toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Meyer Habib, député UDI, « 35 ans après, la France doit obtenir que les terroristes de la rue des rosiers soient extradés, jugés et punis ! »


Meyer Habib, député UDI,  « 35 ans après, la France doit obtenir que les terroristes de la rue des rosiers soient extradés, jugés et punis ! »

Meyer Habib (UDI, Agir et Indépendants) en Commission des Affaires étrangères : « 35 ans après, la France doit obtenir que les terroristes de la rue des rosiers soient extradés, jugés et punis ! »

Communiqué de presse:

« Hier soir, j’ai interpellé le Ministre des Affaires étrangères sur l’attentat de la rue des rosiers.

Bref rappel : 9 août 1982, un commando de terroristes palestiniens fait irruption dans le restaurant Jo Goldenberg et mitraille clients et employés. L’attentat antisémite fait 6 morts et 22 blessés.

En 2015, le juge antiterroriste Marc Trevidic identifie et localise les auteurs présumés et émet des mandats d’arrêts internationaux. Ces derniers coulent des jours paisibles : 2 en Jordanie, 1 dans les Territoires palestiniens, le dernier en Norvège.

Face à l’absence totale de résultats, le 26 juillet 2016, j’ai écrit au Ministre des Affaires étrangères, sans réponse à ce jour …

Le 7 mars dernier, enfin, le Président de la République évoque le dossier lors du dîner annuel du CRIF, je cite : « Vous avez aussi évoqué l’attentat de la rue des Rosiers, dont 35 ans après la douleur est encore très vivement ressentie par les familles, par les juifs de France et par la communauté nationale, je veux ici vous l’assurer. Après tout ce temps passé, cette enquête particulièrement ardue n’a pas abouti à la condamnation des auteurs et c’est une blessure, pour autant la justice n’a jamais baissé les bras et n’a jamais refermé le dossier. Vous évoquez l’extradition demandée à la Norvège, les magistrats agissent pour surmonter les difficultés juridiques invoquées par ce pays, […], je veux ici vous dire que tout sera mis en œuvre pour que cette enquête se poursuive et aille à son terme.»

Depuis, rien.

Hier, j’ai interrogé le Ministre en Commission des Affaires étrangères pour savoir quelles démarches avaient été engagées pour obtenir leur extradition et mettre fin à cette situation, où des terroristes sont identifiés, localisés mais ne peuvent être jugés. 

Pour information, j’ai signalé, comme me l’a indiqué le Premier ministre israélien Netanyahu à qui j’ai exposé la situation le 5 juin dernier, qu’Israël serait disposé, si la France en faisait la demande, à apporter son assistance, appréhender et remettre aux autorités françaises Mahmoud Khader Abed, alias Hicham Harb, localisé près de Ramallah…

Learn Hebrew online

Après avoir reconnu qu’il ne connaissait pas tous les détails de l’affaire, le Ministre m’a assuré qu’elle serait suivie de près par ses services.

Que ces terroristes ne soient pas inquiétés est une injure à la mémoire des victimes, de toutes les victimes du terrorisme. »





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Meyer Habib, député UDI, « 35 ans après, la France doit obtenir que les terroristes de la rue des rosiers soient extradés, jugés et punis ! »

    1. Cyrano

      Croyez vous sincèrement que les autorités française aient le début de l’intention de faire semblant de quelque chose. Même pas en rêve tout cela n’est qu’une fumisterie et encore je pèse mes mots. Il y a un gouffre entre la loi et l’application de la loi sur notre territoire. L’application de la loi n’est rapide que pour les petits comme nous les solvables. Seuls les pourris et mafieux s’en tirent

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *