toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Canard révèle sur l’affaire Benalla: Il occupait bien un logement quai Branly. Il a imposer une «cadence d’enfer» au bus des Bleus sur les Champs-Elysées pour que Macron passe au 20 heures avec eux


Le Canard révèle sur l’affaire Benalla: Il occupait bien un logement quai Branly. Il a imposer une «cadence d’enfer» au bus des Bleus sur les Champs-Elysées pour que Macron passe au 20 heures avec eux

Dans son édition du 25 juillet, l’hebdomadaire qui sort tous les mercredis participe au déversement de révélations qui alimente la presse française depuis le début de l’affaire Benalla. Le palmipède ouvre les vannes en grand.

L’édition du Canard enchaîné de ce 25 juillet multiplie les révélations à charge dans l’affaire Benalla. Au moins trois informations livrées par le palmipède retiennent l’attention et mettent à mal les lignes de défense dressées par le ministre de l’Intérieur et le président de la République lui-même.

Premièrement, l’hebdomadaire livre une information que le ministre de l’Intérieur s’est échiné à nier catégoriquement au cours de ses deux auditions parlementaires sous serment, à l’Assemblée puis au Sénat : selon les informations du journal qui cite un enquêteur de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), Alexandre Benalla avait le bras très long au sein des forces de sécurité, à tel point qu’il avait accès, selon ce témoignage, à «tous les télégrammes, à toutes les notes de service» de la police. Par ailleurs, selon le Canard, qui cite toujours cette source : «On le [Alexandre Benalla] voyait régulièrement dans la salle de commandement, et sur des dispositifs. Son omniprésence, comme sa façon d’agir, donnaient le sentiment qu’il faisait partie de la haute hiérarchie policière.» Un sentiment que semblait cette fois partager Gérard Collomb, selon ses propres déclarations.

Alexandre Benalla logeait-il quai Branly ?

Autre révélation qui semble gêner le gouvernement, lequel s’est énergiquement ingénié à qualifier cette information de «fake news» à plusieurs reprises, notamment par la voix d’Agnès Buzyn et du président lui-même dans son allocution privée du 24 juillet à la maison de l’Amérique latine à Paris : Alexandre Benalla aurait bien déclaré dans un document de l’administration fiscale — dont l’hebdomadaire s’est procuré une copie — qu’il occupait un logement au 11, quai Branly à Paris. Pour mémoire, c’est dans cette dépendance de l’Elysée, sobrement appelée le site de l’Alma, que François Mitterrand avait logé sa famille illégitime, ainsi que cela avait été révélé par la suite dans le cadre de l’affaire Mazarine Pingeot, sa fille cachée.

A l’appui de cette révélation, Le Canard enchaîné produit dans ses colonnes la copie du document, ainsi que l’a relevé l’élu Les Républicains de Saône-et-Loire, Gilles Platret.

Enfin, l’hebdomadaire relate la soirée du retour des Bleus en France et révèle le rôle de premier plan d’Alexandre Benalla, vu depuis les coulisses.

Le retour très mouvementé des Bleus : un ratage signé Elysée ?

Selon les informations du palmipède, lors de la journée du retour de l’équipe de France, après avoir eu maille à partir avec un commandant de gendarmerie sur le tarmac à Roissy, l’ancien attaché de mission au cabinet de l’Elysée aurait ensuite été chargé d’imposer une «cadence d’enfer» au bus conduisant les Bleus sur les Champs-Elysées. «A la clé, l’assurance pour Macron de faire l’ouverture des 20 heures avec les Bleus en direct à l’Elysée», selon le Canard.

Le journal révèle également comment s’est déroulée l’évacuation de la Place de la Concorde qui a eu lieu plus tard dans la soirée, lorsque les 300 000 fans massés dans le secteur s’attardaient, déçus de n’avoir pas pu célébrer le sacre de leur champions du monde : «Benalla, en bon maître de cérémonie, a donné l’ordre à un commissaire — qui s’est rebiffé, avant d’obéir — de disperser le peuple de la Concorde à coups de matraque.»







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le Canard révèle sur l’affaire Benalla: Il occupait bien un logement quai Branly. Il a imposer une «cadence d’enfer» au bus des Bleus sur les Champs-Elysées pour que Macron passe au 20 heures avec eux

    1. Jacques B.

      @ http://www.europe-israel.org/

      Sur Dreuz, un intervenant s’élève contre l’assertion selon laquelle Alexandre Benalla serait musulman, affirmant qu’il fait partie de la communauté juive, et qu’il « respecte le Shabbat ».
      Quand je lui ai demandé ses sources, il m’a répondu que son fils connaissait personnellement des amis de la famille Benalla.

      Europe-Israël a-t-il les moyens de vérifier cette info ? Merci.

    2. Christian De Lablatinière

      @ Jacques B.: Alexandre Benalla s’appellerait en réalité Lahcène Benahlia, il est Marocain ce n’est contesté par personne et musulman surement, mais rien ne permet de dire qu’il est Juif

    3. Jacques B.

      @ Ch. de Lablatinière : en fait, on vient de me rappeler que Benalla a été décrit comme ayant des sympathies pour la cause musulmane.

      Voir par exemple http://libertepolitique.com/Actualite/Coup-de-projecteur/Alexandre-Benalla-est-tres-sensible-a-la-cause-musulmane

      Il est donc très peu probable que Benalla soit juif, qui plus est « respectant le Shabbat ». Ce serait complètement incohérent.
      L’internaute qui a posté ce commentaire sur Dreuz est donc probablement un troll de plus…

      En revanche, sur le fait que son vrai nom soit Lahcène Benahlia, je n’ai lu aucun article citant des sources précises ; jusqu’à aujourd’hui, cela reste une rumeur.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    42 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap