toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Matteo Salvini : «J’en ai assez de voir dans nos villes des milliers de faux réfugiés qui ne font rien de la journée et qui coûtent 5Mds€ aux Italiens !» (Vidéo)


Matteo Salvini : «J’en ai assez de voir dans nos villes des milliers de faux réfugiés qui ne font rien de la journée et qui coûtent 5Mds€ aux Italiens !» (Vidéo)

Matteo Salvini : «J’en ai assez de voir dans nos villes des milliers de faux réfugiés qui ne font rien de la journée et qui coûtent 5Mds€ aux Italiens !»







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Matteo Salvini : «J’en ai assez de voir dans nos villes des milliers de faux réfugiés qui ne font rien de la journée et qui coûtent 5Mds€ aux Italiens !» (Vidéo)

    1. esther

      Une Europe insensée, abrutie qui délaisse ses propres citoyens et qui a laissé l’Italie seule et qui a reçu des millions de personnes qu’elle n’aurait jamais dû accueillir. Pourtant, il y a d’autres méthodes efficaces : l’Australie qui est une démocratie, ramène les migrants sur les côtes indonésiennes dans des bateaux australiens .

      Il y a des dizaines de millions de citoyens européens qui vivent sous le seuil de pauvreté : rien que cet état des choses aurait dû faire réfléchir l’UE mais non, les technocrates européens bien planqués dans leurs tours d’ivoire de riches sécurisés ont accueilli d’autres millions de pauvres dont ils ont à présent la charge et cela coûte cher, très cher aux classes moyennes européennes. En plus de les nourrir, de les loger, de les habiller, de les chauffer, de les soigner et de les amuser, il faut des professeurs pour leur apprendre à lire et à écrire dans la langue du pays et d’autres, plus tard, pour leur fournir une formation professionnelle de plusieurs années et les classes moyennes vont automatiquement s’appauvrir avec l’augmentation de leurs impôts pour payer tous ces frais, donc, d’autres miséreux vont se rajouter à ceux déjà présents. Et il ne faut pas rêver : juste une minime poignée de ces migrants économiques vont être renvoyés dans leurs pays : les millions d’autres vont rester en Europe à la charge des contribuables.

      Dans une famille intelligente, prévoyante, sensée, normale, si les parents n’arrivent pas à nourrir correctement leurs enfants, ils n’adoptent pas les dizaines d’enfants des dizaines de voisins pour les nourrir. L’EUROPE L’A FAIT, ON CROIT CAUCHEMARDER ET RIEN QUE POUR CETTE FAUTE GRAVISSIME, IL FAUDRAIT QU’ELLE EXPLOSE POLITIQUEMENT : J’ESPERE VRAIMENT. Cette Europe regarde ses enfants mourir de froid, de maladie et parfois de faim, les ignore bien souvent et prend soin de ceux des autres : C’EST UN CRIME CONTRE DES HUMAINS.

    2. Pinhas

      Il faudra bien que la France se réveille et se dresse comme un seul homme contre la dictature hypocrite des élus qui nous trompent et nous salissent en lêchant le cul de l’islam.
      Demain il nous faudra combattre.
      Ce sera dur et terrible mais nous n’avons que deux choix :
      Devenir des dimmhis , des sous merdes ou retrouver notre dignité et nos coutumes.
      Plus on attend , plus  » le cheval de Troie  » grossit .

    3. LeClairvoyant

      Dans tout le monde Occidental, c’est pareil qu’en Italie, ça coûte chère, Il faut oser le dire et agir autrement. Ne pas voter pour les partis qui encouragent les migrations des pays natalistes, voir islamistes..

    4. Sam O'Var

      Déjà à l’époque:

      France de ton malheur tu es cause en partie,
      Je t’en ai, par mes vers, mille fois avertie.
      Tu es marâtre aux tiens et mère aux étrangers
      Qui se moquent de toi quand tu es en danger.
      Car la plus grande part des étrangers obtiennent
      Les biens qui à tes fils, justement appartiennent.

      Pierre de Ronsard (1524-1585).

      Imaginons une classe de français où 80% des élèves seraient musulmans.
      Dans ce cas, comment le professeur pourrait-il leur faire apprendre un tel poème?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *