toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Boycottons « Le Bon Marché » pour son étiquetage militant anti-israélien des produits israéliens


Boycottons « Le Bon Marché » pour son étiquetage militant anti-israélien des produits israéliens

Europe Israël lance une grande opération de boycott de l’enseigne « Le Bon Marché » ! En effet, au rayon alimentaire du magasin, rayon géré par la Grande Epicerie de Paris branche alimentaire du Bon Marché, on trouve des dattes étiqueter de la façon suivante « Produit de CISJORDANIE (Colonnies Israéliennes) » – voir photos.

Or il s’agit de produits israéliens et non des produits de Cisjordanie ! La « Cisjordanie » n’existe pas, n’est pas un pays référencé, ni même un territoire officiel.

Soit ce sont des produits fabriqués ou cultivés dans les territoires sous contrôle palestiniens et dans ce cas ils doivent être étiquetés « Territoires Palestiniens », soit il s’agit de produits fabriqués ou cultivés dans les territoires sous contrôle israéliens et doivent être étiquetés « Produits Israéliens ».

Cette façon militante d’étiqueter des produits israéliens est une façon de détourner l’interdiction du boycott des produits israéliens. Il s’agit d’un parti pris pro-palestinien du Bon Marché car personne ne peut imaginer que c’est l’initiative d’un salarié sans l’autorisation de sa direction d’engager ainsi la société Bon Marché dans la cause palestinienne !

Loading...

C’est pourquoi Europe Israël lance aujourd’hui une grande campagne de boycott du Bon Marché par tous ceux qui aiment et soutiennent Israël !

Gageons que la communauté juive et les amis d’Israël sauront se mobiliser pour ne plus donner un centime au Bon Marché jusqu’à ce que celui-ci présente ses excuses !

Le Bureau d’Europe Israël

PS: Comme vous l’aurez remarqué le mot « colonnies » dans l’étiquette comporte une faute d’orthographe…







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 17 thoughts on “Boycottons « Le Bon Marché » pour son étiquetage militant anti-israélien des produits israéliens

    1. Rony d'Alger

      Dattes étiquetées et non étiqueter ( niveau cours préparatoire ou cours élémentaire Première Année ). Pitié, c’est simple. Cela étant la grande épicerie pratique des prix démentiels et c’est donc de l’arnaque pure et simple. N’ACHETEZ RIEN CHEZ CES VOLEURS QUI SE COUCHENT DEVANT LES EXIGENCES DES NAZISLAMISTES. A M I S R A Ë L H A Ï .

    2. Rosa SAHSAN

      J’ai téléphoné à la grande Epicerie. Je leur ai dit que c’était illégale et scandaleux. Je leur ai aussi suggéré de filtrer les clients juifs qui se présentaient
      et leur collé une Maguen David sur la poitrine. Comme cela les clients muzz
      seront satisfaits.
      ROSA

    3. Charles

      Merci pour l’info, qui aurait suffi à elle-même, appeler au boycott est contre-productif.

      1. Vous faites de la pub à une enseigne peu connue. C’est la même erreur que fait BDS, vis-à-vis d’un petit pays dont la part de marché est marginale.
      Ceux qui lisent l’appel au boycott, ne sont déja pas clients.
      Vous ramenez comme clientèle ceux qui lisent l’appel et qui ont l’esprit de contradiction.

      2.Vous donnez le mauvais exemple, et perdez de la crédibilité si vous voulez lutter contre BDS.

      Avant d’appeler au boycott,l est préférable de communiquer avec les personnes de l’enseigne, qui sont peut-être de bonne foi, mais simplement influencés par la propagande des médias, peut-on vraiment les blâmer pour le lavage de cerveau qu’ils subissent au quotidien ?
      Ce ne sont pas les moutons qu’il faut cibler mais les bergers qui les amènent là où ils sont, l’AFP, les médias, et le Quai d’Orsay.

      Ps:  » des dattes étiqueter » est aussi une faute d’orthographe, il serait bon là aussi de donner l’exemple.

    4. Jg

      Il y a aussi des employes zeles issus de l immigration choisie…les memes qui sevissent dans la majorite des administrations , et qui scrutent le nom d Israel dans le courrier ou autres documents !

    5. Cyrano

      @ Jg / Vous avez entièrement raison, c’est sans doute une des raisons pour lesquelles mes courriers envoyés par la poste à EUROPE-ISRAEL ne sont jamais parvenus. C’est par courriel à notre journal que j’ai eu cette réponse de non réception ( malveillante ) parait-il. Même à la poste il y a des malveillants au tri ou chez les facteurs. Elle est devenue belle l’administration française. Il y a cinquante ans les enquêtes d’admissions étaient plus sérieuses, ça devient du n’importe quoi.

    6. Cyrano

      Remarquez faute d’orthographe ou pas je boycott systématiquement tous les produits venant de pays anti-israeliens et à plus forte raison les produits vendus par des voleurs. Au prix du kilo ces dates ont voyagé en classe affaire.—

    7. Moshé Anielewicz

      @ Charles : vous êtres un excellent donneur de leçon, cependant votre analyse est stupide et laisse tout le champ libre à ce genre de processus !

      Aujourd’hui ce genre d’étiquetage est marginal mais si nous ne réagissons pas demain, avec les directives européennes qui les encouragent, ce sera systématique et nous aurons perdu la bataille

      Vous mélangez tout : le boycott d’un pays est illégal, le boycott d’une enseigne ne l’est pas !

      Si nous voulons éviter que demain tous les produits en provenance de Judée Samarie soient étiquetés ainsi, il faut que les commerçants qui s’y engagent apprennent qu’il y a un prix à payer et un risque à se lancer dans ce genre de soutien aux palestiniens !!!!

      Bien sur, vous pouvez continuer à ne rien faire et bien penser. nous nous avons choisi de nous battre

    8. Laurence Salmon

      CE QUE J ÉCRIS CE QUE JE PORTE CE QUE J ACHETÉ NE PLAÎT PAS À BDS ILS ONT MIS LE MIGRANT QUI N À PAS ARRÊTÉ DE M AGRESSER EN BAS DE CHEZ MOI
      ENCORE UNE PLAINTE QUE LES FLICS N ONT PAS VOULU QUE JE FASSE

    9. Charles

      @Moshe
      Mon message n’a visiblement pas été très clair.

      Cette information suffit à elle-même, car ceux qui savent que ces étiquettes sont mensongères ne se rendront pas dans cette enseigne, moi le premier.

      Un appel au boycott de la part d’une minorité, risque d’être perçu comme un appel à faire le contraire, de la part d’une majorité hostile.
      Cela peut ramener mécaniquement plus de clientèle à cette enseigne.

      Il existe un autre moyen d’action. Montrer en quoi ces étiquettes sont mensongères, et nommer le mal à sa racine, la propagande de l’AFP et des médias, par exemple en diffusant un lien sur l’excellent article de Pierre Rehov, dans le Figaro.

      http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2018/04/20/31002-20180420ARTFIG00271-pierre-rehov-un-autre-regard-sur-gaza.php

      Ce n’est pas en choisissant les armes où vos ennemis sont les plus forts, la seule qu’ils ont, la supériorité quantitative, que vous allez vaincre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *