toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël: l’armée se prépare à une opération militaire de grande ampleur à Gaza « Les résidents des localités frontalières seront évacués si nécessaire »


Israël: l’armée se prépare à une opération militaire de grande ampleur à Gaza « Les résidents des localités frontalières seront évacués si nécessaire »

Alors que l’Etat hébreu a été ciblé par près de 150 roquettes gazaouïes depuis mercredi, un haut responsable militaire israélien a indiqué jeudi matin que l’armée israélienne se préparait « à une opération de grande ampleur ».

« Nous ne voyons pas la fin de cette escalade. Nous finalisons une opération à Gaza« , a précisé l’officiel de Tsahal.

Face aux événements, une réunion sécuritaire a eu lieu cette nuit à Tel-Aviv en présence de Benyamin Netanyahou, Avigdor Lieberman, du chef d’Etat-Major de l’armée et de celui des renseignements pour faire le point sur la situation.

Selon le quotidien israélienne Haaretz, « le ministre de la Défense s’entretient actuellement avec des hauts responsables de l’armée et des officiels de Tsahal dans ses quartiers généraux à Tel-Aviv pour faire le point sur l’escalade de violences à la frontière sud« .

Une réunion du cabinet de sécurité est également prévue en milieu d’après-midi aujourd’hui.

Directives sécuritaires

La sirène d’alerte a été entendue à plusieurs reprises, mercredi soir et jeudi matin dans les localités israéliennes de Netivot, Merhavim, Sdot Negev et dans le conseil régional de Bnei Shimon dans le sud d’Israël, situés tout près de l’enclave palestinienne.

« Vers 22h00 on a entendu de gros ‘booms’ mais on ne s’est pas trop inquiétés car c’est devenu notre quotidien… », confie Shirly, une habitante de Netivot. « Vers 1h00 du matin, il y a eu une première alerte. On s’est réveillés en sursaut avec une seule idée en tête: aller chercher nos enfants [dans leurs chambres] le plus vite possible », confie cette mère de famille franco-israélienne. « Les trois plus grands étaient déjà en route pour la pièce blindée mais il fallait surtout que je récupère mon jeune bébé », confie-t-elle à i24NEWS. Elle ajoute: « Les enfants ont eu peur, leurs coeurs battaient très fort ».

La famille de six personnes s’est alors organisée pour installer des matelas dans la chambre blindée, où ils ont dormi tous ensemble. « Au petit matin, il y a eu deux nouvelles alertes. Nous étions protégés mais nous avons pensé aux autres, qui ne possèdent pas de pièce blindée et qui doivent se ruer dans les escaliers pour se protéger à chaque fois que l’alarme retentit, comme on a aussi dû le faire à une époque…« , confie la jeune femme.

« J’espère que l’on pourra avoir une rentrée scolaire tranquille et passer de bonnes fêtes« , conclut-elle.

Le maire de Sdérot – ville durement ciblée par les roquettes gazaouïes – a indiqué que les services de secours avaient été envoyés dans plusieurs maisons pour « vérifier si des personnes victimes de choc s’y trouvaient ». Alon Davidi a précisé qu’il recommandait « à tout le monde de rester près des abris de protection », ajoutant que la municipalité est « en contact constant avec l’armée et les forces de sécurité », selon Haaretz.

Learn Hebrew online

Tous les événements prévus jeudi à Sdérot ont été annulés par la municipalité. Les centres aérés resteront également fermés.

Au vu de la situation, Tsahal a demandé à ce qu’aucun travail agricole ne soit effectué jeudi dans les localités israéliennes proches de la bande de Gaza.

Les services administratifs seront partiellement ouverts alors que la plage de Zikim sera elle fermée. Dans le même temps, la section ferroviaire Ashkelon – Sdérot ne fonctionnera pas ce jeudi et les rassemblements près de l’enclave palestinienne ont été interdits par l’armée.

En cas d’offensive israélienne, Tsahal a précisé que les résidents des localités frontalières à la bande de Gaza serait évacués si nécessaire.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 17 thoughts on “Israël: l’armée se prépare à une opération militaire de grande ampleur à Gaza « Les résidents des localités frontalières seront évacués si nécessaire »

    1. eudes

      Israël confie toi en YHVH ! Toute arme forgée contre toi sera sans effet… Les arrogants peuvent toujours vociférer ! Celui qui siège dans les cieux se moque d’eux.

    2. Vov

      Qui se cache derrière « juif.org » ??

      Ce ne sont pas des « juifs », ça c’est plus que certain !!

    3. Salmon

      Un jour sur juif.org j’ai eu un shampoing de isis
      Alors que je ne vais pas voir les vidéos
      Je leur avais envoyer un mail à ce sujet
      Non c un site feu j

    4. Cyrano

      Il y en assez de tendre l’autre joue. Ces gens considère la gentillesse comme une faiblesse. Alors au vif du sujet ; un bon dégommage ça fait de la place — BASTA —

    5. Asher Cohen

      La stratégie d’Israël a toujours été de maintenir le hamas à gaza pour diviser les squatters arabes le temps de repeupler de Juifs la Judée Samarie et de l’annexer. Si Netanyahou obtient un cesser le feu de 5 ans avec le Hamas, cela lui laisse le temps d’anihiler le fatah avant de régler ensuite définitivement le compte au hamas. Le problème est que des squatters de gaza ont parfaitement compris qu’une fois le fatah éliminé, ils passeront à leur tour à la casserole, alors ils frappent tout ce qu’ils peuvent, mais n’ont pas de but de guerre clair. L’intervention israélienne à gaza sera donc nécessairement limitée, et le hamas sera maintenu en survie tant que le nombre d’1 million de Juifs vivant en Judée-Samarie n’aura pas été atteint. Ce nombre sera-t-il atteint dans 5 ans, 10 ans ou dans une génération? Je rappelle que Netanyahou est par principe l’héritier politique de Jabotinsky et Bégin.

    6. rachel

      pour Asher, oui mais en attendant, il y a des familles entieres et des enfants a sderot qui serons draumatises toutes leurs vies, une population sacrifiee, ce n est pas la solution !

    7. marinette

      Il n’y aura pas plus d’opération de grande envergure que de paix avec le hamas.
      Israël regarde d’abord et avant tout son porte monnaie, et tant que la hamas n’infligera pas de perte israéliennes civiles ou militaires lourdes, Israël restera assis entre deux chaises
      Il vaux mieux payer (par mois 8000 shequels a quelques malheureux civils ou militaires que de déclencher une guerre qui va la couter des milliards.
      Alors, soyons réalistes et quand vous voyez qui nous gouverne (des gens de la finance (Natanyaou le premier), alors commencerez peut être a réaliser que l’argent pour nos dirigeants et une préoccupation bien plus importante que la vie de nos concitoyens.
      En résumé: tant que les dégâts en pertes humaines sont relativement minimes (donc,en pertes financières), il ne faut rien espérer.
      .

    8. marinette

      Pauvres israéliens dont la vie ne dépend de dirigeants égoïstes qui ne pensent qu’a leurs poches ou celle du pays sans autre considération.
      L’erreur de la guerre du golf se reproduit,
      Aux prochaines élections, (2019) il faudra a tout prix se souvenir de ce laxisme sécuritaire pour que cela ne se reproduise plus et ne plus faire confiance au blablateur.

    9. Asher Cohen

      @rachel
      Un choix politique a été réalisé: maintenir le hamas à gaza pour diviser les squatters arabes en attendant d’annexer la Judée-Samarie. On vous répondra que l’intérêt supérieur de l’Etat d’Israël prévaut sur les intérêts des Juifs vivant aux frontières de gaza. La Politique c’est la continuation de la guerre par d’autres moyens et c’est sadique même pour les siens. En décembre 1961, Ben Gourion a donné 120.000 esclaves Juifs d’algérie à De Gaulle, considérant que l’intérêt supérieur d’Israël, probablement sa nucléarisation, prévalait sur les intérêts du Peuple Juif en Diaspora. C’était sadique mais c’était ainsi. En mai 1948, le Yishuv ne s’était pas préparé à faire face à une invasion arabe sur 4 fronts, n’avait prévu ni force aérienne, ni artillerie lourde, et n’alignait comme combattants moins de 5% d’un Peuple menacé dans sa survie, en conséquence Tel Aviv a été d’emblée bombardée, Israël a eu sa survie dans la balance et a perdu 1% de sa population dans cette guerre. Vous pensez bien que les Sionistes qui venaient de laisser massacrer 6 millions de Juifs en Europe (voir Tom Segev) n’étaient pas en 1948 à quelques milliers de Juifs près, considérant manifestement que le sang des Juifs ne vaut pas cher. Pourquoi voudriez-vous que cela change, et qu’on s’émeuve des populations sacrifiées à Sdérot?

      Vous croyez que les dirigeants israéliens se sentaient responsables quand en 1949 ils ne s’étaient pas préparés à faire face à l’immigration Juive massive en Israël, et étaient incapables de fournir un abri, de la nourriture, et encore moins de l’emploi à l’avalanche de réfugiés? Ils ont fait vivre plus d’un israélien sur 10 sous la tente ou dans des maabaroth en tôle, rationnés à une portion de viande et 2 oeufs par semaine, et la moindre réduction à l’importation de viande et de grain aurait mené Israël à la famine. A l’époque la travail s’arrêtait dans les usines par manque de matières premières et d’électricité, et même les journaux paraissaient en demi-format par manque de papier.Alors vous pensez-bien que maintenant les populations sacrifiées de sdérot ne comptent pas.

    10. Asher Cohen

      @marinette
      Non, l’éradication du hamas à gaza ne coûterait pas des milliards. Il y a seulement une volonté politique de le maintenir en vie, tout en lui donnant la fessée de temps en temps. La situation va progressivement pourrir à gaza jusqu’à ce que la population sorte de sa transe hypnotique et prenne conscience que son premier ennemi n’est pas Israël mais le hamas et il y aura alors une guerre civile, mais quand?

    11. Asher Cohen

      @marinette
      « Alors, soyons réalistes et quand vous voyez qui nous gouverne (des gens de la finance (Natanyaou le premier), alors commencerez peut être a réaliser que l’argent pour nos dirigeants et une préoccupation bien plus importante que la vie de nos concitoyens. »

      En 2009, il y a déjà presque 10 ans, la Banque d’Israël a acheté des milliards de dollars pour limiter la hausse du shekel face au dollar et d’autres monnaies étrangères. Fin 2008, Israël avait une dette extérieure négative de 55 milliards de dollars, ce qui veut dire qu’il avait accumulé en actifs étrangers l’équivalent d’1/4 de sa production nationale. Israël a donc largement les moyens de rapatrier, réellement rapatrier et non exiler, toute la communauté Juive de France, et cela apporterait encore plus à son économie et son développement. S’il ne le fait, agissant ainsi contre ses intérêts, c’est par volonté politique manifeste.

    12. Salmon

      Asher

      Pourquoi le sort des Juifs de diaspora à changé ?
      Netanyahu n à rien fait
      Sacrifiée

      Les sacrifices n existent plus depuis que la prière est en vigueur
      Il faudrait lui rappeler

      Par contre les Juifs et la finance adhérents c moyen

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *