toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Donald Trump se rendra à Paris pour assister aux commémorations du 11 novembre 1918


Donald Trump se rendra à Paris pour assister aux commémorations du 11 novembre 1918

Ce 17 août, le président des Etats-Unis Donald Trump a annoncé qu’il se rendrait en France le 11 novembre prochain afin de participer aux commémorations de l’armistice de 1918 à Paris.

Donald Trump se rendra à Paris le 11 novembre prochain, à l’occasion de la commémoration de l’armistice de 1918, que les Américains célèbrent de manière plus générale sous le nom de «Veterans Day». Ce sera cette année un événement particulier, puisque 2018 marque le centenaire de la fin de la Première guerre mondiale.

La veille, la Maison Blanche avait annoncé que la parade militaire souhaitée par Donald Trump pour le 10 novembre devait être repoussée, à cause des coûts importants qu’elle engendrerait. «Nous avions à l’origine pensé au 10 novembre 2018 pour cet événement mais nous nous sommes mis d’accord pour examiner les possibilités en 2019», expliquait un sobre communiqué.

Le président américain avait dit avoir été particulièrement impressionné par le défilé militaire du 14 juillet organisé sur les Champs-Elysées et auquel il avait eu l’occasion d’assister en 2017. Le qualifiant de «formidable» après avoir été reçu en grande pompe par le président Emmanuel Macron, il avait alors annoncé vouloir s’en inspirer une fois rentré aux Etats-Unis. Le défilé de la Garde républicaine à cheval et le survol des Champs-Elysées par la patrouille de France l’avaient tout particulièrement séduit.

Loading...

Entrés tardivement en guerre en avril 1917 contre l’Allemagne, les Etats-Unis ont apporté une aide que les historiens s’accordent à qualifier de décisive pour les alliés. En 1918, lorsque l’armistice est finalement signé, environ deux millions d’Américains sont présents sur le sol européen.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Donald Trump se rendra à Paris pour assister aux commémorations du 11 novembre 1918

    1. david

      Après avoir débarrassé micron de ses pellicules, il vient à présent l’épouiller : la scène devrait être très cocasse. De toute façon, pour un Américain, un français, c’est sale; ils sont moins sévères avec les françaises.

    2. c.i.a.

      Salmon, des demeurés peut-êtres, mais les Francais gagnent le premier prix en prétentions, les francais ne sont que des pans narcissiques et rien d`autres.

      En tout cas les u.s.a. ne se laissent pas envahir, par ces racailles muzz!, vous en savez quelque chose, comme on dit chez-nous DÉMÉNAGER AU PLUS SACRANT!!!,de ce quartier mal famé!

      J`espère que Trump, va prendre par la main le petit Macron, pour le guider dans la vie, pauvre enfant inconscient!

    3. esther

      Voyager aide Trump à oublier les journaleux qui sont débiles et orientés partout; après Trump n’est pas trop ma tasse de thé mais nous avons en commun de détester les vieux médias : presse, radio, télé.

      Salmon, il n’y a pas que les Américains qui trouvent les français sales : le monde entier le pense; disons que ce préjugé leur colle à la peau, lol.
      Sinon, en tant que françaises, ma fille et moi, avons été très bien reçues par un couple d’amis américains il y a 16 ans de cela et nous y sommes revenues par la suite. Ils nous ont payés les nuits dans les hôtels et les repas au restaurant et ils ont refusé que nous payions les pleins d’essence : ils ont organisé un road trip de Pocatello à Phoenix et nous avions visité Idaho Falls, Le Lac Salé, Zyon Canyon, Bryce Canyon, le Grand Canyon, la face nord qui est verdoyante, ce qui m’avait étonné à l’époque et puis, j’ai repensé aux Pyrénées dont la face nord française est boisée et la face sud espagnole plus aride et Sedona. Ce fut un été magique et inoubliable et c’est dans un hôtel à côté du Grand Canyon que ma fille et moi avions mangé les meilleures cookies fait maison du monde. Il y eut bien d’autres étés mais c’était le premier où nous parcourions autant de kilomètres en 4 X 4 et où nous visitions l’Ouest américain.

    4. alauda

      Trump peut annuler son voyage à Paris, il paraît qu’il n’y aura pas de défilé militaire :
      https://www.marianne.net/politique/pas-defile-militaire-armistice-11-novembre-macron-veut-pas-froisser-allemagne

      J’hallucine.
      «Les combattants (…) étaient pour l’essentiel des civils que l’on avait armés», résume-t-on à l’Élysée.

      Jusqu’à quand va-t-on laisser insulter la mémoire de nos grands-parents ?
      A 90 ans passés, mon grand-père passait sa main sur son front d’où ressortaient parfois de petits éclats d’obus.

    5. alauda

      Tout récemment, j’ai appris des choses sur la première invasion allemande (1870) qui reste le plus ancien conflit transmis par mémoire orale.

      Une sœur de ma grand-mère que je n’ai pas connue m’avait raconté dans ma jeunesse son périple pendant quelques jours avec les vaches sous la conduite des casques à pointe (pour ne pas écrire les termes plus péjoratifs qu’elle employait). Elle était très jeune pendant la Grande Guerre (1916, l’année de son Certificat d’études). Sa mère (mon arrière-grand-mère, née avant 1850) avait vu les Ulhans.

      En 1870, les Allemands avaient déjà créé la conscription obligatoire. Ils sont arrivés avec 500 000 hommes. Les Français ne disposaient que de la moitié à peine de cet énorme effectif. Napoléon III fut écrasé. Ce n’est qu’à partir de IIIème République que la conscription devient obligatoire pour les civils masculins.

      Dire que «Les combattants [de 14-18] étaient pour l’essentiel des civils que l’on avait armés», c’est se moquer des gens. Révisionnisme historique d’une génération de technocrates quadragénaires amnésiques.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *