toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Union Européenne coupe le financement d’une ONG qui «compromet le droit à l’existence d’Israël»


L’Union Européenne coupe le financement d’une ONG qui «compromet le droit à l’existence d’Israël»

« Ce n’est que le début », a déclaré Netanyahu , en jurant « de continuer à prendre des mesures contre les organisations qui cherchent à délégitimer l’Etat d’Israël et à s’efforcer de diffamer l’Etat et les Forces de Défenses israéliennes dans le monde entier ».

À la suite des efforts diplomatiques déployés par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, l’Union européenne (UE) a annoncé qu’elle coupait immédiatement tous les financements et contacts avec le Freedom Protection Council (FPC), une ONG opérant en Israël.

Une déclaration du bureau de Netanyahu a décrit le FPC comme un groupe qui « sape le droit à l’existence de l’Etat d’Israël et cherche à le diffamer dans le monde entier ».

« Ce n’est que le début », a déclaré M. Netanyahu, promettant de « continuer à prendre des mesures résolues contre les organisations qui cherchent à délégitimer l’Etat d’Israël et à diffamer l’Etat et les FDI dans le monde entier ».

Le Freedom Protection Council, fondé en 2017 par Ilam (Centre arabe pour le développement et la recherche de la liberté des médias), regroupe une vingtaine d’ONG juives et arabes d’extrême gauche, notamment B’Tselem, Adalah, l’Association for Civil Droits en Israël et au Centre Mossawa.

Cette ONG se présente comme un groupe de surveillance des médias basé en Israël, qui prétend également promouvoir l’émancipation arabe, la démocratie et les droits de l’homme en attirant l’attention sur les adversités qui affligent la minorité arabe en Israël.

NGO Monitor a noté que bien que cette ONG organise des programmes pour développer les médias arabes en Israël et attirer l’attention du public sur les affaires arabes, celles-ci ne sont qu’une partie de ses activités. L’organisation diffuse également des documents à caractère politique qui font des allégations non fondées et omettent fréquemment de fournir des sources et des preuves pour ses affirmations.

NGO Monitor est une institution de recherche indépendante qui suit d’autres organisations non gouvernementales (ONG) qui utilisent la bannière «humanitaire» pour couvrir les activités anti-israéliennes.

Israël a appelé à plusieurs reprises l’UE à cesser de financer plus d’une douzaine d’organisations non gouvernementales européennes et palestiniennes qui encouragent le boycott contre Israël, affirmant que le soutien financier viole la politique déclarée de l’UE de s’opposer au boycott de l’Etat juif.

Israël a déclaré que les ONG ont reçu un total de 5 millions d’euros (5,9 millions de dollars) en 2016, la dernière année pour laquelle des données étaient disponibles.

Certaines ONG ont des liens avec des groupes terroristes palestiniens .

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “L’Union Européenne coupe le financement d’une ONG qui «compromet le droit à l’existence d’Israël»

    1. Cyrano

      C’est plus que scandaleux d’apprendre que nos impots sont détournés pour payer des criminels. Nous vivons la chute de l’europe.—

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *