toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’un des chefs du Hamas : « le Hamas continuera à s’armer même en cas d’accord de cessez-le-feu »


L’un des chefs du Hamas : « le Hamas continuera à s’armer même en cas d’accord de cessez-le-feu »

Le principal représentant du Hamas au Liban et chef des relations extérieures, Osama Hamdan, a déclaré lundi que le groupe terroriste basé à Gaza continuera à s’armer même si un accord de cessez-le-feu est signé avec Israël.

Le responsable a fait savoir que sur le long terme, le Hamas continuera à « renforcer ses capacités car il ne fait pas confiance à l’entité sioniste ».

Ces déclarations surviennent après que les factions palestiniennes ont reporté les pourparlers au Caire sur un cessez-le-feu à long terme avec Israël dans la bande de Gaza, ainsi que sur la réconciliation inter-palestinienne.

Osama Hamdan a par ailleurs été cité dans les médias palestiniens affirmant que l’accord de cessez-le-feu en cours de négociation n’inclut pas la construction d’un port maritime ou d’un aéroport desservant l’enclave palestinienne.

« Tout ce qui a été publié à ce sujet jusqu’à présent est un mensonge », a-t-il assuré.

« L’ennemi sioniste est arrivé à la conclusion qu’il est impossible de contrecarrer la résistance palestinienne », a insisté le responsable de l’organisation terroriste, ajoutant qu’Israël « verra qu’il a commis une grave erreur si la trêve avec le Hamas échoue ».

AP Photo/Adel Hana

Officers from Hamas national security force hold their rifles while marching during a parade against Israeli arrangements in the contested Jerusalem shrine, in front of the Palestinian Legislative Council in Gaza City, Wednesday, July 26, 2017. 

Osama Hamdan s’est exprimé depuis le Liban où l’organisation terroriste chiite libanaise Hezbollah aurait considérablement renforcé ses capacités militaires, avec un arsenal estimé de 100 à 120.000 missiles et roquettes à courte et moyenne portée.

Hamdan a également déclaré que le Hamas était intéressé « plus qu’avant » par un accord d’échange de prisonniers. Il a précisé que cet accord serait distinct des négociations de cessez-le-feu.

Depuis plusieurs semaines, l’Egypte et l’ONU, par l’intermédiaire de son émissaire Nickolay Mladenov, tentent de forger un cessez-le-feu durable entre le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, et Israël.

Dimanche, le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a annoncé que le passage d’Erez à la frontière nord de la bande de Gaza avec Israël rouvrirait lundi en raison du nombre « significativement réduit » d’incidents violents en provenance de l’enclave côtière.

Le poste frontière, qui est le seul passage piéton entre la bande de Gaza et Israël, avait été fermé la semaine dernière.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *