Tout ça c’est la vérité vraie elle n’est pas belle à dire. Certains ont vite oublié, pour ma part je n’oublierai jamais cette page de l’histoire de France.—
      Comme c’est curieux dans les bateaux surchargés de 62; il n’y avait que malheur et fuite en avant. Nous ne venions pas pour les allocs mais pour sauver notre peau. Les parents de ceux qui arrivent maintenant criaient leur haine et — Yaya fln, yaya ben bella — Leurs enfants viennent chez nous imposer leur mode de vie, leur haine ancestrale de la France et par la même occasion continuer d’assassiner des Français pourquoi pas se gêner puisqu’ils ne risquent pas grand chose. La France et toute l’Europe courent au suicide sans notre consentement; c’est de la folie. AU SECOURS.—-

    2. whitelight

      Ce sera la Fin de L’ Europe ; ils vont tout détruire , ils vont se manger entre eux

      nous allons disparaître !!!!!

      je ne pensai pas que cela puisse nous arriver , et pourtant;;;;; j’ai la haine ::::

    3. Salmon

      L Europe et la France sont morte
      Dans 30 ans je me en fout je ne serai plus la
      Vous allez changer de couleur les européens ?

    4. Pinhas

      Oui Cyrano, 1962 et aujourd’hui la France prend dans ses bras l’ennemi qui se fait passer pour victime.
      1962, les Pieds Noirs ont été humiliés , on les a laissé livré à eux même.
      Ces Français qui vivaient en algérie depuis plusieurs générations ont été trahis par la politique.
      Eux ,ceux appelés » les Pieds Noirs » , les Français, ne demandaient rien que de vivre .
      Mais ils étaient civilisés et non conquérant.
      Ici le Cheval de Troie s’est installé avec l’aide de l’état débile .
      Honte aussi aux associations complices.
      Avant le « Grand affrontement  » nous paieront de nos deniers pour la prise en charge de nos ennemis .
      Voila la France 2018.

    5. alauda

      Et le gangsta rap bling-bling français, qui sert d’éducation populaire à la langue châtiée des banlieues actuelles, il est déjà financé par les sombreros ?

      Regarder la décomposition au présent est suffisamment édifiant pour ne pas titrer la queue de comète à trente ans.

    6. LeClairvoyant

      Si la gauche islamiste arrive au pouvoir; il faudra doubler les importations de migrants, car si l’Occident dévient très pauvre, les églises et les mosquées vont faire son beurre et la gauche aussi. Car ils attendent pouvoir couper des têtes et les promener à Paris au bout des piques, et pour ce travail lui faut de la main-d’œuvre pas chère.

    7. Christian De Lablatinière Post author

      A l’antisémite « Guillaume » dont l’email est [email protected] et l’adresse IP 90.34.145.166 située à Dunkerque chez Orange, nous déposons une plainte pour incitation à la haine et propos antisémite dès demain

      nous vous avons localisée Jeannine et la police nationale spécialisée n’aura aucun mal à vous identifier…

      Nous verrons si vous soutenez toujours la thèse antisémite de « gouvernement mondial juif » devant les juges !

    8. Christian De Lablatinière Post author

      A l’antisémite « Rapp » dont l’email est [email protected] et l’adresse IP 90.34.145.166 située à Dunkerque chez Orange, nous déposons une plainte pour incitation à la haine et propos antisémite dès demain

      nous vous avons localisée Jeannine et la police nationale spécialisée n’aura aucun mal à vous identifier…

      Nous verrons si vous soutenez toujours la thèse antisémite de « gouvernement mondial juif » devant les juges !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    71 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap