toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des professionnels japonais, formés en Israel, aident les victimes des inondations d’Okayama


Des professionnels japonais, formés en Israel, aident les victimes des inondations d’Okayama

Une équipe japonaise formée par Israël intervient pour apporter son aide aux victimes des inondations au Japon où des pluies ont provoqué des inondations, glissements de terrain et pertes de vie.

Une équipe d’intervention d’urgence constituée de trois personnes a été déployée cette semaine par le Programme de Soutien au Japon IsraAID (JISP), la branche japonaise d’IsraAID à la préfecture d’Okayama, dans l’Ouest du Japon.

Les intervenants d’urgence du JISP sont formés par le Forum israélien pour l’aide humanitaire internationale. Ils ont été en Israël et ont reçu une formation et un soutien au cours des sept dernières année dans l’objectif  d’avoir la capacité locale de répondre.

Des sauveteurs supplémentaires seraient envoyés pour compléter l’équipe JISP si nécessaire. Alors que les efforts de recherche et de sauvetage se poursuivent, la pluie continue de causer d’importants dégâts dans de vastes régions du Japon.

Plus de 95 morts ont été signalés, des dizaines de personnes sont portées disparues et deux millions de personnes ont été déplacées de chez elles. L’équipe du JISP distribuera des produits de secours d’urgence, évaluera les besoins psychosociaux, médicaux et post-traumatiques immédiats et fournira les premiers soins psychologiques et un soutien en matière de santé mentale aux personnes évacuées.

Yotam Polizer, co-PDG d’IsraAID, explique qu’une équipe d’IsraAID était arrivée au Japon quatre jours après le tsunami de 2011 et continue d’y offrir un soutien en matière de renforcement des capacités post-traumatiques, psychosociales et de santé mentale aux jeunes.

En 2013, IsraAID a mis en place le JISP, dirigé par des professionnels des catastrophes basés à Tohoku. Le JISP travail en partenariat avec IsraAID aux tremblements de terre et aux inondations dans le sud du Japon et au Népal, et a soutenu les programmes de réfugiés d’IsraAID au Kenya, avec un financement important du ministère japonais des Affaires Étrangères.

Le programme de soutien au Japon IsraAID (JISP) vise à doter la région dévastée du Tohoku du Japon d’un renforcement ciblé des capacités post-traumatiques, de services psychosociaux et de formation au leadership et aux compétences professionnelles pour les jeunes.

Le 11 mars 2011, le Japon a été frappé par le tremblement de terre le plus puissant (9,0 Richter) jamais connu pour avoir frappé la péninsule. À la suite du tremblement de terre, un important tsunami a dévasté la côte est du Japon, endommageant ou détruisant près de 400 000 bâtiments, laissant derrière lui 20 000 morts et 250 000 sans-abri. Le tremblement de terre a également causé de graves dommages à la centrale nucléaire de Fukushima, entraînant une fuite radioactive nucléaire dangereuse.

Learn Hebrew online

La première équipe est arrivée sur le terrain 4 jours après le tsunami et a distribué de l’aide, nettoyé des maisons, créé des espaces adaptés aux enfants et reconstruit des écoles. Pendant cette période, nous avons découvert un besoin inquiétant et en croissance rapide de soins psychosociaux et post-traumatiques, et l’organisation a lancé le programme de soutien au Japon IsraAID (JISP).

Israël  reconstruit Fukushima, la ville dévastée par le séisme de 2011

Après la catastrophe humanitaire et nucléaire de 2013, le Japon avait décidé de reconstruire Fukushima sous le signe de l’écologie et des technologies propres.

Pour cela, il avait fait appel aux experts israéliens du spécialiste mondial  de la haute technologie verte « CleanTech».

La société japonaise chargée de la reconstruction de Fukushima a trouvé en Israël le savoir-faire le plus innovant dans les domaines de la gestion durable des eaux et du recyclage des déchets.

L’écotechnologie du Cleantech israélien concerne l’ensemble des technologies durables qui permettent de réduire la toxicité, le volume de déchets et la pollution de l’environnement, tout en assurant une performance identique – ou supérieure – aux technologies existantes et polluantes.

La technologie israélienne pour sauver douze enfants en Thaïlande

Sauveteurs et des techniciens israéliens avaient  participé  aux opérations de sauvetage la semaine dernière . En Thaïlande douze enfants et leur entraîneur de foot ont été pris au piège durant 10 jours dans une grotte inondée.

Les enfants, âgés de 11 à 16 ans, ont été découverts tard  avec leur entraîneur de 25 ans par des plongeurs britanniques. Ils étaient émaciés mais “sains et saufs”, à plus de quatre kilomètres à l’intérieur de la galerie.

Aujourd’hui c’est grâce à un système de communication développé par la société israélienne Maxtech que les services de secours thaïlandais ont réussi à entrer en contact avec eux.

Depuis le premier jour des recherches, la société israélienne a envoyé des radios d’urgence et d’autres technologies innovantes pour aider les sauveteurs. Y compris leur radio mobile professionnelle brevetée Max-Mesh.

Max-Mesh est un dispositif permettant la communication critique des radios mobiles professionnelles via une infrastructure virtuelle. Et ce même lorsqu’aucune infrastructure physique n’est disponible.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *