toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des représentants druzes rencontrent Netanyahou pour amender la loi « Etat-nation »


Des représentants druzes rencontrent Netanyahou pour amender la loi « Etat-nation »

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a reçu vendredi dans son bureau des représentants de la communauté druze qui lui demandent d’amender la loi « Etat-nation » adoptée la semaine dernière au Parlement israélien (Knesset), reprochant au texte de faire d’eux des « citoyens de seconde zone ».

Le ministre de la Communication Ayoub Kara (Likoud), le cheikh Mowafaq Tarīf et l’ancien député travailliste Shakib Shanan étaient notamment présents lors d’une réunion « qui s’est déroulée dans une bonne atmosphère », a fait savoir un communiqué du bureau vendredi.

« Le Premier ministre a entendu les représentants de la communauté druze qui ont présenté une demande de modification de la loi (« Etat-nation ») », a dit le bureau du Premier ministre.

« Benyamin Netanyahou n’a fait aucune promesse mais a indiqué qu’il poursuivrait les consultations dès la semaine prochaine » a-t-il ajouté.

« L’objectif est de parvenir à une solution rapide et acceptable qui mettra en avant l’importance qu’Israël accorde à la relation unique qui unit la communauté druze et l’Etat hébreu », a-t-il précisé.

Jeudi, le ministre israélien des Finances, Moshé Kahlon, a appelé à amender la loi controversée, estimant qu’elle est susceptible de nuire à la population druze.

Cette loi déclare que l’établissement de « localités juives (sur le territoire israélien) relève de l’intérêt national » -une clause contestée et modifiée par la suite- et fait de l’hébreu la seule langue officielle du pays, alors que l’arabe avait auparavant un statut identique.

Les druzes, citoyens israéliens à part entière, qui vivent principalement en Galilée, dans le nord d’Israël, parlent l’arabe et professent une foi issue d’un islam très hétérodoxe.

Contrairement aux Arabes israéliens, ils servent dans l’armée et sont particulièrement nombreux parmi les soldats de carrière et dans la police.

Kahlon, interviewé jeudi par la radio publique, a jugé que le texte, adopté il y a une semaine, « avait été passé dans la hâte et devait être amendé ».

Learn Hebrew online

Mercredi, le ministre de l’Education Naftali Bennett, chef de file du parti nationaliste religieux Foyer juif avait déjà estimé dans un tweet, que la loi dans sa forme actuelle était « très préjudiciable » pour les druzes « et quiconque a lié son destin à celui de l’Etat juif ».

« Il s’agit de nos frères avec qui nous combattons coude à coude sur le champ de bataille (…) nous avons la responsabilité de trouver un moyen de combler le fossé (avec eux) ».







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Des représentants druzes rencontrent Netanyahou pour amender la loi « Etat-nation »

    1. michal bitton

      israel est un etat juif qui respect toutes religions pas comme les pays arabes et catholique qui n’ont jamais respecte la religion juif

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *