toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sondage : « Deux France » s’opposent au sujet d’Israël, une gauche pro-palestinienne et une droite amie d’Israël


Sondage : « Deux France » s’opposent au sujet d’Israël, une gauche pro-palestinienne et une droite amie d’Israël

Un sondage Ifop pour l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), qui sera rendu public lundi à l’occasion des 70 ans d’Israël, révèle, l’image qu’ont les Français de l’Etat fondé le 14 mai 1948. Entre clivage et ambivalence.

Pour célébrer « 70 ans d’amitié franco-israélienne », l’UEJF a commandé un sondage Ifop*, qui détaille la perception des Français vis-à-vis d’Israël et du sionisme. Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’institut, viendra commenter les résultats avant le dîner organisé lundi soir à la mairie du IIIe arrondissement de Paris. Alors que le local de l’UEJF a été vandalisé il y a un mois et demi, son président Sacha Ghozlan souhaitait « avoir une meilleure idée du lien des Français avec Israël, de leur compréhension de ce qu’est le sionisme ».

Tout d’abord, les quelque mille personnes constituant l’échantillon représentatif savent-elles vraiment de quoi il est question? Le sionisme, indique le Petit Larousse, est un « mouvement dont l’objet fut la constitution en Palestine d’un Etat juif ». « On a donné quelques éléments d’explication avant de poser les questions« , assure Frédéric Dabi.

Les réponses aux questions sur l’image que les Français ont du sionisme reflètent pourtant d’une certaine incompréhension, puisque 53% des interrogés estiment que « le sionisme est une organisation internationale qui vise à influencer le monde et la société au profit des juifs » « s’applique bien » à l’image qu’ils ont de cette idéologie politique.

Loading...

L’une des demandes de l’IFOP porte aussi sur la date de la création d’Israël, et seuls 33% des sondés répondent 1948… Quand 22% pensent que c’était en « 1980 et après ».

Selon Frédéric Dabi, « cette question montre que malgré la focalisation médiatique sur le conflit israélo-palestinien, les Français ne le connaissent pas bien. » Sans surprises, ceux qui donnent la bonne date sont les plus diplômés, et ce sont aussi ceux qui ont une bonne image d’Israël.

« Deux France » s’opposent au sujet d’Israël

En effet, l’étude fait apparaître une opposition tout sauf tiède entre « deux France » : d’un côté, « une France âgée, plutôt diplômée, plutôt de droite ou de centre-droit, qui a une bonne image d’Israël« , de l’autre, « une France plus jeune, plus populaire, issue des partis tribuniciens comme La France insoumise ou le Front national ». 43% des personnes interrogées disent avoir une « bonne image » d’Israël, et concernant le sionisme la proportion tombe à 31%. Par ailleurs, plus de sept Français sur dix estime qu’ »Israël porte une lourde responsabilité dans l’absence de négociation avec les Palestiniens ».

Outre le clivage social et entre partis modérés et les extrêmes de l’échiquier politique, ces réponses mettent en lumière une autre fracture, entre une gauche davantage pro-palestinienne et une droite plus amie d’Israël.

De fait le Parti socialiste tutoie les résultats de LFI sur plusieurs points ayant trait à l’image de l’Etat juif. Par exemple, 80% des insoumis et 79% des socialistes pointent la « lourde responsabilité » israélienne dans l’enlisement du conflit avec la Palestine.

Là, on note, décrypte Frédéric Dabi, que « les sympathisants PS sont plutôt sur une ligne critique par rapport à la tradition socialiste. N’oublions pas que Mitterrand avait effectué le premier voyage d’un chef d’Etat français en Israël« .

Learn Hebrew online

Ces deux France se réconcilient dans un élan de « realpolitik » : 75% des sondés estiment qu’il « est justifié que la France développe de bonnes relations avec Israël ».

Les résultats de ce sondage, par l’IFOP qui fête ses quatre-vingts ans, sont intéressants à ancrer dans le temps. Par rapport à Israël, « il y a eu un tournant dans l’opinion, avec la Guerre des six jours en 1967, rappelle Frédéric Dabi. Avant les Français étaient majoritairement pro-Israéliens. L’opinion devient davantage pro-palestinienne après le déclenchement de la seconde Intifada, en 2000« .

Seuls 28% des Français croient en « une paix durable entre Israël et la Palestine dans les dix prochaines années », contre 31% dans un précédent sondage en 2008.

Loading...

Et après le constat? L’UEJF compte faire « un travail de pédagogie », détaille Sacha Ghozlan, notamment à destination des jeunes : opposer aux théories complotistes qui circulent sur Internet des « campagnes de sensibilisation sur les réseaux sociaux, dans les écoles« . Des actions qui existent déjà mais que l’UEJF souhaite intensifier.

* : L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1.007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité a été assurée par la méthode des quotas. Les interviews ont été réalisées par questionnaire en ligne les 2 et 3 mai derniers.

Source JDD







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 17 thoughts on “Sondage : « Deux France » s’opposent au sujet d’Israël, une gauche pro-palestinienne et une droite amie d’Israël

    1. Salmon

      On m à suffisamment fait comprendre que je ne suis pas chez moi
      Israël est chez moi
      Ce n est pas de l amitié de droite
      Pffffff?

    2. Aaron

      La France est un pays nazi je pense quelle n’a pas besoin de juifs sur sa terre Israël est notre patrie

    3. Elia

      Une droite ami d’Israël ???
      Peut être quelques uns, mais le reste….??…….
      La majorité des français n’aiment pas beaucoup les juifs, préfèrent les arabes, ils sont enchevêtres avec eux par des intérêts colossaux, les colonies, l’immigration, les mariages mixtes, le financement de la dette abyssale etc….
      Dans ces conditions comment ils pourront se montrer pro-Israël ? Impossible ! En fait, ils n’ont rien à foutre des juifs et d’Israël.
      La France est dans un tel état de décomposition qu’il ne lui reste qu’à s’accrocher à l’ennemi musulman avant qu’elle soit dévorée par lui.

    4. LeClairvoyant

      L’Antisémitisme de la droite (depuis 1945) fond comme neige au soleil, par contre avec l’antisémitisme islamo-gauchisme on pourrait remplir toutes les bennes à ordures disponibles en France et déborderaient encore. C’est pour cela que le trop plein se trouve partout en France et dans le monde.

    5. Robert Davis

      Excellent sondage, je n’aurais pas cru que si peu de français savent ce qu’est le sionisme!!!! Evidemment si les imbéciles pensent que les sionistes n’ont rien d’autre à faire que de…conquérir le monde,on peut comprendre leur réaction. Je savais que la stupidité n’a pas de limites mais pas à ce point. Les Juifs n’arrivent déjà pas à s’implanter chez dans une PARTIE de la Palestine comment imaginer qu’ils veulent …bouffer le monde!!! Sur ce point il y a de l’info à faire. Quant aux négociations ce que veulent les arabes c’est une réddition plutôt et pourquoi repartager la Palestine une 3ème fois? elle a déjà été partagée avzc les arabes qui ont la Palestine Orientale qu’ils nomment jordanie. Cela il faudrait l’expliquer encore et encore. On ne peut pas partager un petit pays 36 fois. Il faut aussi dire que ces palestiniens glorifient Hitler et haj amin al Husseini. On a du pain sur la planche…

    6. Robert Davis

      Albert : quand la droite était majoritaire ce n’était pas bcp mieux que maintenant. IL Y A BIEN UNE INFORMATION A FAIRE pour annuler la désinformation créée par les médias sur les ordres des gouvernements gaullistes et maintenant gauchistes et mettre dans les crânes que les supporters des nazis sont des nazis. Quant à quitter la France chacun fait ce qu’il sent mais on ne gagne pas une guerre en fuyant. Ce qu’il faut c’est se battre par l’information vraie en France et par une action d’expulsion des arabes en Israel. Celle-ci est très importante car ce que veulent les antisémites c’est la défaite d’Israel en utilisant les faux palestiniens. Quand ils verront que leur arme favorite a disparu ils perdront l’espoir et cesseront leur guerre contre Israel. Tant qu’ils ne perdent pas cet espoir certains continueront à mentir même en ayant l’information.

    7. Robert Davis

      Le Clairvoyant : constater est bien, tous les juifs font cela mais trouver des solutions c’est INFINIMENT MIEUX. Alors arrêtez de constater et cherchez les solutions, vous en trouverez pas mal dans mes commentaires.

    8. Robert Davis

      Elia : je trouve votre commentaire très réaliste, un peu trop même, vous exagérez tout: Les intérêts et la dette, donc l’économie : en quoi Est-ce que le soutien aux palos cela améliore la situation? en fait les arabes COUTENT A LA FANCE, elle ne rapporte rien. La vente d’avions, c’est tout mais où les arabes du Golfe(pas les palos) iraient-ils acheter leurs avions? pour le moment il n’y a que la France et les USA. Quand les chinois seront sur le marché là aussi les palos n’y feront rien les arabes du golfe les achèteront en chine car ils sont aussi réalistes que vous. Les mariages mixtes etc ça c’est vrai encore qu’ils finissent mal en général mais quand on les f.dehors soit les couples se déferont soit ils fouteront le camp et…bon débarras. Le réalisme PUR ça ne marche pas.

    9. Robert Davis

      PS. De plus en France l’économie SUIT toujours la politique elle ne la précède pas. Actuellement les c.ont decidé de continuer la politique du gén.dégueule et sa toute petite tête sans cerveau du tout. Quand ils auront compris que la stratégie d’une petite tête sans cerveau ne mène à rien ils changeront de politique. Mais si cela a marché si longtemps c’est que la politique de gauche d’Israel n’était guère meilleure : au pays des aveugles les borgnes sont rois mais les…aveugles? aveugles contre aveugles c’est la pérpette pour les 2.

    10. bernie

      On peut être de gauche et ami d’Israël, de droite et ennemi d’Israël.
      Il ne faudrait tout de même pas oublier les nombreux Français qui ont risqué leur vie pour sauver des Juifs. L’Etat d’Israël a remis de nombreuses médailles des Justes en France.
      La reconnaissance du ventre, vous connaissez ?

    11. Robert Davis

      Les gauchistes amis d’Israel représentent quoi? 1%? à droite c’est mieux peut-être 50-60%. Quant aux justes c’est du 0,0…% et surtout des protestants. De toutes manières il ne faut compter sur personne et surtout pas sur…la France!!! C’est aux leaders d’Israel de résoudre le conflit si on ne veut pas que le remède soit pire que le mal

    12. Robert Davis

      Jg : pas d’accord, il y a bcp de français qui sont de vrais amis d’Israel mais ils ne peuvent pas faire grand chose. Ce n’est pas la droite qui a mis ce salaud hypocrite de micron pire que hollande au pouvoir.

    13. Avy

      Chers Amis,
      La lecture de vos commentaires, mettent encore en évidence ce qui a fait la force de notre peuple et, depuis le 14 mai 1948, notre nation.
      Bravo, certes cela ne règle rien, néanmoins, il y a des évidences : l’antisémitisme viscéral en France, ayant vécu en province, j’ai pléthore d’évènements dont j’ai fait l’objet compte tenu du nom que je porte (avec fierté).
      Cet antisémitisme n’a eu aucun mal à évoluer, depuis et bien avant la seconde guerre mondiale, le terrain est propice, voire alléchant,,, c’est trop facile, le coupable, c’est le juif,,,, on connaît.
      Aujourd’hui, c’est l’état d’Israël, avec sa technologie, son armée, son économie, ses cerveaux, sa culture dans tous les domaines, présents dans tous les évènements mondiaux, sportifs, industriels etc…
      En face:: des gens belliqueux qui ne pensent qu’a se battre et vivent de subventions accordés et distribués par,,,,ces mêmes antisémites.
      Il n’y a pas conséquent, pas de quoi s’étonné,,,à nous d’être ce que nous avons toujours été un peuple fier et insoumis toujours en avance, cela fait plus de 2000 ans qu’ils essayent en vain de nous détruire,,, ils n’y arriveront jamais.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *