toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

3 individus qui voulaient se rendre en Syrie ont été condamnés à des peines de 5 à 9 ans de prison


3 individus qui voulaient se rendre en Syrie ont été condamnés à des peines de 5 à 9 ans de prison

Des peines de cinq à neuf ans de prison ont été prononcées aujourd’hui contre trois jeunes de l’est de la France qui voulaient gagner la Syrie quelques mois après les attentats de 2015 à Paris, dont ils connaissaient l’un des kamikazes.

Alperen C. (22 ans), Mustafa S. (26 ans) et Saïd I. (32 ans), originaires de la même ville proche de Strasbourg (est) et qui gravitaient depuis des années autour d’une filière djihadiste d’Alsace, ont été condamnés pour association de malfaiteurs à visée terroriste.

Ils avaient tenté de partir ensemble en Syrie en mai 2016, un voyage par la route qui avait tourné court car ils avaient rebroussé chemin à la frontière austro-slovène, l’un d’eux n’ayant pas tous ses papiers. « Partir rejoindre l’État islamique après novembre 2015, c’est partir en pleine adhésion à ses exactions » et à « la terreur et l’effroi » qu’il a semés en France en 2015, a estimé aujourd’hui la procureure, en appelant à une sévérité exemplaire envers ceux qui « ne pouvaient pas ne pas savoir ».

Elle a été suivie par le tribunal concernant les deux prévenus récidivistes, Alperen C. et Mustafa S., condamnés respectivement à neuf et huit ans de prison, assortis d’une période de sûreté des deux tiers. Alperen C. a écopé de la peine la plus lourde (juste en dessous du maximum de dix ans) car il avait déjà séjourné en Syrie en 2014 et a reconnu y avoir été entraîné au maniement des armes par un groupe djihadiste.

Mustafa S. avait lui déjà tenté de partir en Syrie en décembre 2013, empêché par sa famille, alors qu’il allait partir avec son ami d’enfance Foued Mohamed-Aggad. Ce dernier, qui partira lui à cette occasion, sera un des kamikazes du Bataclan, à Paris, en 2015. Le tribunal a fait preuve de plus de mansuétude envers Saïd I., considéré comme mieux inséré dans la société et séduit plus tardivement que les deux autres par les sirènes jihadistes. Il a écopé de cinq ans de prison sans période de sûreté, contre six avec deux tiers de sûreté requis. Les prévenus ont dix jours pour faire appel.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “3 individus qui voulaient se rendre en Syrie ont été condamnés à des peines de 5 à 9 ans de prison

    1. Charles Martel

      Ce n’est pas la prison qu’il fallait leur prononcer, tout en sachant qu’ils seront « libérables » dès le 1/3 temps effectué pour « bonne conduite », mais une expulsion du territoire à vie avec leur famille car elle est forcément complice.
      Ceci sans oublier une confiscation de tous leurs biens.

    2. Pinhas

      Avec un tel gouvernement ( Hollande le gras et micron le petit pétain) que peut on attendre d’autre que complaisance et lâcheté.
      Ces traîtres auraient dû être déchus de la nationalité Française ainsi que toute leur famille .

    3. Cyrano

      Comment se fait-il que ces braves gens ne peuvent aller faire du tourisme dans un si beau pays? Mais surtout qu’ils y restent.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *