toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Polémique sur Özil posant avec le dictacteur islamiste Erdogan, il décide de ne plus jouer pour l’Allemagne


Polémique sur Özil posant avec le dictacteur islamiste Erdogan, il décide de ne plus jouer pour l’Allemagne

Plusieurs hommes politiques turcs ont salué la décision de Mesut Özil de ne plus jouer pour l’Allemagne, après la polémique née de sa photo prise avec le président Recep Tayyip Erdogan.

Plusieurs ministres turcs ont salué la décision prise dimanche par le joueur de football allemand d’origine turque Mesut Özil de quitter la sélection d’Allemagne.

 «Je félicite Mesut Özil qui, en quittant l’équipe nationale d’Allemagne, a marqué le plus beau but contre le virus du fascisme», a tweeté dans la nuit de dimanche à lundi le ministre turc de la Justice Abdülhamit Gül.

«Le plus beau but contre le virus du fascisme»

Son homologue des Sports Mehmet Kasapoglu a, lui, affirmé sur Twitter soutenir «pleinement la position honorable de notre frère Mesut Özil», partageant une photographie du joueur avec le président turc Recep Tayyip Erdogan.

 C’est ce cliché d’Özil et de son compatriote Ilkay Gündogan avec le président turc, alors en pleine campagne électorale pour sa réélection finalement obtenue le 24 juin, qui a valu aux deux joueurs de lourdes critiques, surtout après l’élimination précoce des champions du monde 2014 dès la phase de groupes du Mondial 2018.

Sortant de son silence, le milieu de terrain d’Arsenal a annoncé dimanche qu’il quittait la sélection allemande en mettant en avant le «racisme» dont il est victime depuis.

Dans un long message publié auparavant sur les réseaux sociaux, le milieu avait expliqué que son geste n’avait «aucune intention politique». Certains observateurs ont accusé Özil et Gündogan de manquer de loyauté envers l’Allemagne, le manager de la Mannschaft Oliver Bierhoff allant même jusqu’à affirmer «qu’il aurait fallu envisager de se passer d’Özil» pour le Mondial.

Avant qu’il n’annonce renoncer à la sélection allemande, le porte-parole du président turc Ibrahim Kalin avait déploré qu’Özil ait à se défendre de la sorte. «Quel dommage pour ceux qui se disent tolérants et multiculturalistes!», avait-il tweeté.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Polémique sur Özil posant avec le dictacteur islamiste Erdogan, il décide de ne plus jouer pour l’Allemagne

    1. Jacques B.

      J’aimais bien Özil comme joueur de football, mais là il me déçoit beaucoup : il ne pouvait pas ne pas savoir que se faire prendre en photo avec Erdogan ne serait pas récupéré par ce dernier, comme il ne peut pas ne pas savoir qui est Erdogan, ce qu’il dit et pense de l’Europe et de l’Allemagne.

      Et s’il estime que l’Allemagne est raciste, eh bien, qu’il retourne en Turquie…

    2. HENRIETTE Irène

      Trop souvent, les mères musulmanes de ces criminels protègent leurs chouchous. Elles sont bien au courant que leurs fils ne sont pas des anges mais voilà, elles sont parfois aussi dangereuses que leur progéniture. Nous l’avons vu constaté à trop de reprises.

      Je pourrais les comprendre, du moins essayer,puisque je suis mère, mais comprendre n’est pas admettre ce qui est……

    3. Eric

      Qu’il soit logique et renonce à la nationalité allemande! Quant aux commentaires anti allemands des ministres turcs ils devraient avoir des conséquences lourdes si le gouvernement allemand avait un peu d’honneur…

    4. diego exeverria

      ozil n’est pas à critiquer,un footballeur fait des milliers de photos en une saison,CE QUI EST CONDAMNABLE C’EST LA MAINMISE D’ERDOGAN ;il n’est plus à une provocation prés,c’est un tyran dictateur qui fait reculer la Turquie de 10 siècles.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *