toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Selon Le Monde, il y a trop de Blancs dans le secteur de l’intelligence artificielle


Selon Le Monde, il y a trop de Blancs dans le secteur de l’intelligence artificielle

Le secteur de l’IA est composé en grande partie d’hommes blancs, ce qui contribue aux biais de certaines technologies.

« A l’université, un de mes bons amis est venu me voir et m’a dit que je faisais disjoncter son logiciel de reconnaissance faciale. Parce que, apparemment, toutes les images qu’il avait utilisées [pour l’entraîner] montraient des personnes avec beaucoup moins de mélanine que moi. » Le 14 février, Charles Isbell, chercheur en intelligence artificielle (IA) à Georgia Tech (Atlanta), et noir, témoignait devant les députés américains lors d’une audition consacrée à ces technologies. Il a parfaitement résumé, en quelques mots, l’un des principaux problèmes de son secteur : le manque de diversité des personnes qui le composent et l’impact que cela peut avoir sur les technologies elles-mêmes.

« Ces algorithmes échouent plus souvent pour les femmes, les migrants, les personnes qui ne savent pas lire »

Que ce soit dans les universités ou dans les grandes entreprises du numérique, les chercheurs et ingénieurs en IA sont principalement des hommes blancs — même si la Chine est devenue un acteur majeur du secteur. Et cela n’est pas sans conséquence. « Ces algorithmes échouent plus souvent pour les femmes, les migrants, les personnes qui ne savent pas lire… Il ne faut pas qu’ils fonctionnent seulement pour ceux qui les ont conçus, mais pour tout le monde », expliquait la mathématicienne Cathy O’Neil, auteure d’un livre très critique sur l’impact sociétal des algorithmes, lors du sommet sur l’intelligence artificielle organisé par le gouvernement français à Paris, le 29 mars.

Les exemples sont légion. Il a été démontré que des programmes de reconnaissance faciale étaient moins efficaces sur les femmes et les personnes non blanches. Que des technologies effectuaient des associations de mots sexistes, liant par exemple « femmes » à « foyer ». Que d’autres considéraient les personnes blanches comme plus belles que les autres, etc.  (…)





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Selon Le Monde, il y a trop de Blancs dans le secteur de l’intelligence artificielle

    1. amsallem

      C’est quoi cet article ridicule , c’est confirmé , il manque bien un cerveau aux journaleux du torchon qui s’appelle Monde .

    2. Charles Martel

      Ce n’est pas qu’il y a trop de blancs, il n’y a que des blancs et c’est normal !
      Les « chercheurs » maghrébins pensent toujours que la Terre est plate. Comment voudriez-vous, dans ce cas, que des inventions voient le jour avec des lascars pareils ?

    3. c.i.a.

      Mr. Martel, Oui, mais les gauchistes croient tous à la capacité « intellectuelle `,`de leur protégés primitifs!…ils croient également aux licornes.

    4. alauda

      Article sans intérêt, mal écrit et confus. On y parle algorithmes sans préciser le cadre d’emploi de ces super-calculettes. L’accent de l’article est mis sur les « biais » [cognitifs?] sans qu’on sache à quoi cela réfère.

      C’est du pâté pour chat. Poubelle.

    5. shaoul

      que l’on m’explique comment un programme de reconnaissance faciale échouerait avec des personnes illettrées !! ou alors c’est un programme de reconnaissance de personnes intelligentes et alors je comprends que certains au ‘monde.fr’ soient vraiment inquiets

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    68 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap