toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Jérusalem: 15.000 personnes défilent à l’occasion de la Gay Pride


Jérusalem: 15.000 personnes défilent à l’occasion de la Gay Pride

Les festivités ont commencé par des cérémonies commémoratives en l’honneur de jeunes assassinés

Un important dispositif de sécurité a été déployé jeudi pour encadrer les 15.000 personnes qui participent au 17ème défilé de la Gay Pride dans la ville sainte.

Des centaines d’officiers de police, de gardes-frontière, de médecins du Magen David Adom, et de volontaires, ont été déployés pour assurer la sécurité et le bon déroulement de la parade qui a débuté aux alentours de 17h.

« Nous n’autoriserons aucun trouble à l’ordre public et assurerons la sécurité de la marche et de ses participants », a annoncé la police israélienne dans un communiqué.

Loading...

Les participants ont donné le coup d’envoi au parc Liberty Bell, et arpentent les rues du Keren Hayesod, King George, Hillel et Menashe Ben Yisrael. Ils achèveront la soirée au parc de l’Indépendance (Gan Haatsmaout). La police a fermé les routes concernées dès 15h.

« Cela fait plus d’un mois que le gouvernement israélien a déclaré la guerre à la communauté LGBT, et nous sommes dans les rues de Jérusalem aujourd’hui », a déclaré un participant.

« Aujourd’hui, nous sommes dans la capitale pour scander que nous méritons l’égalité et l’égalité dans la loi et si cela n’est pas encore évident pour les dirigeants, nous ne nous taierons pas! » a t-il ajouté.

La cheffe de l’opposition Tzipi Livni, de l’alliance de l’Union sioniste (centre), a affirmé être « là pour dire au gouvernement que l’Etat d’Israël doit être un Etat avec des valeurs telles que l’égalité et la liberté ».

L’événement a débuté par des cérémonies commémoratives à la mémoire de Nir Katz et de Liz Troubishi assassinés lors d’une fusillade au centre gay et lesbien de Tel Aviv en 2009, mais aussi de Shria Banki, tuée lors du défilé de la Gay Pride à Jérusalem il y a trois ans par un ultra-religieux, Yishai Schlissel.
i24newsJerusalem pride parade

Le défilé de Jérusalem a fait l’objet de nombreuses polémiques de la part des partis religieux ultra-orthodoxes. Le Grand rabbin de Jérusalem Aryeh Stern a notamment envoyé mardi une lettre au maire de la ville, Nir Barkat, pour lui demander de retirer les drapeaux arc-en-ciel situés à l’extérieur de deux synagogues. L’organisation d’extrême droite Lahavah et plusieurs autres groupes ultra-orthodoxes ont également l’intention de protester contre la parade.

Learn Hebrew online

En début de semaine, des graffitis ont été trouvés à côté du monument érigé en mémoire de Shira Banki. Mardi, un piéton portant un drapeau gay a été attaqué près de la gare routière centrale de Jérusalem.

Gali TIBBON (AFP)Participants gather ahead of the annual Jerusalem Gay Pride Parade on August 2, 2018
Gali TIBBON (AFP)

Le Rabbin Yigal Levinstein, directeur du programme préparatoire d’Eli pré-FID, a appelé ses étudiants à protester contre ce qu’il appelle le « défilé des abominations », il devrait organiser une manifestation avec ses étudiants près du Harp Bridge à l’entrée de Jérusalem.

La « Marche pour la fierté et la tolérance » est notamment organisée par des associations LGBT qui viennent en aide aux juifs religieux homosexuels, souvent rejetés par leurs familles et leur communauté.

Loading...

Le contexte est particulièrement tendu cette année, après que des milliers d’Israéliens ont manifesté le 22 juillet contre une loi excluant les couples de même sexe du droit à recourir à la gestation pour autrui (GPA).

L’an dernier, la parade avait rassemblé plus de 10.000 personnes.

Israël est considéré comme un pays pionnier au Moyen-Orient en termes de droits des gays et lesbiennes, mais l’homosexualité demeure un tabou dans les milieux religieux.

(avec agence)







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Jérusalem: 15.000 personnes défilent à l’occasion de la Gay Pride

    1. Sam O'Var

      * « Israël est considéré comme un pays pionnier au Moyen-Orient en termes de droits des gays et lesbiennes, mais l’homosexualité demeure un tabou dans les milieux religieux ».
      Cette phrase résume parfaitement la situatuation actuelle des homos en Israël.

      * La Gay Pride de Tel-Aviv a eu lieu en juillet. Même des étrangers s’y sont rendus et, en dépit des freins que voudraient mettre les ultra-orthodoxes aux manifestations homos et à la gaytitude tout court, ces mêmes visiteurs sont revenus d’Israël avec une vision très laudative de ce pays et de son peuple.

      * Au Liban aussi les homos s’émancipent depuis des lustres, et la présence séculaire de maronites, c’est-à-dire chrétiens (souvent francophones) au sein de la population libananaise joue certainement un rôle non négligeable dans ce phénomène de libération. Incidemment, au Liban les psychanalystes sont pratiquement tous issus de la communauté maronite francophone, ce qui loin d’être un pur hasard.

      * Les milieux ultra-orthodoxes israéliens voudraient « étouffer » l’homosexualité, mais celle-ci existe évidemment aussi chez eux. Le film « Eyes wide closed » paru il y a quelques années en est la preuve flagrante.

      force pertinence.

    2. Circonstances exténuantes

      Sachez que le peuple d’Israël est contre mais qu’on ne lui demande pas son avis. Au contraire, les élus obéissent à des groupes puissants en dépit de ce qu’ils défendent en méprisant leurs concitoyens.
      Les apparences trompeuses avaient fait croire également que les Israéliens auraient été contents de l’importation des mouvements terroristes dans le cadre des accords d’Oslo.
      Pour revenir aux défilés de l’abomination, très fréquemment imposés en Israël, parce que l’existence d’une terre sainte et d’un peuple saint ne plait pas à tout le monde, ils sont très lourdement encadrés par la police, les contremanifestations sont interdites dans l’oeuf avec emprisonnement préventif de ceux qui auraient pu en être les organisateurs, et jeudi dernier, la capitale d’Israël a vécu un véritable couvre feu avec fermeture des axes routiers vitaux.
      Les partisans souvent anarchistes ou extrême gauchistes ont l’injure et la menace facile, et ils sont prêts à vous accuser (ils le font d’ailleurs) d’avoir tué l’une des participantes voici quelques défilés.
      Ils font régner une véritable terreur d’assassinat de votre dignité humaine, ce qui fait que beaucoup préfèrent se taire et serrer les dents en attendant que ça se passe.
      Pour ma part, j’ai essayé sur FB, et j’ai eu droit à un véritable lynchage non pas généralisé mais en provenance de noms que je ne donnerai pas.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *