toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La moindre déclaration d’amour pour Israel est une « incitation à la violence » pour l’Autorité Palestinienne


La moindre déclaration d’amour pour Israel est une « incitation à la violence » pour l’Autorité Palestinienne

Le Département de la culture et de l’information de l’OLP a publié dimanche son « rapport d’incitation » pour juin 2018, qui contient des « exemples de récents commentaires et incitations incendiaires » faits par des responsables et dirigeants israéliens, notamment la déclaration « horriblement horrible » selon laquelle Jérusalem est la capitale israélienne.

Ce rapport mensuel est apparemment une tentative des Palestiniens de contrer les accusations israéliennes et internationales selon lesquelles les dirigeants palestiniens sont constamment incités au terrorisme.

Netanyahu provoque en parlant d’histoire 

Mis à jour régulièrement, le rapport contient des exemples de «commentaires et propos incendiaires récents de la part de responsables gouvernementaux israéliens visant spécifiquement à déformer la réalité et à induire l’opinion publique en erreur.»

L’incitation israélienne à la violence se situe dans une déclaration du Premier ministre Benjamin Netanyahu lorsqu’il a osé associé « Jérusalem » est « la capitale d’Israël » … « Et ce sera toujours la capitale d’Israël ».

C’est la capitale d’Israël depuis trois mille ans. Voici une description de notre gouvernement sous le roi Salomon, le fils du roi David, il y a trois mille ans.

« Une autre forme « d’incitation à la violence » dans la déclaration de Netanyahou est la raison pour laquelle nous n’avons pas la paix n’est pas du fait des palestiniens.

Liberman provoque en expliquant qu’être pyromane est néfaste à la Paix

Le ministre de la défense, Avigdor Liberman, a également été accusé d’agitation pour avoir exprimé son opinion selon laquelle « quiconque pense que l’amélioration de la situation civile et économique à Gaza mettra un terme aux cerfs-volants incendiaires et à la violence est tout simplement fausse. »

Ayelet Shaked compare des cerfs-volants incendiaires (35000 hectares brûlés depuis 1 mois) et des roquettes, cela vexe l’autorité palestinienne

La ministre de la Justice, Ayelet Shaked, a provoqué la colère des Palestiniens en déclarant qu ‘«il n’y a pas de différence entre un cerf-volant en feu et une fusée Qassam, et nous ne devrions pas tolérer les cerfs-volants. « 

D’une certaine manière, combattre le terrorisme est une forme d’incitation à la violence, pour les Palestiniens.

Naftali Bennett a offensé les terroristes palestiniens en souhaitant la bienvenue au Prince William dans la Capitale d’Israël.

Learn Hebrew online

Le Ministre de l’Education et des Affaires de la Diaspora, Naftali Bennett, a offensé les Palestiniens en déclarant que « nous lui souhaitons la bienvenue [le Prince William]. Nous accueillons tous ceux qui visitent notre capitale. Jérusalem est la capitale du peuple juif .»

Le ministre de la Construction et du Logement, Yoav Galant, a troublé l’équilibre des Palestiniens en exprimant ses sentiments sionistes.

« L’Etat d’Israël est basé sur trois principes qui figurent dans la Déclaration d’Indépendance: l’égalité des droits, la démocratie et l’identité culturelle juive du pays. Cela signifie que le seul Etat national qui puisse exister en Israël est l’Etat d’Israel. Ceux qui veulent établir un Etat dans l’Etat n’y sont pas les bienvenues… Je ne suis pas prêt à abandonner la maitrise de notre territoire « , at-il dit.

Le ministre de l’Agriculture, Uri Ariel, a enflammé les nerfs palestiniens en cherchant une éducation appropriée pour les enfants bédouins lorsqu’il a déclaré qu ‘ »un enfant bédouin qui ne connaît pas l’hébreu ne va pas à l’université, sera très limité en termes de choix d’emplois« .

La liste des griefs prétendument commis par les dirigeants israéliens continue.

Hanan Ashrawi, membre du Comité Exécutif de l’OLP, a résumé les accusations en faisant remarquer que «l’incitation réelle découle de l’occupation militaire de la Palestine par Israël et de l’asservissement de toute une nation.» Elle a également accusé «le gouvernement extrémiste israélien dirigé par Benjamin Netanyahu de générer une culture de haine et de racisme en Israël, et d’inciter à la violence et nourrir l’extrémisme. « 

Pour l’honnêteté on repassera.





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “La moindre déclaration d’amour pour Israel est une « incitation à la violence » pour l’Autorité Palestinienne

    1. Serge

      ce que représente l’expression « Palestiniens », RIEN du tout
      Ce sont des arabes issus de plusieurs pays arabes et PEUPLE INVENTÉ ET MEME CRÉÉ PAR L’EX UNUIN SOVIÉTIQUE aujourd’hui la RUSSIE qui avait pour but de nuire aux USA sur ce continent et dont L’URSS a appuyé tous les actes de terroristes. LA RUSSIE d’aujourd’hui en passant n’a JAMAIS avoué
      ce fait car elle est tributaire de ce qu’a été L’URSS.

    2. Rosa SAHSAN

      Mes amis souvenez-vous du discours d’Arafat à l’ONU lorsqu’il est arrivé avec son pistolet et un rameau d’olivier il a osé dire j’ai inventé un peuple, après le KGB
      ROSA

    3. Cyrano

      Cette connasse sait de quoi elle parle, elle prend ses désirs pour des réalités manque de pot nombre de pays collabos à la solde des pétro-dollars ne demandent pas mieux de la croire, sauf chez nous en France — non je rigole—
      Je suis certains que de nombreux diplomates français croient sur parole ses foutaises. Alors au risque d’inciter un peu plus à la violence cette couillonne je dis haut et fort : J’AIME ISRAEL et qu’elle aille au diable . —

    4. rachel

      On informe les enfants israeliens de ne pas s approcher des cerfs volants, meme cela, les palestiniens les ont transformes en engin de morts, ces muzz veulent tout s approprier et pas qu Israel !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *