toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël : heurts entre la police et des Juifs ultra-orthodoxes opposés au service militaire (Vidéo)


Israël : heurts entre la police et des Juifs ultra-orthodoxes opposés au service militaire (Vidéo)

Des centaines de manifestants juifs ultra-orthodoxes ont protesté dans la ville israélienne de Bnei Brak contre l’arrestation d’un étudiant qui avait tenté d’échapper au service militaire. A l’issue de heurts, 19 personnes ont été arrêtées.

Des confrontations ont éclaté le 6 août entre plusieurs centaines de manifestants ultra-orthodoxes et les membres des forces de l’ordre dans la ville israélienne de Bnei Brak. Les protestataires dénonçaient l’arrestation d’un étudiant en Yeshiva (école religieuse) qui refusait de remplir ses obligations militaires. «Nous préférons mourir plutôt que d’être recrutés», ont-ils scandé, lors d’un sit-in organisé sur l’une des artères de la ville.

Très vite, les forces de l’ordre ont procédé manu militari au dégagement de la voie occupée, en faisant notamment usage de canons à eau. Au moins 19 personnes ont été arrêtées, selon The Times of Israel. «Nous ne permettrons pas une perturbation de l’ordre public et nous agirons avec détermination contre toute forme de violence», a déclaré la police dans un communiqué.

Exemptés du service militaire depuis la création de l’Etat hébreu, les juifs ultra-orthodoxes devront de se plier à l’obligation de service militaire d’ici septembre 2018, après une décision de la Cour suprême israélienne de septembre 2017. Une disposition à laquelle sont opposés les dirigeants rabbiniques. Ces derniers ont appelé à plusieurs reprises les étudiants à ne pas se présenter aux bureaux de recrutement.

Au cours de l’année 2017, La Faction de Jérusalem, à l’origine de la manifestation, a organisé plusieurs dizaines de manifestations similaires, surtout dans les villes présentant une forte densité de population attachée à l’orthodoxie juive, comme Bnei Brak, Modi’in Illit et Jérusalem.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Israël : heurts entre la police et des Juifs ultra-orthodoxes opposés au service militaire (Vidéo)

    1. LeClairvoyant

      L’armée qui es la sécurité d’Israël doit être l’affaire de tous les israéliens, et si les orthodoxes ont une place en Israël c’est parce que la sécurité de la nation juive lui a permit sans cela, il n’y aura des juifs a Jérusalem comme qua légion arabe a détruit le quartier juif et tué et expulsé ses juifs.
      Le fardeau de la sécurité est à porter par tous les israéliens ! Point

    2. Jean-francois Morf

      Honte aux religieux qui ne veulent pas tuer les adorateurs d’Allah=Satan et de Mahomet=Antichrist, et du Malsain Esprit!
      Les adorateurs de la trinité musulmane ont déjà volé 55 pays, et ils voudraient bien voler Israël aux israéliens…

    3. Sam O'Var

      En Israël, à l’instar des hommes, les femmes passent deux années sous les drapeaux pour être capables de défendre leur pays, lequel en a bien besoin vu l’environnement hostile auquel il se trouve confronté.
      Et ces ultra-religieux réclament le PRIVILÈGE d’échapper au service militaire! Quel égoïsme de leur part!
      Je ne sais pas si on peut les comparer aux objecteurs de conscience dans d’autres pays, mais ces derniers au moins acceptent de faire un service civil !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *